Protocoles de santé et de sécurité au travail en Ontario

Lions Library | Occupational Health and Safety Protocols in Ontario

Pour la bibliothèque Lions de ce mois-ci, parlons des protocoles de santé et de sécurité au travail en Ontario ! L’objectif de la bibliothèque Lions est de vous fournir des explications courtes et faciles à comprendre sur des sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, et de servir de base de données pour savoir où en apprendre davantage. Dans le blog d’aujourd’hui, nous partagerons des informations sur les programmes provinciaux de santé et de sécurité au travail en Ontario et nous vous indiquerons où trouver les meilleures informations pour assurer votre sécurité et celle de vos employés sur le lieu de travail dans la province de l’Ontario.

Cette année, nous mettrons en ligne chaque mois une nouvelle bibliothèque Lions axée sur l’ensemble des provinces canadiennes ! Consultez notre blog ou les médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et Linkedin) pour être sûr de voir quand nous publierons celui de votre province !

Quelles sont les directives en matière de santé et de sécurité au travail ?

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) déclare : « Un programme de santé et de sécurité est un plan d’action précis conçu pour prévenir les accidents et les maladies professionnelles ».

Dans la plupart des juridictions canadiennes, la législation sur la santé et la sécurité au travail exige une sorte de programme de santé et de sécurité. Comme chaque organisation est différente, un programme de santé et de sécurité spécifique doit être élaboré pour chaque organisation et ne peut pas nécessairement répondre aux besoins d’une autre.

Santé et sécurité au travail en Ontario 

La santé et la sécurité au travail en Ontario sont régies par la loi sur la santé et la sécurité au travail, qui définit les droits et les devoirs de chacun sur le lieu de travail, ainsi que les procédures à suivre pour faire face aux dangers du lieu de travail et pour les faire appliquer.

Parmi les autres lois qui contribuent à cette réglementation, citons la Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail (LSPAAT), dont la partie II traite de la prévention des blessures et des maladies professionnelles, et le Code des droits de l’homme, dont il faut souvent tenir compte pour traiter les questions de SST. La LSST et la LSPAAT sont toutes deux disponibles, ainsi que l’ensemble des autres lois et règlements de l’Ontario, sur le site web e-Laws.

La loi sur la santé et la sécurité au travail est entrée en vigueur en 1979 et, avec les modifications apportées en 1990 et les années suivantes, elle a évolué pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Ces changements ont renforcé les exigences en matière de santé et de sécurité au travail sur les lieux de travail en Ontario et ont renforcé le système de responsabilité interne (IRS), en particulier les comités mixtes de santé et de sécurité.

Il est important pour les employeurs de noter que la loi sur la santé et la sécurité au travail indique clairement que les employeurs ont les plus grandes responsabilités. Cependant, chacun a un rôle à jouer pour garantir le respect des exigences en matière de santé et de sécurité sur le lieu de travail. Les rôles et responsabilités respectifs de toutes les parties sur le lieu de travail sont détaillés dans la loi sur la santé et la sécurité au travail.

Pour les salariés

En tant que travailleur en Ontario, vous avez trois droits fondamentaux liés à la santé et à la sécurité.

  • Le droit de connaître et d’être formé à des pratiques professionnelles sûres dans tous les aspects de votre travail.
  • Le droit de participer aux questions de santé et de sécurité, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un comité ou d’un représentant de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail.
  • Le droit de refuser de travailler si vous avez des motifs raisonnables de croire que le processus, l’équipement ou l’environnement de travail présente un risque excessif de blessure pour vous ou pour une autre personne

Si vous êtes un superviseur, vous en avez la responsabilité :

  • Fournissez un lieu de travail sûr et assignez un travail sûr en prenant toutes les précautions raisonnables pour protéger vos collègues contre les maladies et/ou les blessures
  • Informez vos collègues des risques professionnels et formez-les à effectuer leur travail en toute sécurité
  • Assurer une supervision pour garantir que les collègues travaillent en toute sécurité et utilisent correctement les équipements et les dispositifs de protection lorsque cela est nécessaire

Les superviseurs qui ne respectent pas ces dispositions et d’autres règlements de la loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario peuvent se voir infliger des amendes individuelles pouvant aller jusqu’à 25 000 dollars.

Voici quelques ressources qui vous aideront à vous informer sur la santé et la sécurité au travail en Ontario :

Pour les employeurs 

La loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario confère aux employeurs la responsabilité

  • Maintenir un lieu de travail sûr et bien entretenu, en prenant toutes les précautions raisonnables pour protéger les travailleurs contre les maladies et/ou les blessures
  • Fournir des informations sur les risques sur le lieu de travail, y compris sur les équipements de sécurité appropriés, la formation et une supervision compétente
  • Affichez l’affiche « En cas d’accident du travail » de la CSPAAT et suivez les procédures appropriées en cas d’accident
  • Afficher la loi sur la santé et la sécurité au travail sur votre lieu de travail
  • Disposer d’une représentation des travailleurs pour la santé et la sécurité. Si votre lieu de travail compte 20 employés ou plus ou si vous traitez une substance désignée, vous devez disposer d’un comité mixte de santé et de sécurité (CMSS). Les projets de construction qui durent plus de 3 mois et qui emploient 20 travailleurs ou plus doivent également avoir un CMSS. Les lieux de travail de plus de 5 employés, mais de moins de 20 employés, doivent avoir un représentant en matière de santé et de sécurité

Le non-respect de ces dispositions et des autres règlements de la loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario peut entraîner des amendes individuelles allant jusqu’à 25 000 dollars et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an. Les sociétés qui ne se conforment pas à ces règlements peuvent se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 500 000 dollars. Les employeurs sont également passibles de sanctions s’ils ne signalent pas à la CSPAAT – dans les trois jours suivant la prise de connaissance d’une blessure ou d’une maladie professionnelle.

Conformité en matière de santé et de sécurité au travail par secteur

Construction

Le programme de santé et de sécurité dans le secteur de la construction fait appliquer les lois ontariennes sur la sécurité au travail dans le secteur de la construction. En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, la « construction » comprend l’érection, la modification, la réparation, le démantèlement, la démolition, l’entretien des structures, la peinture, le défrichage, le terrassement, le nivellement, l’excavation, le creusement de tranchées, le creusage, le forage, le dynamitage ou le bétonnage, l’installation de toute machine ou installation et tout travail ou entreprise en rapport avec un projet, à l’exclusion de tout travail ou entreprise souterrain dans une mine.

Soins de santé

Le programme de santé et de sécurité des soins de santé applique les lois ontariennes sur la sécurité au travail dans le secteur des soins de santé. Ce secteur comprend les maisons de soins de longue durée, les maisons de retraite, les hôpitaux, les services de soins infirmiers, les résidences de groupe avec services de soutien, les cliniques de traitement et les services spécialisés, les bureaux et les organismes professionnels, y compris les laboratoires médicaux. La plupart de ces lieux de travail sont également régis par le règlement 67/93 de l’Ontario – Health Care and Residential Facilities.

Secteur industriel

Le programme de santé et de sécurité industrielles fait appliquer les lois sur la santé et la sécurité sur les lieux de travail industriels. Il s’agit d’un programme vaste et diversifié qui applique les lois sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario dans 29 secteurs différents, dont les lieux de travail les plus réglementés par la province, notamment l’éducation, les services gouvernementaux et le commerce de détail.

Secteur minier

Le programme de santé et de sécurité dans les mines fait appliquer les lois ontariennes sur la sécurité au travail dans le secteur minier. Le secteur minier de l’Ontario peut varier en fonction de l’emplacement, du cadre ou de l’activité, y compris les grandes et les petites entreprises, les lieux de travail syndiqués et non syndiqués, les opérations souterraines et de surface, les usines de traitement, y compris les moulins, les fonderies et les raffineries, les exploitations de sable et de gravier, les sites d’exploration minière et les installations d’extraction de pétrole et de gaz.

Services professionnels spécialisés et services de radioprotection

L’unité des services professionnels spécialisés fournit un soutien technique et une expertise au personnel du ministère en matière d’ergonomie, d’hygiène du travail, d’ingénierie et de gestion des situations d’urgence. Cette unité poursuit également l’élaboration des normes et de la législation des directives en matière de santé et de sécurité.

Le personnel des services de radioprotection administre et applique les lois sur la santé et la sécurité en matière de radiations sur le lieu de travail.


La meilleure façon de faire quelque chose en toute sécurité est de le faire correctement, et cela passe par une formation et une éducation adéquates ! Hercules SLR en est conscient et propose, par l’intermédiaire de l’Académie de formation Hercules, un vaste ensemble de cours de formation et de certification de haute qualité en matière de sécurité.

Des salles de classe flambant neuves et des équipements de formation spécialisés nous permettent d’offrir une qualité de service encore plus élevée que jamais en matière de formation à la sécurité. Que vous soyez à la recherche d’une formation initiale ou d’un recyclage, nous proposons des cours pratiques et concrets conçus pour dépasser les exigences minimales de sécurité.

Nos cours peuvent être personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques de votre lieu de travail. Nous sommes toujours prêts à concevoir un cours (ou plusieurs cours) spécialement pour vous !

Si vous souhaitez élaborer un programme de formation personnalisé, veuillez nous contacter. L’un de nos représentants en formation sera heureux de vous aider à démarrer.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Journée familiale de l’artisanat pour les futurs gréeurs

Journée familiale de l’artisanat pour les futurs gréeurs

La semaine prochaine, à l’occasion de la Journée de la famille et du patrimoine, nous voulions présenter un artisanat amusant, parfait pour passer du temps en famille avec notre nouvelle génération de techniciens en gréement Hercules SLR ! Transformez vos vieux rouleaux d’essuie-tout et de papier toilette en votre propre grue et vos propres camions pour vous déplacer sur votre chantier de construction.

