Conseils de Sécurité | Travailler par Temps Froid

Si vous avez un emploi au Canada qui implique d’être à l’extérieur, vous avez probablement fait l’expérience de travailler le temps froid. Si nous ne travaillions pas quand il y a de la neige au sol, quand est-ce que nous travaillerions – n’est-ce pas ? Travailler dans des conditions de froid n’est pas seulement inconfortable, cela peut être dangereux. Oui, même pour nous, Canadiens, aucun effort d’adaptation au froid ne vous immunisera contre la possibilité de gelures, d’engourdissement, de déshydratation ou d’hypothermie. Si vous travaillez dehors dans le froid, il est important d’être conscient des dangers et d’être prêt à rester en sécurité.

Un environnement froid présente des défis pour les travailleurs de trois façons:

Température de l’air – La température de l’air est mesurée par un thermomètre ordinaire en degrés Celsius (°C) ou en degrés Fahrenheit (°F).

Mouvement de l’air (vitesse du vent) – Il existe de nombreux types d’anémomètres différents qui peuvent être utilisés pour mesurer la vitesse du vent ou le mouvement de l’air. Ils sont calibrés en mètres par seconde (m/s), en kilomètres par heure (km/h) ou en miles par heure (mph). La règle générale est que vous trouverez le mouvement de l’air mesuré en m/s et la vitesse du vent en km/h ou mph selon la région. Si vous ne disposez pas d’informations précises, vous pouvez estimer la vitesse du vent en utilisant les directives suivantes :

  • 8 km/h (5 mph) : les drapeaux lumineux se déplacent
  • 16 km/h : les drapeaux lumineux seront entièrement déployés
  • 24 km/h : soulève une feuille de journal
  • 32 km/h (20 mph) : provoque du vent et de la neige à la dérive

L’American Conference of Governmental Industrial Hygienists (ACGIH) fournit également des recommandations pour protéger les travailleurs contre l’hypothermie et les gelures. Ces recommandations comprennent l’indice de température de refroidissement éolien suivant:

Source : Adapté de la brochure Threshold Limit Values (TLV) and Biological Exposure Indices (BEI) : publié par l’ACGIH, Cincinnati, Ohio, 2018, page 222.

Humidité (mouillure) – Sachez que l’eau évacue la chaleur du corps 25 fois plus vite que l’air sec.

Il est important de prendre en considération ces trois facteurs pour travailler en toute sécurité dans le froid. Comprendre comment ces trois facteurs peuvent vous affecter au travail est la seule façon d’être bien préparé!

Quels sont les problèmes de santé liés au travail dans des températures froides?

Environnement Canada a élaboré le tableau suivant qui décrit les préoccupations sanitaires et le risque d’engelures lorsque l’on se trouve à l’extérieur à différentes températures. Cliquez pour consulter le document complet, Wind Chill – The Chilling facts.

Comment Atténuer les Problèmes liés au Temps Froid

Activité Physique

Bouger est l’un des meilleurs moyens de garder son corps au chaud. Bien que la production de chaleur corporelle par l’activité physique (taux métabolique) soit difficile à mesurer – elle se décompose en kilocalories (kcal) par heure, un kcal étant la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d’un kilogramme d’eau de 1°C. Mais si vous ne parlez pas le langage scientifique, pensez à la chaleur que vous ressentez lorsque vous vous entraînez ou que vous faites quelque chose de difficile physiquement. Cela fonctionne aussi à plus petite échelle, donc le simple fait de se maintenir en mouvement peut beaucoup aider à la régulation de la température du corps.

Horaires de Travail et de Repos

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) considère le « programme d’échauffement au travail » élaboré par la division de l’hygiène et de la sécurité au travail de la Saskatchewan comme une bonne pratique standard – Mais votre région peut avoir mis en place une réglementation similaire ou différente. Ce programme indique les pauses d’échauffement nécessaires pour travailler dans des conditions de froid, y compris les pauses normales qui doivent toujours être prévues toutes les deux heures. Le programme prévoit des pauses supplémentaires pour les travailleurs lorsque la vitesse du vent sur le lieu de travail augmente et/ou que la température baisse.

