Fin des Travaux de Grue dans les Nouvelles Tours de Winnipeg

Fin des Travaux de Grue dans les Nouvelles Tours de Winnipeg

L’énorme grue mobile Liebherr a peut-être été la plus grande jamais vue en ville

In mai, la ligne d’horizon du centre-ville de Winnipeg a été considérablement modifiée avec le retrait de la dernière grue à tour sur le site de True North Square. La phase 1 du projet, qui concerne la tour 1 au 242 Hargrave et la tour 2 au 225 Carlton, a débuté en janvier 2016. L’important effort de construction a nécessité d’importants travaux de grue, la construction étant assurée par PCL Constructors Canada Inc. et le démantèlement sous-traité à Sterling Crane.

“La tour 1 a atteint sa forme structurelle en décembre 2017, atteignant sa hauteur finale de 17 étages, et sa grue à tour a ensuite été retirée en janvier 2018”, a déclaré le président de True North Real Estate Development, Jim Ludlow. “La tour 2 a atteint son sommet en mars 2018, avec 25 étages, et sa grue à tour a été retirée en mai 2018. Ces étapes ont eu un impact visible sur la ligne d’horizon du centre-ville de Winnipeg, elles ont donc été très excitantes et gratifiantes à observer alors que nous progressons vers un nouveau paysage urbain”, explique David Enns, chef de projet chez PCL, qui précise que son entreprise était responsable de la structure en béton coulé sur place des deux tours. Cela impliquait la fourniture du béton, la mise en place du béton et des barres d’armature, le coffrage, le pompage du béton et l’installation d’escaliers et de paliers préfabriqués, ainsi que la manutention d’autres matériaux. Pour une grande partie du levage lourd, PCL a utilisé deux grues – une Liebherr 316 ECB12 et une Liebherr 316 ECH12.

“Ces deux grues étaient les meilleurs choix, principalement en raison du chevauchement des zones de couverture,” explique M. Enns. “Lorsque nous les avons dimensionnées, nous nous sommes assurés qu’elles pouvaient s’adapter aux systèmes de coffrage que nous voulions utiliser. Il était basé sur le fait qu’ils travaillent en conjonction les uns avec les autres avec le chevauchement en hauteur et les séquences de levage, y compris la façon dont ils s’arrimeraient à la structure afin d’être efficaces”.

La façon dont les grues étaient mises en place nécessitait qu’elles soient attachées à la structure, une fois que celle-ci avait dépassé une certaine hauteur. Lorsque le PCL a commencé les travaux de la tour 1, le calendrier de construction de la tour 2 n’était pas encore connu avec certitude. Afin de garantir une couverture suffisante pour l’ensemble du site, les deux grues à tour ont été attachées à la tour 1.

“Les deux grues à tour étaient des grues à tour grimpantes”, explique M. Enns. “La principale raison en est le peu de biens immobiliers dont nous disposions. Nous ne pouvions pas nous permettre de faire venir de grosses grues mobiles chaque fois que nous devions soulever les grues à mesure que les structures avançaient. Elles ont pu s’élever d’elles-mêmes, et quand nous avons eu fini, elles ont pu s’abaisser avant le démantèlement complet”.

La préparation de la sélection des grues à tour a impliqué un examen détaillé pour s’assurer que les grues avaient les capacités adéquates pour accueillir les ascenseurs nécessaires et la taille des câbles volants, des formes de noyau et des formes de gang. Ils ont également dû renforcer les murs de fondation autour des grues à tour pour se préparer à la charge de grue mobile imposée à la structure pendant le démantèlement des grues à tour.

Crane-Winnipeg“Il est assez courant de voir des grues à tour avec quelques pieux préfabriqués sous les fondations, mais pour nos grues à tour, nos fondations étaient des dalles de radeau en béton coulé sur place, avec quatre caissons par pièce pour les soutenir car elles étaient assez hautes d’emblée”, explique M. Enns.

Le principal défi pour ce travail était l’espace limité – les routes de la ville et l’église St. Mary’s reliaient le PCL sur trois côtés. La marge de manœuvre et le matériel de scène étant limités, l’accent a été mis en permanence sur l’ordonnancement et le séquençage afin de s’assurer que le matériel était livré selon les besoins.