Nous vous mettons au défi d’essayer cet artisanat avec votre famille le week-end prochain (ou à tout moment !) et de nous envoyer une photo des résultats par courrier électronique, sur Instagram ou sur Facebook. Nous sommes convaincus que votre grue sera totalement à la hauteur de l’inspection !

Chantier de construction de céréales recyclées

Créé par Marie-Laure Pham chez Howwonderful.co Howwonderful.co 

Matériel :

  • Rouleaux de papier recyclé, petits et grands
  • Rouleaux de papier artisanal colorés
  • Papier de construction coloré
  • Bande de couleur
  • Ruban adhésif, colle, coupe-papier
  • Boussole et ciseaux

Instructions :

Étape 1 : Roulez et collez votre grand rouleau d’essuie-tout avec du papier de construction coloré. Faites des croix sur le tube avec du ruban adhésif coloré. (Conseil ! Vous n’avez pas de ruban adhésif coloré ? Colorez votre propre ruban adhésif pour une personnalisation supplémentaire)

Étape 2 : Faites le haut de votre grue en dessinant et en découpant un triangle dans du papier de construction coloré.

Étape 3 : Faites le « crochet » en découpant un long rectangle (autour de 10″ par 1″) et en le roulant pour le rendre rond et le coller. Prenez un morceau de ficelle à broder et faites un nœud autour de votre boucle.

Étape 4 : Prenez votre rouleau d’essuie-tout fini à l’étape 1 et faites une entaille sur le dessus des deux côtés avec des ciseaux. Insérez maintenant le haut de votre grue dans la fente de coupe. Collez le bout de votre ficelle attachée à votre crochet à l’extrémité du haut de la grue.

Étape 5 : Fabriquez la boîte de conducteur en découpant un rectangle dans votre papier de construction. Roulez-le pour le rendre rond et collez-le. Ajoutez un rectangle, soit en papier ou en carton fin (comme une boîte de céréales) ; collez-le à votre cercle. Dessinez deux cercles et collez-les en haut et en bas de votre forme. Ajoutez la boîte à votre grue.

Étape 6 : Fabriquez un camion en prenant un petit rouleau d’artisanat coloré. Faites un trou sur le dessus. Faites des cercles en papier de forme similaire à celle des éléments de la grue et attachez-les à un morceau de ficelle à broder, puis reliez le rouleau au cercle en les collant ensemble. Roulez les morceaux de papier restants et insérez-les à l’intérieur des cercles de votre camion de construction. Répétez l’opération pour autant de camions que vous voulez sur votre chantier !

Pour toutes vos réparations de gréements, vos inspections et vos services, appelez Hercule ! Nos inspecteurs sont formés selon les normes les plus strictes et sont enregistrés auprès de la LEEA.

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

Le groupe de sociétés Hercules est composé de : Hercules SLR, Hercules Machining & Millwright Services, Spartan Industrial Marine, Stellar Industrial Sales et Wire Rope Atlantic.

Nous sommes en mesure de fournir toute solution dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876. N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter LinkedIn et Facebook pour plus de nouvelles et d’événements à venir.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Conseils pour la sécurité de la conduite des chariots élévateurs à fourche

CONDUITE DE CHARIOTS ÉLÉVATEURS

La conduite d’un chariot élévateur ne se limite pas au levage et au déplacement de matériaux. Les conducteurs de chariots élévateurs doivent avoir une bonne connaissance de la sécurité et de l’équilibre, afin de garantir la sécurité des matériaux, la leur et celle des autres. L’un des plus grands risques auxquels sont exposés les conducteurs de chariots élévateurs est le basculement. Selon l’OSHA, environ 25 % des décès liés aux chariots élévateurs à fourche sont dus à des basculements.

Oui, cela peut sembler élémentaire, mais il est important de reconnaître le centre de gravité du chariot élévateur et le triangle de stabilité. Dans ce blog, nous allons discuter de conseils pour garder l’équilibre et de tout ce que vous devez savoir pour rester en sécurité à l’intérieur, à l’extérieur et autour du chariot élévateur.

Ce mardi de formation, nous couvrirons :

  • Certains des plus grands risques pour la sécurité liés à l’équilibre et au type de chariot élévateur le plus courant
  • Centre de gravité des chariots élévateurs et triangle de stabilité
  • Autres facteurs qui contribuent aux accidents de chariot élévateur et aux renversements
  • Comment effectuer des inspections visuelles et opérationnelles des chariots élévateurs à fourche
  • Conseils de sécurité pour rester en équilibre et en sécurité au volant d’un chariot élévateur

Il y a quatre principaux risques potentiels pour la sécurité, compte tenu de l’équilibre et de la conduite d’un chariot élévateur. Il s’agit des risques suivants :

  1. La probabilité que le chariot élévateur bascule vers l’avant ;
  2. La probabilité que le chariot élévateur se renverse sur le côté ;
  3. le niveau de freinage maximum (ou la distance d’arrêt) que le chariot élévateur peut effectuer ;
  4. le niveau maximal d’accélération en marche arrière que le chariot élévateur peut atteindre.

Au Canada, les chariots élévateurs à fourche à contrepoids sont l’un des types de chariots élévateurs à fourche les plus courants.

CONDUITE DE CHARIOT ÉLÉVATEUR | CENTRE DE GRAVITÉ ET TRIANGLE DE STABILITÉ

CENTRE DE GRAVITÉ ET TRIANGLE DE STABILITÉ

Comme nous l’avons déjà mentionné, un chariot élévateur à contrepoids peut basculer de trois façons : vers l’avant, ou latéralement, à gauche ou à droite.

Pendant la conduite d’un chariot élévateur, il est important de maintenir son centre de gravité. Le centre de gravité se trouve dans le triangle de stabilité.

Le centre de gravité est défini comme le point à l’intérieur du triangle où se trouve la majeure partie de la masse. Bien que nous ne recommandions pas de l’essayer, le centre de gravité est également le point où le chariot élévateur pourrait s’équilibrer. Encore une fois, ne l’essayez pas, nous vous recommandons de nous croire sur parole.

Le calcul du centre de gravité des chariots élévateurs est complexe (et inutile pour une utilisation quotidienne), mais il y a quelques points importants à comprendre pour rester en équilibre lorsque vous utilisez le chariot élévateur.

Lorsque le chariot élévateur est à l’arrêt, il ne bascule pas car la force s’exerce sur le centre, mais il bascule vers l’avant lorsque la force est appliquée sur les dents avant (aussi appelées fourches) ou sur son dos. Il convient également de noter qu’un chariot élévateur à fourche est plus susceptible de basculer sur le côté que vers l’avant. Par conséquent, l’ajout d’une charge sur les fourches avant diminue la probabilité que le chariot élévateur bascule sur le côté.

Par ailleurs, le fait de soulever les fourches du camion avec une charge entraîne une diminution de la stabilité des chariots élévateurs de tous les côtés.

Le diagramme ci-dessous montre le triangle de stabilité. 

LA CONDUITE DE CHARIOTS ÉLÉVATEURS | QUOI D’AUTRE CONTRIBUE AUX ACCIDENTS ?

Comme nous l’avons mentionné, certains types de charges sont plus susceptibles de faire basculer votre chariot élévateur. Voici quelques caractéristiques d’une charge qui créent des dangers :

  • Empilée de façon gênante ou de manière à provoquer une instabilité
  • Palettes non entretenues
  • La charge est trop lourde ou bloque la vision des opérateurs

Voici quelques-unes des caractéristiques d’un chariot élévateur qui contribuent aux accidents de chariot élévateur, comme les renversements :

  • Direction, freins, embrayage, transmission ou mât défectueux
  • Dispositifs de sécurité inadéquats ou défaillants
  • Émissions des chariots élévateurs à fourche
  • Des contrôles et des affichages mal organisés sur le chariot élévateur

CONDUITE D’UN CHARIOT ÉLÉVATEUR À FOURCHE | CONSEILS DE SÉCURITÉ

Pour vous aider à maintenir le centre de gravité, voici quelques conseils pour vous aider à rester stable lorsque vous utilisez un chariot élévateur avec une charge :

  • Ne répartissez pas la charge de manière inégale sur les fourches, cela augmentera la fréquence des renversements latéraux
  • Ne chargez pas le chariot élévateur au-delà de sa charge maximale admissible, car il risquerait de basculer.
  • Veillez à déplacer la charge jusqu’à l’arrière des fourches

Quels sont les facteurs de risque liés à la conception du travail qui contribuent aux accidents de chariot élévateur ?

  • Stress ou vitesse accrue
  • Ne pas utiliser les bons outils, accessoires et/ou matériel
  • Opérateur incompétent, ou assignation d’un chariot élévateur inadapté
  • Chariot(s) élévateur(s) à fourche mal entretenu(s), non entretenu(s) et/ou vieillissant(s)
  • Manque de formation pour les travailleurs/opérateurs
  • Mauvaise organisation du travail pour les voyages

Voici quelques facteurs de risque lors de l’utilisation du chariot élévateur qui contribuent aux accidents :

  • Conduite à grande vitesse
  • Conduire avec une charge élevée
  • Stationnement, marche arrière, virage, freinage ou accélération incorrects avec un chariot élévateur
  • Mauvaise communication et/ou avertissements pour le personnel à proximité
  • Blocage abusif des roues des semi-remorques de wagons de chemin de fer

Si vous utilisez un chariot élévateur, vous ne devriez jamais le faire :

  • Conduire un chariot élévateur à fourche sans aucune capacité nominale indiquée
  • Voyager avec un chariot élévateur à fourche avec une charge levée de plus de 4 pouces
  • Laissez le camion seul pendant la course ou avec un chargement
  • Laisser du personnel non autorisé conduire un chariot élévateur (Nous avons tous vu l’épisode de The
  • Office où Michael conduit le chariot élévateur ? D’accord, bien).
  • Tenter d’ajuster la charge depuis la cabine de conduite
    soulever une charge s’étendant sur le dossier de la charge, à moins qu’aucune partie de la charge ne puisse glisser vers l’opérateur
  • Utiliser des palettes avec des fourches comme plate-forme de travail surélevée de fortune (c’est plus courant que vous ne le pensez !)
  • Laissez le personnel se tenir debout ou marcher sous une partie surélevée du chariot élévateur

Il est important de communiquer les dangers potentiels pour tous ceux qui travaillent dans un espace où se trouvent des chariots élévateurs à fourche, et d’utiliser les signaux appropriés pour assurer votre sécurité et celle des autres. Voici quelques autres conseils pour aider à assurer la sécurité des autres lors de la conduite d’un chariot élévateur :

  • Restreindre l’accès aux zones où les chariots élévateurs à fourche sont utilisés (et créer des procédures pour assurer la sécurité du travail lorsqu’ils doivent entrer dans des espaces où des chariots élévateurs à fourche fonctionnent)
  • OU, créer des passerelles ou des chemins de roulement désignés pour séparer les piétons des chariots élévateurs à fourche
  • Les piétons doivent toujours informer le conducteur du chariot élévateur lorsqu’ils se trouvent dans la zone – le contact visuel est un moyen simple de faire connaître votre présence
  • Maintenir la zone, en particulier le chemin de circulation, libre de tout obstacle et veiller à ce qu’elle soit bien éclairée
  • Faites attention lorsque vous conduisez dans des coins, des portes et des allées étroites. Klaxonnez votre chariot élévateur aux carrefours.
  •  Portez des vêtements à haute visibilité et des EPI
  • Chargez les fourches pour que votre ligne de mire soit claire
  • Évitez de conduire le chariot élévateur à proximité de zones à forte densité de population
  • Ne pas marcher sous ou près des fourches

CONDUITE DE CHARIOTS ÉLÉVATEURS À FOURCHE | INSPECTION

Un cariste doit inspecter son chariot élévateur à fourche tous les jours, au début de chaque quart de travail et avant chaque utilisation.

L’opérateur doit effectuer un contrôle visuel du chariot élévateur à fourche (une ronde) et un contrôle opérationnel avant utilisation. En quoi consistent ces contrôles ?

Lors d’un contrôle visuel avant utilisation, l’opérateur doit :

  • L’état général et la propreté (y compris le chariot élévateur et les zones de travail au sol et en hauteur qui l’entourent)
  • Assurez-vous qu’un extincteur chargé se trouve à proximité
  • S’assurer que les niveaux d’huile moteur, de carburant et de liquide de radiateur sont corrects
  • Vérifiez que le système de fixation du réservoir de propane, la goupille de positionnement du réservoir, les soupapes de décharge du propane et le tuyau sont en bon état
  • Assurez-vous que la batterie est complètement chargée, qu’il n’y a pas de fils exposés, que les prises de courant sont en bon état, que les bouchons de ventilation sont clairs, que les niveaux d’électrolyte dans les cellules sont acceptables et qu’ils sont en place avec des dispositifs de retenue ou des supports
  • Veillez à ce que les boulons, écrous, protections, chaînes ou enrouleurs de tuyaux hydrauliques ne soient pas endommagés, déconnectés ou manquants
    Vérifier l’usure, les dommages et la pression d’air (pneumatiques) des roues et des pneus
  • S’assurer que les fourches/dents ne sont pas pliées ou ébréchées et qu’elles sont de niveau et correctement positionnées – Vérifier également que les loquets de positionnement et les dents du chariot ne sont pas cassés ou usés
  • Assurez-vous que les goupilles d’ancrage de la chaîne ne sont pas usées, desserrées ou tordues
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites de liquide, de points humides ou de gouttes
  • Veiller à ce que les tuyaux soient bien fixés et non desserrés, sertis ou usés
  • Vérifier la présence de graisse et de débris dans le compartiment de l’opérateur
  • Assurez-vous que la ceinture de sécurité est attachée et fonctionne correctement
  • Les gardes : Veiller à ce que les gardes, les garde-corps et les structures de protection contre le retournement (ROPS) soient sûrs et intacts

Lors d’une inspection pré-opérationnelle, le conducteur du chariot élévateur doit vérifier : 

  • FREIN DE PÉDALIER ET DE STATIONNEMENT : Veiller à ce que la pédale et l’appareil s’arrêtent en douceur et que le frein tienne bon en cas de légère accélération
  • FREIN DE SIÈGE DE L’OPÉRATEUR : Assurez-vous qu’il tient lorsque l’opérateur se lève de son siège
  • CLUTCH & GEARSHIFT : s’assurer qu’ils se déplacent en douceur, et ne sautent pas ou ne s’accrochent pas
  • PANNEAU DE CONTRÔLE DE L’ÉCLAIRAGE : vérifier que tous les voyants et les jauges sont opérationnels
  • KLAXON : s’assurer que le klaxon est suffisamment fort pour être entendu pendant le travail
  • BACK-UP : Assurez-vous que l’alarme de marche arrière et les autres dispositifs d’alerte fonctionnent correctement
  • LUMINAIRES : Veiller au bon fonctionnement des phares et des feux de signalisation
  • DIRECTION : S’assurer que le volant fonctionne bien
  • MÉCANISME DE LIVRAISON : Assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement – Vous pouvez le vérifier en soulevant les fourches à leur hauteur maximale, puis en les abaissant complètement
  • MÉCANISME D’INVERSEMENT : Assurez-vous que le mécanisme d’inclinaison fonctionne correctement et qu’il maintient la charge – Vous pouvez le vérifier en inclinant complètement le mât vers l’avant et vers l’arrière.
  • CYLINDRES ET TUYAUX : Vérifiez ces derniers et assurez-vous qu’ils ne fuient pas après avoir effectué ces vérifications.SOYEZ À L’ÉCOUTE DES BRUITS ET DES SONS INHABITUELS !

De nombreuses questions liées au travail contribuent à la conduite, à la sécurité et au fonctionnement général des chariots élévateurs.

Veillez à effectuer les trois types d’inspections que nous couvrons dans ce blog, à tenir compte du triangle de stabilité et des fourches du chariot élévateur, à vous déplacer lentement, régulièrement et sans obstacle pour assurer votre sécurité et celle des personnes qui vous entourent, et à ne jamais laisser quelqu’un conduire le chariot élévateur sans une formation adéquate ou qui n’a pas été désigné.


NEED A QUOTE? HAVE A QUESTION? CALL US—WE KNOW THE (WIRE) ROPES & EVERYTHING RIGGING-RELATED.

Protocoles de la Nouvelle-Écosse sur la santé et la sécurité au travail

La bibliothèque Lions | Protocoles sur la santé et la sécurité au travail en Nouvelle-Écosse

Pour la bibliothèque Lions de ce mois-ci, parlons des protocoles de santé et de sécurité au travail en Nouvelle-Écosse ! L’objectif de la bibliothèque Lions est de fournir aux gens des explications courtes et faciles à comprendre sur des sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, et de servir de base de données pour savoir où en apprendre davantage. Dans le blog d’aujourd’hui, nous partagerons des informations sur les programmes provinciaux de santé et de sécurité au travail de la Nouvelle-Écosse et nous indiquerons où trouver les meilleures informations pour assurer votre sécurité et celle de vos employés sur le lieu de travail dans la province de la Nouvelle-Écosse.

Le siège social du groupe d’entreprises Hercules étant en Nouvelle-Écosse, nous avons pensé que ce serait un bon point de départ, mais ne vous inquiétez pas : nous publierons chaque mois cette année une nouvelle bibliothèque Lions axée sur toutes les provinces canadiennes ! Consultez notre blog ou les médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram & Linkedin) pour être sûr de voir quand nous publierons celui de votre province !

Quelles sont les directives en matière de santé et de sécurité au travail ?

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) déclare : « Un programme de santé et de sécurité est un plan d’action précis conçu pour prévenir les accidents et les maladies professionnelles ».

Dans la plupart des juridictions canadiennes, la législation sur la santé et la sécurité au travail exige une sorte de programme de santé et de sécurité. Comme chaque organisation est différente, un programme de santé et de sécurité spécifique doit être élaboré pour chaque organisation et ne peut pas nécessairement répondre aux besoins d’une autre.

Santé et sécurité au travail en Nouvelle-Écosse 

La santé et la sécurité au travail en Nouvelle-Écosse sont régies par la loi et le règlement sur la santé et la sécurité au travail de la Nouvelle-Écosse. Le ministère du travail et de l’enseignement supérieur est également un élément clé des efforts de la Nouvelle-Écosse en matière de santé et de sécurité sur le lieu de travail. Son personnel assure la promotion, la coordination, l’administration et l’application de la santé et de la sécurité au travail dans toute la province.

Pour les salariés

En tant que travailleur en Nouvelle-Écosse, vous avez trois droits fondamentaux liés à la santé et à la sécurité.

  • Le droit de connaître et d’être formé à des pratiques de travail sûres dans tous les aspects de votre travail.
  • Le droit de participer aux questions de santé et de sécurité, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un comité ou d’un représentant de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail.
  • Le droit de refuser de travailler si vous avez des motifs raisonnables de croire que le processus, l’équipement ou l’environnement de travail présente un risque excessif de blessure pour vous ou une autre personne

Voici quelques ressources qui vous aideront à vous informer sur la sécurité et la santé au travail en Nouvelle-Écosse :

Cours d’apprentissage en ligne gratuits

Les résidents de Novia Scotian peuvent profiter de 3 cours d’apprentissage en ligne gratuits du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) par an. Ces cours sont parrainés par le ministère du travail et de l’enseignement supérieur, direction de la sécurité, division de la santé et de la sécurité au travail, ce qui en fait une ressource de sécurité GRATUITE étonnante. Vous pouvez vous inscrire à ces cours en vous rendant sur le site : Site de formation en ligne du CCHST de la Nouvelle-Écosse sur la santé et la sécurité au travail.

Pour les employeurs 

Chaque lieu de travail et chaque employeur doit donner accès aux éléments suivants afin d’être complimentés en vertu de la loi sur la santé et la sécurité au travail :

  • Posté le Nova Scotia OH&S Act
  • Posté la fiche de contact de la Nouvelle-Écosse sur la santé et la sécurité au travail
  • Une procédure de communication d’urgence affichée
  • Copie du règlement SIMDUT/SGH
  • Un secouriste formé
  • Une trousse de premiers secours adaptée à la taille et au type d’entreprise que vous possédez
  • Une copie affichée de votre déclaration de prévention de la violence au travail

En plus de la liste ci-dessus, vous pouvez avoir d’autres exigences en fonction du nombre d’employés dont vous disposez.

Afin de gérer avec succès les directives en matière de santé et de sécurité sur votre lieu de travail, vous êtes tenu, en tant qu’employeur, de respecter les points suivants

  • Assurer la santé et la sécurité des personnes sur votre lieu de travail ou à proximité
  • Fournir et entretenir des équipements, des machines et du matériel correctement équipés de dispositifs de sécurité
  • Fournir des informations, des instructions, une formation, une supervision et des installations pour assurer la sécurité de vos travailleurs
  • Veillez à ce que tous les travailleurs soient informés de tout risque pour la santé ou la sécurité sur votre lieu de travail
  • Veiller à ce que tous les travailleurs sachent quand et comment utiliser correctement tous les dispositifs, équipements et vêtements nécessaires à leur protection
  • Conduisez votre entreprise de manière à ce que les travailleurs ne soient pas exposés à des risques en matière de santé ou de sécurité
  • Travaillez avec votre représentant en matière de santé et de sécurité, si vous avez 5 travailleurs ou plus
  • Coopérer avec toute personne exerçant une fonction ou un pouvoir en vertu de la législation sur la santé et la sécurité au travail
  • Respectez la législation en matière de santé et de sécurité au travail qui s’applique à votre lieu de travail, et assurez-vous que vos travailleurs s’y conforment également
  • Établir une politique de santé et de sécurité au travail, si vous avez 5 travailleurs ou plus

En tant qu’employeur, il est également de votre responsabilité que tous les employés connaissent et comprennent leurs trois droits les plus fondamentaux lorsqu’ils travaillent en Nouvelle Écosse : le droit de refuser un travail dangereux, le droit de connaître tout risque sur le lieu de travail et le droit de participer à l’identification et à la résolution des problèmes de sécurité.

En Nouvelle-Écosse, le non-respect de la loi sur la santé et la sécurité au travail peut être considéré comme une infraction. Les propriétaires d’entreprises jugés responsables peuvent se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 dollars, deux ans de prison ou les deux.

La loi sur la santé et la sécurité au travail de la Nouvelle-Écosse

Si vous êtes un employeur, il est de votre responsabilité de connaître vos obligations en vertu de la loi sur la sécurité et la santé au travail de la Nouvelle Zélande qui affectent votre lieu de travail. Il est recommandé que tous les employeurs et employés se familiarisent avec la loi sur la santé et la sécurité au travail afin de connaître vos responsabilités et vos droits sur le lieu de travail.

Vous pouvez contacter la division SST au 1-800-952-2687 si vous avez des questions sur les règlements qui s’appliquent à votre lieu de travail, mais les règlements suivants s’appliquent à la plupart des lieux de travail en Nouvelle-Écosse et constituent un excellent point de départ pour vous informer :

  • Règlement sur les premiers secours
  • Règlement général sur la sécurité au travail
  • Règlement sur la violence sur le lieu de travail
  • Règlements du SIMDUT
  • Règlement sur les sanctions administratives
  • Réglementation sur la santé et la sécurité au travail, y compris la partie 21 : protection contre les chutes et la partie 23 : échafaudages

Vous pouvez trouver la loi ici, ou vous pouvez demander une copie papier de la loi sur la santé et la sécurité au travail à la division SST en les contactant à l’adresse suivante

Tél. : 902-424-5400 ou numéro gratuit en Nouvelle-Écosse : 1-800-952-2687
Courriel : ohsdivision@gov.ns.ca
Pour les lieux de travail réglementés par le gouvernement fédéral, contactez Travail Canada à l’adresse suivante 1-800-641-4049.

La meilleure façon de faire quelque chose en toute sécurité est de le faire correctement, et cela passe par une formation et une éducation adéquates ! Hercules SLR en est conscient et propose, par l’intermédiaire de l’Académie de formation Hercules, un vaste ensemble de cours de formation et de certification de haute qualité en matière de sécurité.

Des salles de classe flambant neuves et des équipements de formation spécialisés nous permettent d’offrir une qualité de service encore plus élevée que jamais en matière de formation à la sécurité. Que vous soyez à la recherche d’une formation initiale ou d’un recyclage, nous proposons des cours pratiques et concrets conçus pour dépasser les exigences minimales de sécurité.

Nos cours peuvent être personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques de votre lieu de travail. Nous sommes toujours prêts à concevoir un cours (ou plusieurs cours) spécialement pour vous !

Si vous souhaitez élaborer un programme de formation personnalisé, veuillez nous contacter. L’un de nos représentants en formation sera heureux de vous aider à démarrer.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Les 10 meilleurs des blogs Hercules SLR de 2020

Les 10 meilleurs des blogs Hercules SLR de 2020

Alors que l’année 2020 touche à sa fin, le groupe de sociétés Hercules se penche sur le bilan de cette année. Bien que nous soyons tous d’accord pour dire que 2020 n’a peut-être pas été le merveilleux début d’une nouvelle décennie que nous espérions tous, il est toujours bon d’essayer de réfléchir aux bonnes choses – qu’elles soient grandes ou petites.

Nous avons beaucoup appris cette année au sein du groupe d’entreprises Hercules. Ces temps sans précédent ont été difficiles pour beaucoup de gens, mais le groupe d’entreprises Hercules a appris à s’adapter à l’évolution des directives canadiennes et provinciales en matière de santé et de sécurité afin d’assurer la sécurité de nos employés, de nos clients et de la communauté tout en restant ouvert. Étant donné que le groupe de sociétés Hercules fournit des services et des matériaux à de nombreuses industries canadiennes essentielles, cela a été particulièrement important.

Nous espérons que malgré la difficulté de cette année, vous aussi avez trouvé l’occasion d’apprendre et de vous développer grâce à elle. L’objectif du blog Hercules SLR est de fournir des articles courts et faciles à comprendre ainsi que des ressources éducatives pour tout ce qui concerne la sécurisation, le levage et le gréement. Nous espérons que ces blogs ont permis à certains d’entre vous d’améliorer leur santé et leur sécurité au travail cette année !

Alors, dans une réflexion sur 2020 – Jetons un coup d’œil à 10 articles du blog Hercules SLR de l’année dernière. Si vous en avez oublié un dans cette liste, cliquez pour en savoir plus !

1. L’équipe Hercule pendant COVID-19 | #HercatWork #HercatHome

Bien que nous soyons restés ouverts, les affaires n’ont certainement pas été aussi normales. Nous avons travaillé très dur pour prendre des mesures spéciales afin de garantir la santé et le bien-être de nos employés, de nos clients et de la communauté tout en respectant les directives provinciales. Ces mesures sont détaillées ici.

Nous avons donc dû modifier nos méthodes de travail, certains employés quittant leur domicile pour aller travailler, tandis que d’autres sur place ont modifié leur routine et leur procédure de travail pour permettre une distanciation sociale. Le temps personnel à la maison a également été modifié, comme pour tous les autres !

Voici quelques-uns des moments forts que notre équipe a partagés avec nous durant cette période – Parce qu’il faut nous rappeler à tous de réfléchir et de savourer les bonnes …En savoir plus

2. Conseils de sécurité | Travailler par temps froidold Weather

Si vous avez un emploi au Canada qui implique de se trouver à l’extérieur, vous avez probablement déjà travaillé par temps froid. Si nous ne travaillions pas lorsqu’il y a de la neige au sol, quand travaillerions-nous jamais, n’est-ce pas ? Travailler dans des conditions de froid n’est pas seulement inconfortable, cela peut être dangereux. Oui, même pour nous, Canadiens, aucune adaptation au froid ne vous immunisera contre les risques de gelures, d’engourdissement, de déshydratation ou d’hypothermie. Si vous travaillez dehors dans le froid, il est important d’être conscient des dangers et d’être prêt à rester en sécurité…En savoir plus

3. Journée internationale de la femme | Inventions d’industries innovantes

Nous avons rassemblé 8 femmes extraordinaires au cours de l’histoire dont les inventions ont eu un impact sur des industries telles que le transport, la construction, la marine, la santé et la sécurité, la prévention des incendies, et bien d’autres encore – que ce soit directement ou indirectement. Nous sommes certains qu’il y a beaucoup d’autres femmes remarquables qui ont apporté des contributions significatives au monde industriel, mais aujourd’hui nous commençons par mettre en lumière ces quelques ….Lire la suite

4. Conseils de sécurité | Travailler sur des échafaudages

Le rapport le plus récent du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) a montré qu’en un an seulement, 251 508 demandes d’indemnisation pour perte de temps de travail due à une blessure ou une maladie professionnelle ont été acceptées. 18% de ces blessures entraînant une perte de temps, soit environ 42 000 travailleurs par an, sont dues à des chutes uniquement ! …En savoir plus

5. Conseils de sécurité | Travailler sur un toit

Saviez-vous que les chutes de toit sont responsables d’un tiers des chutes mortelles dans la construction ? Les chutes de toit peuvent être une « tempête parfaite » en ce qui concerne les risques de chute, car elles se produisent souvent d’une hauteur suffisante pour provoquer des blessures graves, mais suffisamment basse pour que vous ayez peu de temps pour réagir ou vous repositionner. Les chutes sur les toits se produisent trop souvent, et lorsqu’elles se produisent, elles sont incroyablement dangereuses. Mais la bonne nouvelle, c’est que les chutes de toit sont facilement évitables si l’on comprend bien les dangers et la manière de les combattre…En savoir plus

6. Journée nationale de l’espace | Le gréement dans l’espace

Saviez-vous que le 1er mai est la journée nationale de l’espace ? Le groupe de sociétés Hercules a voulu participer à l’esprit ludique d’aujourd’hui en jetant un coup d’œil à certaines des façons dont les gréements et les équipements de protection contre les chutes sont utilisés dans l’espace ! Oui, vous nous avez bien entendus – le gréement est essentiel dans de nombreux secteurs différents, et l’exploration spatiale est incluse dans cette liste, c’est cool ! …En savoir plus

7. Coût d’une chute | Comment elle peut affecter votre entreprise

Chaque travailleur a le droit de rentrer chez lui en toute sécurité chaque jour. Le rapport le plus récent du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) a montré qu’en un an seulement, 251 508 demandes d’indemnisation pour perte de temps de travail due à un accident ou à une maladie professionnelle ont été acceptées au Canada. Saviez-vous qu’environ 18 % de ces blessures entraînant une perte de temps, soit environ 42 000 travailleurs par an, sont dues à des chutes uniquement ?…En savoir plus

8. 5 conseils pratiques | Entretien des câbles métalliques

Le matériel de gréage a la tâche difficile de soulever et de déplacer de lourdes charges pendant des heures et des heures par jour. Pour que cet équipement puisse remplir sa fonction, nous devons en prendre soin. Nous attendons de la longévité et de l’endurance d’équipements comme les câbles métalliques, mais qui peuvent facilement tourner s’ils ne sont pas traités correctement. Un équipement correctement traité, manipulé, installé, inspecté et stocké nous récompensera par une durée de vie prolongée, une meilleure performance au travail et la tranquillité d’esprit de savoir qu’il ne tombera pas en panne…en savoir plus

9. Le gréement à travers l’histoire | Journée d’appréciation des gratte-ciel

La journée d’appréciation des gratte-ciel est reconnue le 10 août car c’est l’anniversaire du célèbre architecte William Can Alen, qui est le génie derrière la construction du Chrysler Building, qui est l’un des points de repère les plus emblématiques de New York. La Journée d’appréciation des gratte-ciel a été initiée et fondée par le Dr Tom Stevens – Elle a été créée pour que le grand public puisse admirer l’éclat structurel et architectural des gratte-ciel et la capacité de l’homme à construire des chefs-d’œuvre industriels ….En savoir plus

10. Demandez aux experts | Tout ce que vous voulez savoir sur les harnais en toile synthétique

Si vous êtes gréeur ou si vous travaillez dans la manutention, vous rencontrerez probablement des élingues en toile synthétique (ou en sangle) souvent dans votre travail. Une élingue en toile synthétique est fantastique pour soulever des matériaux délicats ou mous, car leur surface souple offre une meilleure protection que les matériaux abrasifs, comme les câbles métalliques…En savoir plus


Le groupe d’entreprises Hercule souhaite à toute l’équipe une nouvelle année très heureuse et prospère.  Nous nous réjouissons de vous servir au cours de la nouvelle année !

 

 

 

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Hercules SLR Gréement à la Forêt des Merveilles de L’hiver

Hercules SLR Gréement à la Forêt des Merveilles de L’hiver 

Notre équipe Hercules SLR Leduc est heureuse d’avoir eu l’occasion de soutenir La forêt des merveilles de l’hiver cette année, en faisant don de matériel et de main-d’œuvre pour les aider à mettre en place certaines parties de leur spectacle lumineux. The Winter Wonder Forest est un spectacle de lumière de vacances en voiture à but caritatif qui comprend des jeux de lumière, des sculptures de glace, des spectacles musicaux et même des apparitions de M. et Mme Noël !

La Winter Wonder Forest est présentée par la fondation True Start, qui s’efforce de briser le cycle de la dépendance financière des individus et d’eux-mêmes en tant qu’organisation à but non lucratif. La Fondation True Start aide ceux qui ont besoin d’un coup de pouce pour se repositionner dans une meilleure situation financière. Grâce à l’éducation et aux relations au sein de la communauté, chacun peut s’aider à être plus heureux, ce qui lui permet de commencer à contribuer à nouveau à un monde meilleur. Et grâce au festival Winter Wonder Forest, ils peuvent obtenir une partie des fonds dont ils ont besoin pour ce faire, sans avoir à dépendre fortement de programmes de subventions qui, comme ils le savent, sont également acheminés vers plus de 26 000 autres organisations à but non lucratif en Alberta.

Voici quelques photos d’expositions lumineuses qui mettent en scène des appareils Hercules SLR. C’est vrai, le gréement ne se trouve pas seulement sur le site de construction ! Les experts en gréement Hercules SLR aiment pouvoir se rendre dans nos communautés canadiennes et soutenir des initiatives comme la Winter Wonder Forest.

Vous souhaitez les vérifier (et plus encore !) vous-même ? Le Winter Wondeforest Festival d’Edmonton, en Alberta, est une excellente activité de vacances à distance sociale. Vous pouvez en savoir plus sur le festival et acheter des billets ici : www.winterwonderforest.ca/

Pour en savoir plus sur la Fondation True Start, cliquez iciPour faire un don à la Fondation True Start, cliquez ici

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Comment utiliser un classeur de charge | Demandez aux experts

Comment utiliser un classeur de charge | Demandez aux experts

La semaine dernière, sur le Blog Hercules SLR, nous avons parlé des différents types de classeurs de charge et du choix du meilleur pour le travail. Maintenant que nous savons comment choisir un classeur de charge, il est temps d’apprendre à utiliser un classeur de charge !

Si vous avez manqué le blog de la semaine dernière (vous pouvez le consulter ici), un classeur de chargement, ou classeur à chaîne, est un outil utilisé pour serrer une chaîne lors de l’arrimage d’un chargement pour le transport. Il existe deux types de classeurs de base : les classeurs à levier et les classeurs à cliquet. La différence entre les deux se trouve dans le nom, qui décrit la méthode de serrage.

Les classeurs de charge sont des outils de construction précieux, mais leur mauvaise utilisation peut entraîner des risques pour la sécurité. Lorsque vous utilisez un classeur de charge, les utilisateurs doivent être formés à la sélection, à l’utilisation et à l’inspection des précautions à prendre par le personnel, aux effets sur l’environnement, à toutes les normes, réglementations et pratiques applicables. Le contenu du blog d’aujourd’hui comprendra des directives de base et des conseils et astuces pour l’utilisation des classeurs, mais ne remplace pas une formation adéquate.

Comment utiliser un classeur de charge Règlements

Selon le type de chargement, la taille du chargement et le type de véhicule utilisé pour le transport, il existe de nombreuses variantes d’exigences aux États-Unis et au Canada, fixées par le ministère des transports. Les utilisateurs doivent être bien informés et correctement formés sur les exigences spécifiques à leur situation avant de transporter des charges en Amérique du Nord.

En général, TOUS les véhicules pesant 10 000 livres ou plus DOIVENT être arrimés et fixés à au moins quatre coins, et les véhicules de moins de 10 000 livres n’ont pas besoin d’être arrimés aux coins.

Pour calculer le nombre minimum de fixations et de points d’ancrage nécessaires pour une charge, vous devez prendre en considération la longueur, le poids et le type de chargement. En règle générale, lorsque vous additionnez les limites de charge utile (WLL) de toutes les fixations de charge, elles doivent être égales à au moins 50 % du poids de la cargaison. Mais n’oubliez pas que si la WLL de votre chaîne est inférieure à celle des liants de charge, votre WLL doit être réduite à celle de la chaîne.

En outre, voici quelques règles générales à garder à l’esprit lors de l’utilisation de classeurs de charge (mais vérifiez toujours que le lieu ou les règles spécifiques à votre secteur d’activité sont bien pris en compte) :

  • Les cargaisons qui pèsent moins de 1 100 livres et sont inférieures à 5 pieds ne nécessitent qu’un classeur de chargement
  • Les cargaisons de plus de 1 100 livres et de moins de 5 pieds nécessitent 2 classeurs de charge
  • Les cargaisons entre 5′ et 10′ nécessitent 2 classeurs de chargement
  • Les cargaisons dépassant 10′ nécessitent un classeur de charge supplémentaire pour chaque 10′ supplémentaire ou partie de 10′ (2 pour 10′, 3′ pour 10′-20′, 4 pour 20′-30′ etc.)
  • La cargaison empêchée d’avancer par une cloison ou un autre chargement nécessite un classeur de chargement pour chaque 10′ et pour chaque 10′ ou partie de celui-ci.
  • Les classeurs de charge indirects (en travers ou à travers la charge d’un côté de la remorque à l’autre) doivent former un angle minimum de 30 degrés par rapport au plancher de la remorque.
  • Les véhicules à roues ou à chenilles de plus de 10 000 livres doivent être équipés d’un minimum de 4 fixations de charge à ancrage (direct), chacune ayant une limite de charge utile minimale de 5 000 livres.

Si votre cargaison comporte des accessoires tels que des flèches, des pelles ou des pelles rétrocaveuses, il faut les abaisser et les fixer correctement, souvent à l’aide de fixations supplémentaires. Les bobines d’acier, les rouleaux de papier, les tuyaux en béton, le bois de charpente, les rochers, les voitures aplaties, les automobiles, les camions légers, les fourgonnettes et les conteneurs nécessitent des calculs spéciaux. Suivez toujours les règles d’arrimage des cargaisons de Transports Canada concernant les applications spéciales, les pratiques générales d’arrimage des charges et les critères de mise hors service.

Comment utiliser un classeur de charge – Type à cliquet 

Étape 1 : Tournez le cliquet en position neutre de manière à ce qu’il soit désengagé des engrenages de la liasse.

Étape 2 : Utilisez votre main pour dévisser et étendre complètement les crochets de la reliure en vous assurant de ne pas dépasser la longueur d’extension maximale.

Étape 3 : Votre chaîne de liage étant reliée à la charge à un angle d’environ 45 degrés, fixez les crochets à la chaîne en prenant le plus de mou possible. Assurez-vous qu’elle est dans une position qui vous permettra de l’utiliser en restant debout sur le sol et de vous mettre en position de sécurité. Faites attention à la glace, à la neige, à la pluie, à l’huile, etc. qui peuvent affecter votre équilibre.

Étape 4 : Tournez le cliquet sur la position « in » et commencez à faire tourner la chaîne jusqu’à la tension souhaitée.

Étape 5 : Enroulez toute chaîne restante autour de la poignée du classeur et fixez l’extrémité libre.

Pour l’enlever et la libérer : Tournez le cliquet en position « sortie » et commencez à encliqueter le classeur jusqu’à ce que la chaîne se relâche et que les crochets du classeur puissent être retirés facilement de la chaîne.

*Vous devez lubrifier régulièrement le cliquet et les filets de vis des liants à cliquet pour prolonger la durée de vie du produit et réduire l’usure par frottement. Avant chaque utilisation, vérifiez toujours l’usure, le pliage, les fissures, les entailles ou les gouges. En cas de pliage ou de fissures – N’utilisez pas le classeur à cliquet et contactez-nous ! Nos experts peuvent vous aider pour l’inspection, l’entretien et, si nécessaire, le remplacement.

ratchet type load binder

Comment utiliser un classeur de charge – Type de levier
Lever type load binder

Étape 1 : Accrochez le classeur de charge à la chaîne de fixation, en prenant le plus de mou possible. Assurez-vous qu’il est dans une position qui vous permettra de l’utiliser en restant debout sur le sol et de vous mettre dans une position où vous aurez une bonne assise. Faites attention à la glace, à la neige, à la pluie, à l’huile, etc. qui peuvent affecter votre équilibre.

Étape 2 : Positionnez le classeur de manière à ce que la poignée soit tournée vers le bas. S’il n’est pas possible d’obtenir un effet de levier suffisant, il convient d’utiliser un classeur à cliquet à la place.

Étape 3 : Les bras complètement tendus, saisissez à deux mains le haut de la poignée du classeur et tirez la poignée vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle se ferme complètement et se mette en place. Vérifiez que la poignée du cartable est bien en position verrouillée et que le côté inférieur touche le maillon de la chaîne. Il peut être nécessaire de répéter cette étape si la chaîne du classeur n’est pas à la tension souhaitée.

Étape 4 : Enroulez toute chaîne restante autour de la poignée du classeur et fixez l’extrémité libre.

Retirer et relâcher : Avec une main ouverte, tirez lentement vers le haut sur la poignée de la reliure jusqu’à ce que la tension soit relâchée et retirez la reliure de la chaîne de reliure. Ce faisant, n’oubliez pas que la chaîne tendue contient une grande quantité d’énergie, ce qui fait que la poignée du classeur se déplace très rapidement et avec beaucoup de force lorsqu’elle est déverrouillée. Déplacez toujours la poignée avec précaution et gardez votre corps hors de la trajectoire de la poignée/chaîne en mouvement, car elle peut fouetter.

*Vous devez régulièrement lubrifier les points de pivot et de pivotement des classeurs à levier pour prolonger la durée de vie du produit et réduire l’usure par frottement. Avant chaque utilisation, vérifiez toujours l’usure, le pliage, les fissures, les entailles ou les gouges. En cas de pliage ou de fissures – N’utilisez pas le classeur à levier et contactez-nous ! Nos experts peuvent vous aider pour l’inspection, l’entretien et, si nécessaire, le remplacement.

AVERTISSEMENT – L’utilisation incorrecte d’un classeur de charge peut entraîner des blessures graves ou la mort

  • N’utilisez pas le classeur de chargement lorsque vous ou quelqu’un d’autre est en train de le charger.
  • Lorsque vous appliquez le classeur, positionnez toujours le classeur de manière à ce que la poignée soit serrée vers le bas. Si vous ne le faites pas, vous risquez de faire reculer le levier brusquement, ce qui pourrait entraîner des blessures graves, voire mortelles.
  • Les classeurs de charge sont conçus pour être serrés à la limite approximative de la charge de travail par un effort manuel important.
  • N’utilisez pas de rallonge de poignée. Elles peuvent endommager gravement le système de fixation de la charge et entraîner des blessures graves, voire mortelles.
  • L’opérateur doit à tout moment utiliser le classeur en position debout et ferme, afin de se protéger et de protéger les personnes se trouvant à proximité.
  • Les classeurs de charge sont une forme de machine et nécessitent une inspection et un entretien périodiques.
  • Vérifiez l’usure, la déformation, les fissures, les entailles ou les gouges avant de les utiliser.
  • Remplacez-les s’ils sont endommagés. Les classeurs de charge doivent être lubrifiés périodiquement pour donner une performance optimale et réduire les pertes par frottement.

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment le transport, l’énergie, le pétrole et le gaz, la fabrication, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, les mines et les industries maritimes.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

[su_button url= »tel:+18774614876″ target= »blank » style= »3d » background= »#96b

Types de classeurs de charge et choisir le meilleur pour le travail !

Types de classeurs de charge et choisir le meilleur pour le travail !

Il existe deux types généraux de classeurs de charge – les classeurs à cliquet et les classeurs à levier, définis par leur méthode de serrage. Bien que la majorité des attaches de charge couramment utilisées appartiennent à l’une de ces deux catégories, elles sont disponibles dans une gamme de styles, de capacités de charge et de dimensions qui correspondent aux différents types de chaînes utilisées dans l’industrie du transport.

Si vous faites partie de l’industrie du transport, vous êtes probablement assez familier avec les attaches de charge, également appelées attaches de chaîne. Les fixations de charge sont un équipement essentiel utilisé pour ancrer les charges pour le transport en appliquant une tension aux chaînes qui attachent votre cargaison. De toutes les méthodes d’arrimage, les chaînes et les attaches de charge sont les plus musclées pour effectuer les tâches d’arrimage les plus difficiles, car elles sont conçues pour les charges lourdes et volumineuses.

Un regard plus approfondi sur les différents types de classeurs de charge 

Les types de leviers et de cliquets fonctionnent de manière similaire et sont généralement choisis en fonction des préférences personnelles de l’utilisateur. Comme pour tout type de dispositif d’arrimage de charge, des pratiques sûres doivent être suivies. Examinons de plus près ces deux catégories d’attachements de charge avec quelques avantages et inconvénients afin que vous puissiez choisir en toute confiance le type d’attache de charge qui vous conviendra le mieux.

Type de levier des fixations de charge

Un classeur à levier (également appelé chaîne à levier ou mousqueton) est constitué d’une simple machine, un levier, avec un crochet de tension à chaque extrémité. Le levier est utilisé pour augmenter la force appliquée à un arrimage. Le levier est articulé et reprend le mou en tirant sur une extrémité du crochet de tension et se verrouille après une rotation de 180 degrés du levier autour de la charnière. Ils nécessitent une force manuelle relativement élevée de la part de la personne qui installe le classeur pour qu’il puisse serrer et fixer la chaîne. Bien qu’ils nécessitent une force manuelle plus importante, ils sont généralement plus rapides et plus simples à installer en raison de leur conception simple et de leur application avec moins de pièces mobiles.

Les avantages et les inconvénients des classeurs à levier 

Pour

  • Plus rapide et plus simple à utiliser
  • Plus compact
  • Généralement moins cher

Contre

  • Nécessite plus de force manuelle
  • La menace d’une « ristourne » du levier si l’on ne prend pas les précautions nécessaires
  • Plus susceptibles de se briser dans la poignée où l’énergie cinétique est retenue

Classeurs de charge à cliquet 

Un classeur de charge à cliquet (également appelé chaîne à cliquet) utilise deux types de machines simples et possède deux crochets de tension à chaque extrémité et une poignée. La poignée sert à nouveau de levier et le filetage de la vis. Le fait d’avoir deux machines simples permet de multiplier la force appliquée manuellement à l’ensemble d’arrimage.

Dans le cas d’une reliure à cliquet, le levier et la vis fonctionnent ensemble et augmentent la force appliquée manuellement à l’ensemble d’arrimage. Le résultat est qu’il faut beaucoup moins de force de traction sur la poignée pour appliquer la tension que ce dont vous auriez besoin avec un classeur à levier. Les cliquets permettent également de charger et de décharger les forces plus lentement et plus régulièrement. Cela réduit toute contrainte ou tension excessive sur votre corps. Comme les classeurs à cliquet sont conçus avec un engrenage, une poignée, un cliquet et des embouts, ils n’emmagasinent pas autant d’énergie dans la poignée qu’un classeur à levier. Un autre avantage des reliures à cliquet est que leur utilisation est plus sûre. La distance d’utilisation d’une reliure à cliquet est généralement de 8 à 10 pouces, soit deux fois plus que celle d’une reliure à levier. Bien que l’utilisation d’une reliure à cliquet puisse prendre quelques minutes de plus, elle est plus contrôlée et, en fin de compte, plus sûre.

Les avantages et les inconvénients des classeurs à cliquet 

Pour

  • Moins de force manuelle pour opérer
  • Fonctionnement plus sûr – La poignée ne stocke pas autant d’énergie et ne subit donc pas de « contrecoup ».
  • Avantage mécanique supérieur
  • Plus facile à ajuster par paliers plus fins

Contre

  • Généralement plus cher
  • Moins compact
  • Plus difficile à gérer
  • Prend plus de temps à mettre en place

Choisir le bon classeur de charge 

Une fois que vous avez fait le choix du type de classeur de chargement que vous préférez, il est temps de vous assurer que vous utilisez le bon classeur de chargement dans cette catégorie. Ce choix est moins lié au classeur lui-même qu’au type de chaîne que vous utilisez et au poids de votre chargement. Les chaînes et les classeurs de chargement travaillent en équipe, vous devez donc vous assurer qu’ils sont compatibles entre eux.

La capacité est le facteur le plus important dans le choix de l’équipe de chaînes et de classeurs. La charge à arrimer ne doit pas dépasser la WLL (limite de charge utile) combinée de toutes les chaînes utilisées. Par exemple, si votre cargaison pèse 4 000 livres et que vous utiliserez 4 chaînes, chaque chaîne doit avoir une WLL d’au moins 1 000 livres. Quatre chaînes de 1 000 lbs WLL chacune équivaudront à 4 000 lbs au total, soit une capacité suffisante pour assurer une charge de 4 000 lbs. Chaque classeur doit également avoir une capacité de charge d’au moins 1 000 livres. Une bonne règle à suivre est de toujours utiliser des classeurs qui ont une capacité égale ou supérieure à celle des chaînes qu’ils vont serrer.

Suivez toujours des pratiques de travail sûres et prenez des précautions dans l’utilisation des classeurs. Le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé attire particulièrement l’attention sur la section 2.1.3 du Manuel de conduite sur l’arrimage des cargaisons.Canadian Council of Motor Transportation Administrators.

Revenez sur notre prochain blog, qui sera publié le mercredi 2 décembre, pour la deuxième partie de notre série Load Binder – How to use a Load Binder | Ask the Experts.


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment le transport, l’énergie, le pétrole et le gaz, la fabrication, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, les mines et les industries maritimes.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Demandez aux experts | Comment ranger les sangles à cliquet ?

Demandez aux experts | Comment ranger les sangles à cliquet ?

L’une des méthodes les plus populaires pour sécuriser les cargaisons, en particulier lorsqu’il s’agit de transport maritime, consiste à utiliser des sangles à cliquet – également appelées sangles d’arrimage ou arrimages. Les sangles à cliquet sont le marteau de la boîte à outils des transporteurs – avec des applications allant de l’usage professionnel à l’usage commun quotidien. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais ces simples sangles sont un élément important de la manutention des matériaux.

Tout équipement n’est bon que si vous le traitez, et lorsqu’il s’agit de sangles à cliquet, un stockage approprié est un aspect très important de leur entretien. Vous lisez ces lignes en ce moment et vous réalisez que vos sangles à cliquet se trouvent dans leur maison semi-permanente, dans le tas désordonné quelque part dans votre garage ? Alors ce blog est pour vous !

Comment stocker les sangles à cliquet

La durée de vie de votre équipement n’est pas seulement affectée par la façon dont vous l’utilisez – un mauvais stockage est l’une des principales causes de dommages. Les sangles à cliquet qui sont mal stockées devront être retirées plus rapidement et vous risquez d’être confronté à des problèmes tels que la moisissure, la décoloration, les brûlures, les déchirures ou le relâchement des sangles d’arrimage qui peuvent nuire à la résistance de vos sangles à cliquet.

Il y a trois choses que vous devez éviter lorsque vous stockez des sangles à cliquet :

Humidité

Le stockage des sangles à cliquet est un endroit où elles sont exposées à l’humidité qui peut provoquer des moisissures. La moisissure peut affaiblir considérablement la résistance des sangles et le polyester peut même être détruit, même dans le cas de sangles très résistantes. C’est un problème que beaucoup de gens rencontrent lorsqu’ils choisissent de stocker leurs sangles à cliquet à l’arrière de leur camion. Il faut également en tenir compte lorsque l’on utilise les sangles sous la pluie – il faut toujours s’assurer qu’elles peuvent sécher avant de les ranger.

La lumière directe du soleil

Les sangles à cliquet doivent toujours être stockées dans un endroit sombre et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Lorsqu’elles sont exposées à des rayons UV nocifs, elles peuvent être endommagées par le soleil – vous le remarquerez en voyant la couleur de la sangle s’estomper.

Friction et chaleur

L’exposition à la chaleur, comme le soleil, le feu ou d’autres sources de chaleur, peut entraîner des problèmes d’affaiblissement. Cela peut également se produire si les sangles frottent contre un bord tranchant ou d’autres objets lors de leur utilisation. Si vous remarquez des marques de brûlure sur vos sangles, elles doivent être immédiatement mises hors service.

Organisation du stockage des sangles à cliquet

Garder vos sangles à cliquet rangées de manière organisée est non seulement bon pour l’entretien du matériel mais vous évitera aussi le casse-tête de devoir démêler les sangles lorsque vous en avez vraiment besoin. Voici le guide en trois étapes qui vous explique comment ranger et organiser correctement vos sangles à cliquet.

Première étape – Planifier le stockage de vos sangles à cliquet

La première étape, et la plus importante, consiste à planifier un peu à l’avance. Vous devez avoir à l’esprit un endroit où vous prévoyez de stocker les sangles, dans un endroit sombre et sec, à l’abri du soleil, ainsi que de toute source d’humidité qui pourrait potentiellement causer des moisissures ou des champignons avec le temps. Si vous n’avez pas accès à un endroit répondant à ces critères, nous vous recommandons d’utiliser un sac de sport à sangles à cliquet ou un sac résistant aux intempéries pour le stockage.

Deuxième étape – Inspecter vos sangles à cliquet

Les sangles à cliquet doivent être régulièrement inspectées pour s’assurer qu’elles ne sont pas endommagées, et le moment est bien choisi pour le faire avant et après leur stockage. Même des dommages « mineurs » peuvent réduire considérablement la capacité de la sangle et augmenter le risque de défaillance pendant l’utilisation.

L’ensemble de la sangle à cliquet doit être inspecté avant chaque utilisation et mis hors service si l’un des éléments suivants est détecté :

  • Si la marque d’identification est manquante ou illisible
  • Trous, déchirures, coupures, accrocs ou matériaux incrustés
  • Points de suture cassés ou usés dans les épissures porteuses
  • Nœuds dans n’importe quelle partie de la sangle
  • Brûlures acides ou alcalines
  • Fusion, carbonisation ou éclaboussures de soudure sur une partie quelconque de la sangle
  • Usure excessive par abrasion ou écrasement des sangles
  • Signes de dégradation de la lumière ultraviolette (UV)
  • Distorsion, piqûres excessives, corrosion ou autres dommages aux boucles ou aux embouts
  • Toute condition qui suscite un doute quant à la résistance de la sangle à cliquet

Troisième étape – Faire rouler vos sangles à cliquet

Commencez par enfiler la queue de la sangle dans l’espace où la sangle s’attache à la boucle. Vous devrez tirer sur la sangle sur une longueur d’environ 15 à 15 cm. Cette longueur dépend de la longueur de la sangle, plus la sangle est longue, plus la queue est longue. Ensuite, il suffit de rouler la sangle fermement, d’enrouler la queue autour du rouleau et de l’attacher à la boucle. La plupart des utilisateurs de sangles à cliquet utilisent généralement des élastiques ou de grandes chaussettes pour maintenir les sangles à cliquet séparées.

C’est aussi simple que cela ! Si cette technique d’enroulement de votre piège à cliquet ne vous convient pas ou si le type de sangles que vous utilisez ne vous convient pas, n’hésitez pas à la changer ! Le roulement de vos sangles à cliquet n’a pas besoin d’être parfait, il doit juste servir à maintenir vos sangles contenues, démêlées, et à éviter qu’elles ne se frottent les unes contre les autres ou entre elles et ne causent des dommages par frottement.


Hercules SLR peut concevoir et fabriquer des assemblages à cliquet lourds ou légers qui résistent aux intempéries et à l’usure et qui sécurisent votre chargement de manière appropriée et sûre.

Toutes nos sangles d’arrimage et nos ensembles à cliquet sont fabriqués à partir de sangles de la plus haute qualité testées et éprouvées. Ils peuvent être fournis avec l’un des nombreux embouts standard ou sur mesure pour garantir que votre chargement est correctement et sûrement arrimé. Les plus grands ensembles à cliquet sont disponibles en version standard ou à long manche.

Hercules SLR est là pour vous et pour tous vos besoins en matière de transport ! Attaches de charge, sangles à cliquet, attaches, bâches, chaînes, cordes, élingues, quincaillerie et autres. Nous restons ouverts, tout en respectant les mesures d’urgence mises en place par nos gouvernements provinciaux et les conseils en matière de santé.

Nous avons mis en place des points de dépôt et de ramassage spécifiques en magasin et vous pouvez nous appeler à l’avance pour vous assurer que tout est prêt avant votre arrivée. Votre sécurité est notre priorité et lorsque vous avez besoin de nous, nous sommes là pour vous. Appelez-nous : 1 800 461-4876 ou visitez-nous en ligne ici pour trouver la succursale la plus proche : https://buff.ly/2FFkXMu

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Demandez aux experts | Tout ce qui est en toile synthétique

Demandez aux experts|Tout ce qui est en toile synthétique

Si vous êtes gréeur ou si vous travaillez dans la manutention, vous rencontrerez probablement des élingues en toile synthétique (ou en sangle) souvent dans votre travail. Une élingue en toile synthétique est fantastique pour soulever des matériaux délicats ou mous, car leur surface souple offre une meilleure protection que les matériaux abrasifs, comme les câbles métalliques.

Il existe deux types d’élingues en toile synthétique : les élingues duplex et les élingues simplex. Une sangle en toile duplex est constituée de deux couches de tissu synthétique cousues ensemble pour un renforcement supplémentaire. Une sangle en toile simplex est fabriquée avec une seule couche de tissu synthétique. « Une seule couche ? Cela ne fera rien », vous pensez peut-être, mais vous vous trompez ! Même si un harnais en toile n’a pas la même réputation de solidité que l’acier, par exemple, un harnais en toile est étonnamment solide !

Les sangles en action – Types de sangles

  1. Harnais en toile à une jambe – Un harnais en toile à une jambe comporte un lien principal, une jambe en toile avec un crochet pour le levage.
  2. Harnais en toile à deux jambes – Un harnais en toile à deux jambes a un maillon principal, deux jambes en toile, chacune avec un crochet.
  3. Harnais en toile à trois jambes – Un harnais en toile à deux jambes est muni d’un crochet principal, de trois jambes en toile, chacune munie d’un crochet.
  4. Harnais en toile à quatre pattes – Un harnais en toile à deux pattes est muni d’un crochet principal, de quatre pattes en toile, chacune munie d’un crochet.

Il convient de faire preuve d’une extrême prudence dans les processus où des ascenseurs et des élingues sont utilisés pour déplacer des matériaux d’un endroit à un autre. La formation des opérateurs est essentielle et des inspections régulières des élingues doivent être effectuées afin d’éviter les accidents. La législation prévoit des normes spécifiques pour les élingues de levage et prescrit divers critères d’inspection en fonction du matériau utilisé et du type d’élingue. Renseignez-vous sur les normes en vigueur dans votre région, familiarisez-vous avec elles et utilisez-les à tout moment.

Certification du harnais en fonction de la norme ASME B30.9-5

D’une manière générale, toute forme de dommage à une écharpe signifie qu’elle ne doit plus être utilisée. La réglementation exige que toutes les élingues soient marquées de façon permanente avec leur capacité de charge et les employés ne peuvent pas dépasser la capacité de charge d’une élingue. Les élingues de levage doivent être inspectées quotidiennement avant leur utilisation.

Normes d’inspectionInspection Standards
  • Nomination par le gouvernement
  • Norme ASME B30.9-5
  • 9-5.9.4 Inspections périodiques
  • Effectué par un inspecteur qualifié Hercule. Le certificat délivré après une inspection réussie peut inclure un test de preuve. L’inspection périodique ne doit pas dépasser 1 an.
  • 9-5.9.3 Inspection fréquente
  • Effectué par l’employé à chaque quart de travail, avant l’utilisation du harnais
Quel type de dommage rend un harnais en toile synthétique inutilisable ?
  • Augmentation de la rigidité du matériau de l’élingue.
  • Brûlures acides ou caustiques.
  • Dommages causés par la fonte, la brûlure ou les projections de soudure.
  • Trous, déchirures, coupures, accrocs.
  • Coutures cassées ou usées.
  • Usure abrasive excessive.
  • Nœuds dans n’importe quelle partie du harnais.
  • Sangle écrasée ou particules incrustées.
  • Couleur de la sangle blanchie.
  • Accessoires défectueux (tordus, corrodés, fissurés, etc.)
  • Exposition à des températures extrêmes (inférieures à -40°C ou supérieures à 90°C)

Hercules SLR propose des inspections pour l’arrimage, le gréement et les équipements de levage. Nous inspectons les équipements de gréement, de levage, de manutention et de protection contre les chutes, qu’ils soient de petite ou de grande taille. Nos experts peuvent intervenir sur place ou dans l’une de nos 30 installations réparties dans tout le Canada.

Foire aux questions – Réponses de nos experts

Q : De quoi sont généralement faites les élingues en toile ?

Répondez : Une sangle plate est généralement fabriquée à partir de polyester tissé, de nylon (également appelé polyamide) et de polypropylène.

Q : Les élingues en toile plate sont-elles disponibles en une seule largeur ?

Répondez :  Les élingues en sangle plate existent en différentes largeurs – mais leur flexibilité et leur résistance ultimes se remarquent par le nombre de couches de sangle cousues ensemble.

webbing sling at hercules slr

Q : Dois-je utiliser de la peinture ou de la teinture pour coder les couleurs des écharpes en toile ? Cela devrait m’aider à les identifier rapidement et facilement, n’est-ce pas ?

Répondez : NON ! N’utilisez pas de peinture pour coder les couleurs des sangles – les solvants contenus dans la peinture pourraient corroder le matériau synthétique. Une sangle déchirée ou cassée n’est pas sûre, et réduira considérablement sa durée de vie utile. Pour identifier le matériau d’un harnais synthétique, recherchez la couleur de l’étiquette :

Polyester (PES) – Étiquette bleue, ou bleue avec une ligne verte au centre de la sangle.

Polyamide (PA) – Label vert

Polypropylène (PP) -Etiquette marron

Q : Quels sont les produits chimiques qui affecteront les sangles ?

Répondez : Le polyester n’est pas très affecté par l’acide, mais les alcalis endommageront une sangle en polyester. Un alcali ou une substance alcaline est une substance dont le pH est supérieur à 7, par exemple l’eau de mer, le bicarbonate de soude, les agents de blanchiment, la lessive et même le sang. Les polyamides sont fondamentalement immunisés contre les dommages causés par les alcalis, mais sont endommagés par les acides même modérément forts. Ils peuvent également perdre jusqu’à 15 % de leur SWL lorsqu’ils sont mouillés. Le polypropylène est résistant aux acides et aux alcalis, ce qui en fait un bon choix lorsque vous devez soulever quelque chose qui doit être protégé contre les produits chimiques. Assurez-vous que le polypropylène est stabilisé pour le protéger contre la dégradation par les ultraviolets.

Q : Quelles sont les marques que je dois rechercher sur une sangle ?

Répondez : Recherchez la charge de travail sûre (SWL), le numéro d’identification et le code couleur de l’étiquette.

 Q : Comment dois-je stocker mon harnais en sangle ?

Répondez : C’est vraiment important ! Veillez à conserver vos harnais dans un endroit sec et frais. Protégez-les de la lumière du soleil ou d’autres rayons ultraviolets et ne les stockez pas dans des conditions humides.

Q : Alors, ils sont vraiment forts – est-ce que cela signifie que je peux les utiliser pour soulever n’importe quoi ?

Répondez : N’utilisez pas un harnais en sangle pour un levage critique ! Soyez très prudent et ayez un plan de levage détaillé pour l’utilisation d’un harnais en sangle lors d’opérations de levage délicates ou fragiles.

Q : D’accord, alors qu’est-ce qu’un ascenseur critique ? !

Répondez : Un ascenseur critique est défini par WorkSafe BC comme un ascenseur présentant des facteurs de risque élevés qui pourraient entraîner une défaillance de la grue ou du palan, ou qui pourraient causer un préjudice potentiel important à la vie humaine. Un ascenseur critique est également un ascenseur qui nécessite un plan de montage détaillé avant l’opération.

Les autres facteurs qui peuvent rendre un ascenseur critique sont

  • Lorsqu’un appareil de levage motorisé dépasse sa capacité nominale de 75% ;
  • Une grue mobile ou un camion à flèche dépasse sa capacité nominale de 90 % en soulevant une charge supérieure à 50 % de son rayon de charge maximal autorisé ;
    les levages en tandem (c’est-à-dire lorsque plus d’une pièce d’un équipement de levage motorisé est utilisée ou est utilisée pour lever une autre pièce d’un équipement de levage) ;
  • Une personne est soulevée ;
  • La charge est sous l’eau ou submergée.

Q : Puis-je faire un nœud dans une écharpe en sangle pour la rendre plus courte ?

Répondez : Jamais ! Ne nouez pas, n’attachez pas et ne tordez pas une sangle. Ne manipulez pas l’angle du harnais, n’utilisez pas non plus le harnais, mais l’angle se forme naturellement.

hercules slr webbing sling formation types
Figure 1—Webbing Sling Types

Q : Dans quels cas ne faut-il pas utiliser un harnais en sangle ?

Répondez : N’utilisez pas de sangle si vous ne connaissez pas le SWL. Ne l’utilisez pas si les yeux ou une autre partie de la sangle sont endommagés, si l’œil de la sangle s’ouvre à plus de 20°. Il existe 5 types différents de formation des yeux du harnais en sangle – voir figure 1. Si vous utilisez un harnais en sangle de type 1 (appelé harnais étrangleur), veillez à protéger l’œil avant l’utilisation.

Q : Que dois-je garder à l’esprit lorsque j’utilise un harnais en sangle ?

Répondez : Il y a quelques éléments à prendre en considération pour utiliser un harnais en sangle en toute sécurité – vous devez toujours le faire :

Évitez les chocs ;

  • Protéger le harnais avec des manchons lorsque des bords tranchants pourraient déchirer le tissu – le frottement peut causer des dommages causés par la chaleur, ce qui est la forme la plus courante de dommages causés par la chaleur aux harnais en toile. Pour éviter cela, ne laissez pas l’élingue courir le long de la surface de la charge et qu’elle ne soit pas tirée sur des coins tranchants. C’est ce que l’on appelle le « chargement ponctuel », lorsque la charge est tirée sur un coin pointu, créant ainsi de la chaleur qui entraîne une fusion thermique dans le matériau de l’élingue.
  • Ne tirez jamais une élingue par-dessous une charge.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.