Vêtements de Protection

Vêtements – Des vêtements de protection sont nécessaires pour travailler à des températures égales ou inférieures à 4°C. Les vêtements doivent être choisis en fonction de la température, des conditions météorologiques (par exemple, la vitesse du vent, la pluie), du niveau et de la durée de l’activité physique et du type de travail. Il ne s’agit pas toujours de mettre les vêtements les plus chauds possibles, car si votre type de travail vous fait transpirer excessivement, la valeur d’isolation de ce vêtement diminuera considérablement. Il s’agit de trouver un équilibre entre une chaleur suffisante et une chaleur insuffisante.

10 conseils pour des vêtements de travail à froid optimaux 
  1. Les vêtements doivent être portés en plusieurs couches plutôt qu’en un seul vêtement épais. L’air entre les couches de vêtements assurera en fait une meilleure isolation que le vêtement lui-même ! Le fait d’avoir plusieurs couches vous donne également la possibilité d’ouvrir ou de retirer une couche avant d’avoir trop chaud et de commencer à transpirer ou d’en ajouter une lorsque vous faites une pause.
  2. La couche intérieure doit être isolante et capable d’évacuer l’humidité de la peau pour la garder au sec. Les sous-vêtements thermiques en polyester ou en polypropylène sont une excellente option car le polypropylène éloigne la transpiration de la peau. Il éloigne également la deuxième couche de la peau.
  3. Les couches supplémentaires de vêtements doivent assurer une isolation adéquate en fonction des conditions climatiques. Il est préférable d’avoir une veste extérieure qui peut se fermer ou s’ouvrir à la taille, au cou et aux poignets pour aider à contrôler la quantité de chaleur qui est emprisonnée ou libérée.
  4. Lorsque vous travaillez dans des conditions humides, la couche extérieure des vêtements doit être imperméable.
  5. Si la zone de travail ne peut pas être protégée du vent, il convient d’utiliser un vêtement coupe-vent facilement amovible.
  6. Dans des conditions de froid extrême, des vêtements de protection chauffés doivent être mis à votre disposition si le travail ne peut pas être effectué par une journée plus chaude (par exemple, les services d’urgence)
  7. Portez toujours un chapeau adapté aux conditions qui vous permettront de garder vos oreilles au chaud. Si votre équipement de protection individuelle (EPI) comprend un casque, un bonnet en tricot ou une doublure peut réduire les pertes de chaleur excessives. Consultez le fournisseur ou le fabricant du casque de protection pour obtenir des doublures appropriées qui ne compromettent pas la protection offerte par le casque.
  8. Gardez les vêtements secs. Lorsque vous entrez dans une zone chauffée pour vous reposer, enlevez le plus de neige possible pour éviter qu’elle ne fonde dans vos vêtements. Laissez également la transpiration s’échapper en ouvrant ou en enlevant certaines couches.
  9. Si une fine dextérité manuelle n’est pas nécessaire, il convient d’utiliser des gants à une température inférieure à 4°C pour les travaux légers et inférieure à -7°C pour les travaux modérés. Pour les travaux en dessous de -17°C, il convient d’utiliser des moufles. (Pour en savoir plus sur l’importance des gants dans toutes les conditions et obtenir d’autres conseils utiles, consultez notre blog, Gants de sécurité : Les gants de sécurité : une partie importante de votre EPI)
  10. Essayez d’éviter autant que possible le coton, car il a tendance à se mouiller rapidement et à perdre ses propriétés isolantes. La laine ou les fibres synthétiques, en revanche, retiennent la chaleur lorsqu’elles sont mouillées.

Chaussures

Les bottes à semelle intérieure amovible en feutre, à fond en caoutchouc et à dessus en cuir sont les mieux adaptées aux travaux lourds dans le froid, car le cuir est poreux, ce qui permet aux bottes de « respirer » et de laisser la transpiration s’évaporer. Les bottes en cuir peuvent être « imperméabilisées » avec certains produits qui n’obstruent pas les pores du cuir. Toutefois, si le travail implique de se tenir debout dans l’eau ou la neige fondue (par exemple, pour lutter contre les incendies, dans l’agriculture), il faut alors porter des bottes imperméables.