“Sinon, non seulement le site serait envahi, mais les grues à tour seraient tellement occupées que nous ne pourrions pas les garder concentrées sur les activités prioritaires”, explique M. Enns. “Ils seraient coincés à déplacer des matériaux non critiques toute la journée et toute la nuit.

Sur les deux tours, Sterling Crane a été sous-traité pour démonter les grues à tour de PCL après la construction.

Scott Baraschuk, directeur de la succursale de Sterling Crane à Winnipeg, explique que le démantèlement a été une opération très simple, mais qu’elle a nécessité l’utilisation d’une très grande grue mobile.

“Quoi qu’ils aient besoin, nous nous occuperons de tout”, dit Baraschuk. “Dans ce scénario, c’était le démantèlement – fournir une grue mobile pour démanteler leur grue à tour ; juste pour fournir un moyen de tout soulever vers le bas. Cette grue était la Liebherr LTM 1500 8.1. Lorsque nous avons érigé ces tours il y a quelques années, l’intention était de descendre la tour pour la remonter à environ 150 pieds pour le démantèlement. Nous avons maintenant le LTM 1500 à notre disposition et j’ai donc suggéré que nous envisagions de prendre la tour à sa pleine hauteur. Cela a réduit le temps de démontage de plusieurs jours et a éliminé la nécessité de descendre la grue de la tour”.

Le Liebherr LTM 1500 8.1 a été utilisé pour les opérations de démantèlement des deux tours, cependant, il a été utilisé dans deux configurations différentes pour chaque tour. Lors du démantèlement de la tour 2, la grue a été configurée de telle sorte qu’elle est devenue l’une des plus hautes grues jamais vues dans le ciel de Winnipeg. La couverture médiatique du projet a affirmé qu’il s’agissait de la plus haute grue jamais utilisée dans la ville, mais Baraschuk ne peut pas le confirmer.

“Je ne peux pas le dire avec certitude, mais c’est certainement un concurrent”, dit-il. “Elle avait une hauteur de pointe d’environ 380 pieds dans cette configuration.”

Le choix d’utiliser le Liebherr LTM 1500 pour la tour 1 a été facile, car il était disponible localement et facilement capable d’effectuer le travail. La tour 2 avait les mêmes exigences, mais la flexibilité de la flèche télescopique de 276 pieds était un avantage supplémentaire étant donné les restrictions du site et leur configuration.

“Nous avons pu maintenir notre installation en un seul bloc de ville, en évitant de fermer une intersection pour construire une longue flèche de guindant. Cela a permis au client de réaliser d’importantes économies de temps et d’argent”. Baraschuk dit. “Le plus grand défi est l’encombrement du site avec une grue de cette taille. Lorsque vous travaillez dans un centre ville, vous devez faire face à de nombreux obstacles – vous devez vous préoccuper de la sécurité publique et des nombreux services publics souterrains”.

“Nous sommes fiers d’avoir une flotte dotée d’une technologie de pointe et nous avons acheté un certain nombre de ces unités pour conquérir de nouveaux marchés et des créneaux où il faut un certain type et une certaine taille de grue pour être performant”, ajoute Jeff Chernish, directeur du développement commercial de Sterling Crane. “Nous fournissons à nos clients des solutions efficaces de nature similaire dans tout le Canada et nous apprécions la visibilité que cela nous a apporté à Winnipeg”.

La tour 1 du 242 Hargrave Street est en voie d’achèvement, prévu pour la fin juin 2018. Elle comprend des espaces de vente et de bureaux, et les équipes de construction se concentrent actuellement sur la finition du hall d’entrée, la finition des étages de commodités, et la mise en service des équipements mécaniques, électriques et des ascenseurs.

La tour 2 au 225 Carlton Street devrait être terminée dans un an. Elle contient quelques espaces commerciaux et de bureaux, mais est principalement composée de logements locatifs. Les équipes de construction installent actuellement un mur-rideau en verre à haute performance, après quoi les finitions internes du hall et des suites deviendront le point central, avec pour objectif d’accueillir les résidents au printemps prochain.

La phase 2 du projet est un complexe hôtelier et de condominiums développé par Sutton Place Hotel & Residences. L’objectif est de débuter les travaux cet été et de les terminer en 2020 ou 2021.

Lire l’article original ici

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email