Vous préférerez peut-être porter une paire de chaussettes épaisses et volumineuses ou deux paires – une chaussette intérieure en soie, en nylon ou en laine fine et une chaussette extérieure un peu plus grande et épaisse. Les chaussettes de doublure en polypropylène permettent de garder les pieds au sec et au chaud en évacuant la sueur de la peau, mais si la chaussette extérieure est mouillée, ses propriétés isolantes diminuent. Ayez toujours des chaussettes supplémentaires à votre disposition pour pouvoir vous sécher les pieds et changer de chaussettes pendant la journée !

Consultez le site de CCOH sur le confort et la sécurité des pieds au travail pour obtenir des informations plus générales sur la manière de choisir des chaussures !

Protection du Visage et des Yeux

Dans des conditions de froid extrême, une protection faciale peut être utilisée pour protéger le visage du froid et du vent. Dans ce cas, si votre EPI obligatoire comprend une protection oculaire, celle-ci doit être séparée du nez et de la bouche pour éviter que l’humidité expirée n’embue ou ne givre votre protection oculaire. Choisissez une protection oculaire qui protège contre les rayons ultraviolets du soleil, qui se reflètent sur la neige, ainsi que contre la poudrerie ou les cristaux de glace et les vents violents à des températures froides.

Signes et symptômes de l’hypothermie (température corporelle dangereusement basse)

L’éducation et la formation sont vos outils n°1 en matière de sécurité sur le lieu de travail. L’hypothermie est une urgence médicale et si elle n’est pas traitée à un stade précoce, elle peut mettre la vie en danger. Connaissez les signes et vous pourrez sauver une vie!

Au Début

  • Frissonner
  • Fatigue
  • Perte de coordination
  • Confusion et désorientation

Phase Tardive

  • Pas de frisson
  • Peau bleue
  • Les élèves dilatés
  • Ralentissement du pouls et de la respiration
  • Perte de conscience
  • Demander une assistance médicale immédiate

Premiers Secours en cas D’hypothermie

  • Demander une assistance médicale d’urgence
  • Placer la victime dans une pièce ou un abri chaud
  • Enlever tout vêtement mouillé
  • Réchauffez d’abord le centre du corps de la victime (la poitrine, le cou, la tête et l’aine) en utilisant des couches de couvertures, de vêtements, de serviettes ou de draps secs et amples
  • Si la victime est consciente, les boissons chaudes peuvent contribuer à augmenter la température du corps. Ne donnez pas de boissons alcoolisées (si ce n’est pas évident !)
  • Une fois que la température corporelle de la victime a augmenté, gardez la victime au sec et enveloppée dans une couverture chaude, y compris la tête et le cou

Comme nous l’avons mentionné, la meilleure façon d’assurer votre sécurité au travail est d’être informé – et cela passe par une formation et une éducation appropriées ! Hercules SLR en est conscient et propose, par l’intermédiaire de l’Académie de formation Hercules, une vaste gamme de cours de formation et de certification de haute qualité en matière de sécurité.

Des salles de classe flambant neuves et des équipements de formation spécialisés nous permettent d’offrir une qualité de service encore plus élevée que jamais en matière de formation à la sécurité. Que vous soyez à la recherche d’une formation initiale ou d’un recyclage, nous proposons des cours pratiques et pratiques conçus pour dépasser les exigences minimales de sécurité.

Nos cours peuvent être personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques de votre lieu de travail. Nous sommes toujours prêts à concevoir un cours (ou plusieurs cours) spécialement pour vous !

Si vous souhaitez élaborer un programme de formation personnalisé, veuillez nous contacter. L’un de nos représentants en formation sera heureux de vous aider à démarrer.

VOUS CHERCHEZ À FAIRE PASSER VOTRE SÉCURITÉ AU TRAVAIL À UN NIVEAU SUPÉRIEUR ? NOUS TÉLÉPHONER  – HERCULES SLR PROPOSE UNE GAMME COMPLÈTE DE FORMATIONS ET DE COURS DE CERTIFICATION DE HAUTE QUALITÉ EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ.