Dangers des Espaces Confinés

4 DANGERS DES ESPACES CONFINÉS 

Bienvenue au Mardi de la formation ! Cette semaine, l’accent est mis sur les dangers des espaces clos et sur les cinq principaux dangers que vous devez connaître avant d’entrer, de sortir ou simplement de travailler autour de ces espaces.

Cet article en traitera :

  • Comment définir un espace confiné
  • 4 dangers spécifiques aux espaces confinés
  • Ce qui doit se passer avant d’entrer dans un espace confiné

Nous avons déjà parlé sur le blog de ce qu’est un espace confiné, mais quels sont les dangers spécifiques à surveiller ?

Les espaces confinés présentent des dangers par leur définition même : la réglementation canadienne sur la sécurité et la santé au travail définit un espace confiné comme « un espace partiellement ou totalement clos, qui peut devenir dangereux pour un employé qui y pénètre » :

  • Sa conception, sa construction, son emplacement ou son atmosphère
  • Les matériaux ou substances qu’il contient, ou
  • Toute autre condition s’y rapportant.

4 DANGERS DES ESPACES CONFINÉS

Les rapports d’enquête sur les accidents qui se produisent dans les espaces clos montrent qu’ils se produisent parce que les travailleurs ne sont pas bien formés ou informés des dangers potentiels lorsqu’ils entrent dans ces espaces.

La carence en oxygène est à l’origine d’environ 50 % des décès en espace clos et, souvent, aucun test n’est effectué avant ces accidents. Plus de 50 % des décès en espace confiné sont dus à des tentatives de sauvetage par d’autres travailleurs.

Les travailleurs en espace clos sont confrontés à quatre risques spécifiques :

  • Déficience en oxygène et enrichissement en oxygène
  • Incendie et/ou explosion
  • Toxicité
  • Noyade dans des liquides et/ou emprisonnement dans des solides à écoulement libre. 

Pourquoi ces choses sont-elles si dangereuses dans les espaces confinés ? Lisez la suite pour le savoir.

LES DANGERS DES ESPACES CONFINÉS | LE MANQUE D’OXYGÈNE – ET L’INVERSE

Le manque d’oxygène est le premier danger auquel sont confrontés les travailleurs qui doivent entrer dans un espace confiné. Avant d’y pénétrer (et si votre évaluation des risques l’exige), vous devez tester la teneur en oxygène de l’espace avec un moniteur d’oxygène. Vous devrez peut-être aussi tester l’air pendant que vous travaillez dans l’espace.

La carence en oxygène est causée par :

Des gaz comme l’azote qui déplacent les gaz inflammables
L’oxygène est pris par :
La combustion de substances inflammables, comme le soudage et autres travaux à chaud
Explosions ou incendies (les niveaux d’oxygène peuvent être dangereusement bas après l’extinction d’un incendie, car l’oxygène remplace les produits de la combustion)
Réactions chimiques comme la rouille des métaux
Les personnes qui travaillent dans l’espace et utilisent l’oxygène disponible en respirant

L’air normal contient 21% d’oxygène en volume – ce sont les effets de la réduction du taux d’oxygène :

  • 16% d’oxygène : Le jugement et la respiration sont altérés – Vous vous épuisez rapidement
  • 12 % d’oxygène : Le travailleur devient inconscient et mourra s’il n’est pas amené à l’air frais
  • 6% d’oxygène : Difficultés respiratoires : ce niveau d’oxygène est immédiatement fatal

L’ENRICHISSEMENT EN OXYGÈNE – LE CONTRAIRE 

Trop d’oxygène est aussi mauvais que pas assez d’oxygène. Une atmosphère enrichie en oxygène contient plus de 23 % d’oxygène en volume.

Quel est le risque d’une trop grande quantité d’oxygène ? Les matériaux inflammables comme les vêtements et les cheveux brûlent immédiatement. N’utilisez pas d’oxygène pur pour ventiler un espace confiné : il y a un risque d’incendie et d’explosion.

RISQUES EN ESPACE CONFINÉ | INCENDIE ET EXPLOSION

Les gaz combustibles ont une gamme explosive avec une limite inférieure d’explosivité (LIE) et une limite supérieure d’explosivité (LSE). Si le mélange de carburant et d’air est inférieur à la LIE ou supérieur à la LSE, l’allumage n’a pas lieu – le gaz est combustible entre sa LIE ou sa LSE.

Quels sont les autres facteurs qui contribuent aux explosions ou aux incendies ?

  • Produits chimiques
  • Une mauvaise ventilation
  • Électricité statique
  • Machines

QU’EST-CE QUE LE TRAVAIL À CHAUD ? 

Le travail à chaud est considéré comme un travail qui peut produire une inflammation. Il est important de

Le travail à chaud peut l’être :

  • Soudage
  • Découpage
  • Broyage
  • Travailler avec du matériel électrique non antidéflagrant

Avant d’effectuer un travail à chaud dans un espace confiné, vous devriez :

  • Purger/ventiler la zone pour réduire la concentration combustible de poussière ou de brouillard en suspension dans l’air à un niveau sûr
  • Si la ventilation ou la purge ne peut pas réduire les poussières combustibles, l’espace doit être rendu inerte – ce qui se fait en ajoutant un gaz inerte pour modifier les niveaux d’oxygène. L’espace doit être surveillé en permanence pour s’assurer que l’atmosphère reste inerte.
  • Porter un équipement respiratoire de protection individuelle approprié et avoir à portée de main le matériel adéquat pour secourir ou laisser entrer le personnel à proximité (comme nous l’avons mentionné, plus de 50 % des décès en espace confiné surviennent chez des personnes qui tentent de sauver d’autres personnes, ce qui est très important).
  • Veillez à ce que l’espace soit purgé et ventilé de manière constante afin de maintenir une atmosphère inférieure à 5 % de la LIE
  • Veillez à ce que l’espace soit purgé et ventilé en permanence pour maintenir une concentration d’oxygène inférieure à 23 %.
  • Surveiller en permanence les niveaux de l’atmosphère dans l’espace
  • Avoir un permis d’entrée qui prévoit des dispositions pour le travail à chaud et qui inclut les mesures appropriées à prendre.

DANGERS DES ESPACES CONFINÉS | TOXICITÉ

Les gaz toxiques dans les espaces confinés présentent deux risques énormes.

  • Asphyxie chimique
  • Irritation du système respiratoire, de la peau ou des yeux

Les gaz toxiques particulièrement nocifs sont notamment les suivants :

  • Sulfure d’hydrogène (H2S) : le sulfure d’hydrogène est un sous-produit du traitement des eaux usées, du pétrole et d’autres processus industriels. Le sulfure d’hydrogène est particulièrement dangereux car il dégage une odeur perceptible en petites concentrations, mais le gaz de sulfure d’hydrogène vous prive également de votre odorat, ce qui peut faire croire à un travailleur qu’il est en sécurité ou que l’odeur s’est dissipée, alors qu’en réalité, elle se cache toujours. Il est important de noter que le sulfure d’hydrogène s’accumule dans les zones basses car il est plus lourd que l’air.
  • Méthane (CH4) : Très explosif. Le méthane est un sous-produit des eaux usées qui s’échappent des conduites de gaz, et on le trouve dans les mines de charbon. Le méthane déplace l’oxygène, ce qui peut étouffer les travailleurs.
  • Dioxyde de soufre (SO2) : Incolore et à forte odeur, le dioxyde de soufre est toxique en petites quantités.
  • Monoxyde de carbone (CO) : Incolore, inodore, insipide et mortel en très petites concentrations. Il provient d’une combustion incomplète. Une surexposition au monoxyde de carbone peut provoquer des bourdonnements d’oreilles, des nausées, des maux de tête et de la somnolence.

TESTER SOIGNEUSEMENT LA TOXICITÉ AVANT QUE LE PERSONNEL NE PÉNÈTRE DANS UN ESPACE CONFINÉ.

RISQUES EN ESPACE CONFINÉ | NOYADE DANS DES LIQUIDES ET/OU PIÉGEAGE DANS DES SOLIDES À ÉCOULEMENT LIBRE 

Celui-ci est assez explicite, mais dans les espaces confinés où des liquides ou des solides en mouvement sont présents (et ils le sont souvent), il y a toujours un risque de noyade, de suffocation, de brûlures ou d’autres blessures pour ces substances.

Voici quelques-unes de ces substances :

  • l’eau (dans un réservoir, par exemple)
  • Grain (dans un silo)
  • Les matériaux, comme la terre, qui tombent dans une excavation ou une tranchée

ÉVITEZ LES DANGERS DES ESPACES CONFINÉS – FAITES-LE AVANT D’ENTRER : 

Avant qu’un travailleur n’entre dans un espace confiné, ces étapes doivent être suivies :

1) Identifier l’espace confiné
2) Un plan d’entrée et de travail est en place
3) Une formation est donnée à tous les employés qui travaillent dans ou à proximité de l’espace
4) Formation des participants
5) Formation des assistants
6) Formation à l’utilisation des équipements de protection individuelle
7) Fournir le PPE
8) Les protocoles de surveillance de l’air, qui comprennent une éventuelle purge ou inertage de l’espace, puis une ventilation

VOICI QUELQUES AUTRES CONSEILS QUE VOUS DEVEZ CONNAÎTRE AVANT D’ENTRER OU DE TRAVAILLER DANS UN ESPACE CONFINÉ :

BONNE RÈGLE À SUIVRE : SI VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE DE TEST, SI VOUS NE POUVEZ PAS VENTILER, SI VOUS N’AVEZ PAS DE RESPIRATION

BONNE RÈGLE À SUIVRE : SI VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE DE TEST, SI VOUS NE POUVEZ PAS VENTILER, SI VOUS N’AVEZ PAS D’APPAREIL RESPIRATOIRE, SI VOUS N’AVEZ PAS DE PROCÉDURE D’ENTRÉE, N’ENTREZ PAS. 


VISITEZ NOTRE BLOG POUR DES LECTURES CONNEXES :

ESPACES CONFINÉS : CONSEILS DE SÉCURITÉ POUR LES HERCULES

COINCÉ DANS UN ENDROIT ÉTROIT ? CE QU’IL FAUT SAVOIR DANS UN ESPACE CONFINÉ

ESPACE CONFINÉ : RESCUE & RETRIEVAL-3M GUEST BLOG


BESOIN D’UN ASCENSEUR ? HERCULES SLR FOURNIT DES SERVICES D’INSPECTION ET DE RÉPARATION DE CÂBLES D’ACIER

INFO@HERCULESSLR.COM  1 (877) 461-4876


RESTEZ DANS LE COUP – SUIVEZ-NOUS

FACEBOOK LINKEDIN  TWITTER INSTAGRAM YOUTUBE


Hercules SLR fait partie du groupe de sociétés Hercules, avec des emplacements et des entreprises uniques d’un océan à l’autre. Nous fournissons des services d’arrimage, de levage et de gréement pour les secteurs au Canada et à l’étranger. Hercules SLR dessert les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, de la fabrication, de la construction, de l’aérospatiale, des infrastructures, des services publics, des mines et de la marine.

Hercules Group of Companies est composé de: Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial Sales et Wire Rope Atlantic.

Nous avons la capacité de fournir toute solution de levage dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876 ou par courriel info@herculesslr.com

Blog des Invités 3M | Comment se Préparer à l’accès aux Espaces Confinés

L’accès à un espace confiné nécessite une planification afin de garantir que toute personne qui entre, sort et travaille dans cet espace puisse le faire en toute sécurité. Lisez les conseils de 3M sur la façon de se préparer à l’accès à un espace clos. 

Au moment où vous accédez à l’espace clos, une évaluation des risques a été réalisée, mais si ce n’est pas le cas, il faut en effectuer une pour s’assurer que tous les risques ont été identifiés. Cet examen approfondi vous aidera à identifier le bon équipement pour accéder correctement à l’espace clos. Il est également essentiel d’avoir une formation adéquate qui vous permettra de comprendre et d’identifier les risques associés à ce type de travail spécifique, puis d’atténuer ces risques et dangers de manière efficace. Enfin, avant de commencer tout travail, il convient de tester la qualité de l’air afin de s’assurer que les conditions sont propices à l’entrée.

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de planification et de démarches à effectuer avant d’accéder à un espace confiné sur votre lieu de travail. Il faut notamment s’assurer que vous avez identifié un point de contact principal et une ressource pour les questions relatives à l’entrée dans un espace clos. Il s’agit souvent de la direction SSE et du superviseur. Examinons quelques-unes des mesures à prendre avant d’accéder à un espace confiné sur votre site de travail.

Accès aux espaces confinés | Évaluation des risques

Chaque fois qu’un espace confiné doit être accessible, vous devez revoir l’évaluation des risques pour cet espace et valider qu’il n’y a pas de nouveaux risques ou dangers en raison du travail effectué ou des événements qui se produisent autour de l’espace. Cette réévaluation garantit que les travailleurs qui pénètrent dans l’espace seront correctement protégés en fonction de ces conditions actuelles. Les conditions changent souvent et, par conséquent, cette évaluation doit être constamment mise à jour. Elle peut porter sur divers points, tels que les niveaux de gaz dangereux nécessitant une protection respiratoire, la présence de substances inflammables, les bruits forts nécessitant une protection auditive et le contrôle de toutes les sources d’énergie (verrouillage / mise hors service).

Cette partie de la planification doit également comprendre un briefing préalable au travail (ou à l’accès). Pendant cette partie de la préparation, tout le travail, le temps qu’il faudra et les protocoles d’urgence qui pourraient être nécessaires devraient être passés en revue afin que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

Accès aux espaces confinés | Surveillance de l’air

Avant toute entrée dans un espace confiné, vous êtes tenu de procéder à des tests d’air lorsqu’il est connu (par exemple, à partir d’informations sur une précédente évaluation des dangers ou de produits chimiques utilisés dans une activité antérieure dans l’espace) que l’atmosphère de l’espace confiné pourrait être contaminée ou, dans une certaine mesure, dangereuse à respirer. Les instruments de détection de gaz doivent être vérifiés pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement, conformément au mode d’emploi du produit.

La plupart des contrôles de l’air dans les espaces confinés sont effectués à l’aide d’un analyseur de quatre gaz. Celui-ci vérifie la concentration d’oxygène dans l’atmosphère et détermine la présence de diverses fumées, gaz, vapeurs et particules dangereuses. En fonction de votre évaluation des risques, il peut être nécessaire d’utiliser des moniteurs spécifiques à chaque gaz pour déterminer les concentrations de niveau inférieur qui peuvent être présentes.

Accès aux espaces confinés | Équipement nécessaire pour l’accès

Sans l’équipement et la formation appropriés, la sécurité et l’efficacité peuvent être compromises et le sauvetage d’une personne peut être retardé si un problème survient.

Pensez-y de cette façon :

Les personnes clés impliquées dans les entrées dans les espaces confinés sont les équipes de participants, d’accompagnateurs, de superviseurs et de sauveteurs. Tous ces participants doivent recevoir une formation approfondie sur l’équipement adéquat afin de minimiser les risques de blessure. Des plans de sauvetage qui décrivent chaque étape concernant la façon de travailler dans l’espace et de réagir en cas de problème doivent être mis en place et être bien connus de toutes les parties afin de minimiser le temps nécessaire au cas où il faudrait secourir, enlever ou récupérer.

Pensez-y maintenant de cette façon – c’est ainsi que vous pourrez être préparé si vous y réfléchissez bien :

Les différents types d’espaces confinés peuvent tous avoir des points d’accès différents, impliquant une entrée verticale ou horizontale et ceux-ci nécessiteront des équipements d’accès différents. Les exemples comprennent un trépied, un bossoir, un treuil à perche, un système d’entrée latérale, un treuil et un dispositif de récupération des LRS. Le fait de disposer d’un équipement adéquat en bon état de fonctionnement et d’une formation adéquate sur la manière d’utiliser ces solutions pour les entrants peut contribuer à prévenir les risques et, dans certains cas, à éviter que quelqu’un d’autre ne doive entrer si un sauvetage s’avère nécessaire.

L’équipement utilisé pour l’accès peut être votre équipement de sauvetage initial. Toutefois, pour certaines entrées, les équipes de sauvetage peuvent vouloir disposer d’un équipement spécialisé, qui doit être disponible à proximité pendant les travaux d’accès et être en bon état de fonctionnement. Il est essentiel d’inspecter cet équipement et de s’assurer que l’équipe de sauvetage est formée aux procédures de sauvetage et à la manière d’utiliser cet équipement. Ils doivent également être formés aux procédures de réanimation au cas où cela s’avérerait nécessaire. L’examen d’un plan de sauvetage avant que quiconque n’accède à l’espace doit également faire partie de votre plan.

Accès à un espace confiné | Conseils supplémentaires pour l’accès à un espace confiné

Outre l’évaluation approfondie des risques, la surveillance de l’air et la vérification de l’utilisation correcte du matériel, voici quelques étapes supplémentaires à garder à l’esprit lorsque vous effectuez des travaux en espace confiné :

  • Toutes les personnes qui entrent dans un espace confiné, qu’il s’agisse de travail avec ou sans permis, doivent porter un harnais complet. Le harnais doit être conçu pour l’utilisation prévue dans l’espace.
  • Les personnes autorisées qui entrent dans un espace soumis à autorisation doivent porter un harnais de poitrine ou un harnais complet avec une ligne de récupération attachée au centre de leur dos près du niveau des épaules ou au-dessus de leur tête et reliée à un point fixe en dehors de l’espace soumis à autorisation. La meilleure pratique consiste à attacher l’autre extrémité de la ligne de récupération à un dispositif mécanique.
  • Les espaces de permis de plus d’un mètre de profondeur nécessitent un système de récupération pré-attaché avec un avantage mécanique. Il est très important que les utilisateurs soient formés à l’utilisation du système de récupération. Cependant, il faut toujours envisager un avantage mécanique, quelle que soit la profondeur de l’espace confiné.
  • Toute personne a le pouvoir d’arrêter le travail pour toute entrée dans un espace confiné si elle constate que les exigences du programme de sécurité mis en place sur le chantier ne sont pas correctement respectées. Cela inclut le préposé, le participant et le superviseur.
  • Le préposé à l’espace confiné qui sera présent à l’extérieur de l’espace pendant tout le temps où les travailleurs accèdent et travaillent à l’intérieur doit pouvoir maintenir une certaine forme de communication avec les travailleurs à l’intérieur de l’espace. Comme les personnes à l’intérieur de l’espace peuvent ne pas être visibles, d’autres moyens de communication (tels qu’un système de communication vocale électronique) doivent être envisagés.

Une fois le travail terminé, chacun devrait revoir ce qui a bien fonctionné, inspecter tout l’équipement utilisé pour voir ce qui doit être réparé ou remplacé. Vous devez également mettre à jour l’évaluation des risques avec vos conclusions pour les futurs travailleurs qui pourraient avoir besoin d’accéder à l’espace.

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsqu’on accède à des espaces confinés. Si vous ne savez pas par où commencer, appelez votre SLR Hercules local et réservez dès maintenant votre démonstration de protection contre les chutes. Nous vous montrerons l’équipement de protection contre les chutes 3M que nous aimons beaucoup pour l’accès aux espaces confinés, comment l’utiliser et l’équipement qui vous convient.

ARTICLE ORIGINAL VIA 3M ICI


RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT VOTRE DÉMO SUR LA PROTECTION CONTRE LES CHUTES

SHOW & TELL N’EST PAS SEULEMENT POUR LES ENFANTS – HERCULES SLR VOUS MONTRERA COMMENT FONCTIONNE UN ÉQUIPEMENT DE 3M ET VOUS KEPPSERA EN TOUTE SÉCURITÉ


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

 

Ne Nous Croyez Pas, Regardez : Réservez Votre Démo 3M Sur La Protection Contre Les Chutes

Sac de Démonstration de Protection Contre les Chutes 3M

Hercules SLR connaît la valeur de la prévention des chutes. C’est pourquoi nous avons créé des kits avec certains de nos équipements de protection contre les chutes 3M préférés pour vous montrer la différence qu’ils font.

3M DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES | POURQUOI LA PRÉVENTION DES CHUTES EST-ELLE IMPORTANTE ?

Au Canada, chaque année, plus de 14 000 travailleurs sont blessés à la suite de chutes et plus de 27 000 travailleurs sont blessés à la suite de chutes d’objets tels que des marteaux, des téléphones portables et des radios de travail – ce ne sont là que les incidents enregistrés.

La protection contre les chutes pour tous les types de travailleurs doit comprendre le type d’EPI adapté au type de travail que vous effectuez, mais aussi des plans de prévention, des plans de sauvetage et de récupération, ainsi que des équipements, des plans et des mesures d’évaluation des risques de chute d’outils.

PROTECTION CONTRE LES CHUTES D’OUTILS DE 3 MILLIONS D’EUROS | ARRÊTER LES CHUTE

Il peut être facile de sous-estimer l’impact des glissades et des chutes – Il peut être encore plus facile de sous-estimer l’impact des outils et équipements tombés, il est donc important de prendre des mesures préventives pour éliminer le risque de blessure.

Souvent, les outils tombent de haut en raison d’une mauvaise évaluation des risques et d’une mauvaise planification, d’une erreur humaine, d’outils mal stockés et d’installations et d’équipements défaillants sur le site. Étant donné que les outils tombent souvent par accident, il convient de se concentrer sur la prévention de ces incidents.

La protection contre les chutes d’outils se concentre normalement sur des mesures de protection secondaires, comme les filets de sécurité et les plinthes, mais il est rare que les plans de protection contre les chutes d’outils utilisent un système primaire pour prévenir les chutes. Ces précautions sont souvent prises après qu’un accident ou une blessure se soit produit.

QUELS SONT LES DOMMAGES CAUSÉS PAR UN OUTIL TOMBÉ ? 

Il y a deux principaux types d’incidents lors de la chute d’un outil : l’impact direct et la déviation. Les blessures par impact direct se produisent lorsque l’objet tombé vous frappe directement à la tête, et la déviation se produit lorsque l’outil rebondit sur une autre surface et vous frappe.

Imaginons un scénario : vous travaillez en hauteur, à 6 mètres du sol, sur un échafaudage. Vous vous arrêtez pour vérifier quelque chose, lorsque votre pied pousse le mètre ruban et qu’il glisse et tombe au sol. 200 pieds plus bas. Même si le mètre ne pèse qu’environ 1,5 kg, il frappe avec une force de 3 750 kg. Pour mettre cela en perspective, le poids moyen d’un hippopotame est de 3 300 à 4 000 livres.

C’est ce qui est arrivé à un travailleur du New Jersey qui livrait de la tôle sur un chantier lorsqu’il a été tué par la chute d’un mètre ruban. Les objets qui tombent présentent également un risque pour le travailleur qui les fait tomber, car la réaction instinctive est souvent de tendre la main et d’essayer de les attraper, ce qui peut vous faire glisser et tomber.

La protection contre les chutes vous protège des chutes, tandis que la protection contre les chutes d’outils est conçue pour sauver les autres. Nous avons déjà parlé sur le blog d’équipements de protection contre les chutes confortables et nous avons souligné qu’il est important de se rappeler qu’un harnais de sécurité n’est pas une solution universelle. La protection contre les chutes d’outils est la même.

C’est pourquoi il est important de choisir un système de protection contre les chutes qui soit confortable et raisonnable pour les travailleurs.

QUE DOIT COMPRENDRE MON PLAN ?

Votre plan de prévention des chutes doit prendre en compte et prévoir de rendre compte :

  • La taille et l’ajustement des outils
  • Forme et fonction de l’outil
  • Points d’attache pour chaque outil (excellent point de départ pour la protection des outils)
  • Tests de chute avec points d’attache, avant utilisation sur le chantier ?

SAC DE DÉMONSTRATION DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES DE 3 M | QU’Y A-T-IL À L’INTÉRIEUR ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le harnais 3M Protecta® de type gilet est doté d’anneaux en D dans le dos, d’anneaux de boucle de langue et de raccords de poitrine qui assurent un confort et une protection maximum.

Ligne de vie auto-rétractable Protecta® Rebel (SRL, web) est compacte, légère et possède un ancrage pivotant avec des mousquetons autobloquants et un système de freinage à action rapide. Elle est également dotée d’un boîtier en thermoplastique pour plus d’agilité et de protection.

Le harnais 3M DBI-SALA® de type gilet a des sangles de jambes avec anneau en D et boucle à languette, des boucles à connexion rapide et des boucles passantes avec un rembourrage d’épaule détachable qui offrent un confort ultime. Il est doté d’un aimant de force industrielle qui sécurise vos articles, même lorsqu’ils sont renversés.

La longe 3M à double patte absorbant les chocs est dotée de boucles à double patte pour une fixation à 100 % avec un mousqueton pratique et des crochets plats en acier à l’extrémité des pattes pour vous maintenir en équilibre en cas de chute.

GODET DE SÉCURITÉ 3M

3m fall protection demo safe bucket

Le seau de sécurité 3M est votre meilleur ami pour prévenir les chutes d’outils.

Le seau de sécurité 3M (toile de traction d’une capacité de 100 livres) comprend :

  • Étui radio réglable (1500089)
  • Attache pour casque de sécurité (1500178)
  • Lanière d’outil, éther de bobine, 5lb. (2,3 kg) – Une seule patte avec un mousqueton autobloquant avec des crochets aux deux extrémités. (1500063)
  • Pochette en toile de python (1500119)

SAC DE DÉMONSTRATION DE LA PROTECTION CONTRE LES CHUTES DE 3 MÈTRES | RÉSERVEZ VOTRE DÉMO DÈS MAINTENANT 

Qu’est-ce qu’une démonstration de protection contre les chutes ? Réservez une démonstration de protection contre les chutes auprès de votre agence Hercules SLR locale et un représentant s’en chargera :

  • Partager les caractéristiques et les avantages des sacs de démonstration de protection contre les chutes 3M
  • Vous montrer comment utiliser les points de fixation de l’outil de protection contre les chutes
  • Discutez de vos besoins particuliers en matière d’EPI en fonction de vos employés et du type de travail

RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT VOTRE DÉMO SUR LA PROTECTION CONTRE LES CHUTES

MONTRER ET DIRE N’EST PAS SEULEMENT POUR LES ENFANTS – HERCULES SLR VOUS MONTRERA COMMENT FONCTIONNE UN ÉQUIPEMENT DE 3M ET VOUS GARDERA EN SÉCURITÉ

INFO@HERCULESSLR.COM 1-877-461-4877


POUR LES ARTICLES CONNEXES

VISITEZ NOTRE BLOG :

NE PAS DÉRAPER : GLOSSAIRE DE LA PROTECTION CONTRE LES CHUTES

DES CONSEILS D’HERCULES : VOTRE HARNAIS DE SÉCURITÉ EST-IL CONFORTABLE ?

DES ESPACES CONFINÉS : CHOISIR LE MEILLEUR ÉQUIPEMENT DE PROTECTION CONTRE LES CHUTES


RESTEZ DANS LE COUP— SUIVEZ-NOUS

FACEBOOK LINKEDIN TWITTER INSTAGRAM YOUTUBE


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules, avec des sites et des entreprises uniques d’un océan à l’autre. Nous fournissons des services d’arrimage, de levage et de gréement pour des secteurs au Canada et à l’étranger. Hercules SLR est au service des secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, de la fabrication, de la construction, de l’aérospatiale, des infrastructures, des services publics, de l’exploitation minière et de la marine.

Le groupe de sociétés Hercules est composé de : Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial et Wire Rope Atlantic.

Nous avons la capacité de fournir toute solution de levage dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876 ou envoyez un courriel à info@herculesslr.com 

Sauvetage et Récupération en Espace Confiné : Blog des Invités de 3M

3m confined space rescue from hercules slr

Les incidents qui empêchent les travailleurs de s’auto-sauveter peuvent se produire dans des espaces confinés en raison de tentatives mal conçues de sauvetage et de récupération d’autres personnes, mais la planification d’un sauvetage peut aider à prévenir des résultats tragiques.

Les plans de sauvetage et de récupération appropriés ne sont pas souvent créés pour les espaces confinés – plus de 100 décès surviennent chaque année dans les espaces confinés aux États-Unis selon le Bureau du travail et des statistiques1. Dans presque tous ces cas, les enquêtes révèlent qu’aucun plan de sauvetage n’a été mis en place. Avant d’entrer ou de commencer les travaux, l’OSHA exige que vous ayez un plan de sauvetage et de récupération défini et documenté qui soit spécifique à votre espace confiné – qu’il s’agisse d’un tunnel, d’un réservoir de stockage, d’un trou d’homme, d’une cage d’ascenseur, d’une cuve de réaction, d’un conduit ou même d’une installation de traitement des eaux usées.

Mais un plan de sauvetage et de récupération détaillé n’est qu’une étape critique de la préparation (un des quatre éléments dont parle 3M ici). Le sauvetage et la récupération doivent être effectués par une personne compétente, qui a suivi une formation appropriée. Cette personne doit également comprendre comment choisir, porter et utiliser l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié et les autres outils ou équipements qui seront nécessaires.

AVOIR MIS EN PLACE UN PLAN DE SAUVETAGE AVANT TOUTE ENTRÉE

Un plan de sauvetage solide comporte de nombreux aspects, mais il doit au moins comprendre

  • L’emplacement de l’espace confiné et le travail effectué à l’intérieur ;
  • L’identification du sauveteur, de la personne compétente qui doit être sur place, du contact d’urgence et des méthodes pour rester en contact avec les personnes se trouvant dans l’espace clos et toute personne impliquée si un sauvetage devient nécessaire ;
  • Préparer toutes les tâches préalables au travail ;
  • Cataloguer tout le matériel de sauvetage disponible et l’endroit où il peut être localisé – inclure une liste de contrôle pour une inspection approfondie qui permet d’évaluer s’il est en bon état de fonctionnement ;
    dresser la liste de tous les facteurs critiques de sauvetage, y compris les dangers éventuels ;
  • Enregistrer la procédure d’intervention, y compris la manière de procéder :
    • d’informer la personne à contacter en cas d’urgence
    • faire une évaluation médicale de la personne coincée à l’intérieur
    • si possible, comment faire en sorte que l’employé piégé effectue un autosauvetage, ou d’autres étapes cruciales si cela n’est pas possible.

Vous pouvez modeler votre plan d’intervention d’urgence en vous inspirant du guide des meilleures pratiques NFPA 350. Déterminez les moyens de sauvetage appropriés avant le début de toute activité d’entrée en espace clos. Les procédures mises en place sur votre lieu de travail ou votre chantier pour le sauvetage d’urgence pour chaque espace clos spécifique doivent être appropriées et suffisantes.

Le plan de sauvetage détaillé doit être documenté, examiné et mis en place avant que quiconque tente d’entrer ou commence à travailler dans un espace confiné. Le plan de sauvetage pour chaque espace clos doit être examiné par toutes les personnes impliquées dans l’entrée chaque fois que l’on va pénétrer dans l’espace, tout comme une évaluation des risques doit être effectuée avant l’entrée dans un espace clos. Ces plans doivent être mis en pratique dans le cadre de la formation afin que chacun sache quoi faire si une situation de sauvetage/récupération se présente.

Aucun plan n’est en place pour entrer dans un espace confiné ? Vous devez parler haut et fort et ne pas entrer dans un espace clos sans avoir un plan en place pour savoir comment réagir si un sauvetage et une récupération deviennent nécessaires.

S’ASSURER QUE VOUS ÊTES CORRECTEMENT FORMÉ POUR SECOURIR

Avant d’autoriser l’accès à un espace confiné, vous devez évaluer les besoins d’une équipe de sauvetage et la formation requise pour que l’équipe (ou la personne) puisse effectuer une opération de sauvetage. Adaptez la formation aux rôles spécifiques requis – vous devez inclure :

  • Une personne compétente en matière d’espace clos, responsable de l’évaluation des espaces clos sur le site de travail
  • Superviseur d’espace confiné qui approuve le travail effectué à l’intérieur
  • Préposé aux espaces clos et participant pour ceux qui sont responsables du travail à l’intérieur
  • Sauveteur en espace confiné qui peut être amené à entrer et à aider à un sauvetage/une récupération

Tous les sauveteurs en espace confiné, conformément aux exigences de la réglementation générale de l’OSHA en matière d’industrie et de construction, doivent suivre une formation de recyclage annuelle. Cette formation doit inclure l’utilisation d’espaces et de techniques similaires à celles prévues sur le site de travail.

Vous constaterez que la formation au sauvetage couvre un large éventail d’informations relatives aux conditions dangereuses et à tous les types d’équipement de sauvetage. Les sauveteurs devront également suivre une formation pour se préparer aux tâches liées à l’accès aux espaces confinés, telles que le contrôle de la descente, les systèmes secondaires, les méthodes d’emballage des patients, les techniques de démontage, le stockage approprié de l’équipement, le choix et l’utilisation d’ancrages appropriés, ainsi que les dangers courants qui se rapportent au système et aux composants.

Pour les sauvetages nécessitant une entrée :

  • Tous les membres de l’équipe doivent être spécialement formés aux travaux de sauvetage en espace confiné
  • L’équipe doit avoir au moins un membre certifié en RCP et en premiers secours
  • Tous les membres de l’équipe doivent être formés aux techniques et équipements des espaces clos spécifiques
  • Les membres qui vont aider au sauvetage doivent bien connaître le plan de sauvetage pour cet espace confiné et examiner les évaluations des risques et des dangers qui ont été menées pour cet espace spécifique

Selon la réglementation américaine et les normes industrielles en vigueur, un sauveteur identifié, qu’il s’agisse d’un service de sauvetage interne ou externe, doit avoir la capacité de répondre à une demande de sauvetage spatial autorisé en temps utile, compte tenu des dangers identifiés.

LES TYPES DE RÉCUPÉRATION ET DE SAUVETAGE

Il existe différents types de sauvetage/récupération qui peuvent être effectués, en fonction de la situation à laquelle vous et votre équipe êtes confrontés.

SELF-RESCUE

L’autosauvetage est exactement ce à quoi il ressemble. C’est à ce moment que vous pouvez vous sauver par vos propres moyens et que vous pouvez utiliser un équipement adapté à l’autosauvetage qui vous permettra de sortir de l’espace en toute sécurité. L’autosauvetage exige que le participant arrête ce qu’il fait et quitte l’espace en toute sécurité aussi vite que possible.

L’auto-sauvetage doit être mis en œuvre chaque fois qu’un participant ou un accompagnateur détermine qu’il y a un problème dans l’espace. Cela peut inclure un changement potentiellement dangereux des conditions atmosphériques dans l’espace ou lorsque des signes ou des symptômes d’exposition sont constatés. L’autosauvetage peut également avoir lieu si le participant se rend compte que l’EPI est défectueux, que la communication avec le préposé est interrompue ou qu’un autre danger se présente qui peut mettre le participant en danger.

SAUVETAGE HORS ENTRÉE

Si l’autosauvetage n’est pas une option, il faut ensuite se demander si un sauvetage sans entrée peut être effectué. Le sauvetage sans entrée se produit lorsqu’un travailleur en dehors de l’espace n’a pas besoin d’entrer pour aider un travailleur à sortir d’un espace confiné en toute sécurité. Ce type de sauvetage nécessite souvent un accompagnateur ou une équipe de sauvetage hors entrée. Une option de récupération sans entrée est nécessaire à tout moment, à moins que l’équipement de récupération n’augmente le risque pour le travailleur ou ne contribue pas au sauvetage.

La ou les personnes qui aident le travailleur à sortir de l’espace confiné devront souvent utiliser un système de récupération comprenant les éléments suivants

  1. Les systèmes d’ancrage tels que le bossoir, le treuil ou le trépied
  2. Harnais, porté par le participant
  3. Dispositifs de connexion tels qu’un treuil ou un dispositif de récupération SRL

Ce type de sauvetage n’est efficace que dans des espaces simples, verticaux ou horizontaux. L’ouverture doit pouvoir accueillir le système d’ancrage, et la surface autour de l’ouverture doit pouvoir supporter le poids de celui-ci en plus de celui du participant attaché. Si le participant est blessé ou s’il ne peut pas se secourir lui-même, le préposé peut le retirer à l’aide du système de récupération. C’est là qu’un système de récupération avec un avantage mécanique devient très utile.

Si ni l’autosauvetage ni le sauvetage sans entrée n’est possible, un sauvetage avec entrée sera nécessaire. Si vous disposez d’une équipe de sauvetage et de récupération correctement formée, il faudra faire appel à elle pour aider à faire sortir les participants.

ENTRÉE-SUIVI

Un sauvetage à l’entrée est nécessaire lorsque quelqu’un ne peut pas sortir seul et nécessite non seulement une équipe à l’extérieur pour l’aider, mais aussi une personne qui entrera dans l’espace pour aider les entrants qui ne peuvent pas sortir seuls. Ces équipes peuvent être composées de personnel de l’entreprise, y compris de services extérieurs ou d’une équipe locale d’intervention d’urgence. Parce qu’il faut une réponse rapide dans ces situations, l’OSHA répond spécifiquement aux exigences de l’employeur du participant afin d’évaluer pleinement les capacités de ces équipes de secours.

EXAMEN APRÈS SAUVETAGE

Une fois le sauvetage terminé, il est important d’examiner comment s’est déroulé le sauvetage et ce que l’on peut apprendre de cette expérience. Des modifications doivent-elles être apportées au plan de sauvetage si l’espace confiné doit être accessible à l’avenir ? Votre EPI doit-il être vérifié et doit-il être déclassé et différent ou un nouvel EPI doit-il être commandé ?

EPI ET AUTRES ÉQUIPEMENTS

Dans le cadre d’un plan de sauvetage et de l’évaluation des risques menée pour chaque entrée dans un espace clos, assurez-vous d’avoir identifié les EPI et autres équipements nécessaires, tels que les instruments de surveillance de l’air/détection des gaz. Assurez-vous également que tout est disponible en stock sur les lieux, que l’emplacement est connu, que l’équipement est propre et en bon état de fonctionnement avant de commencer tout travail d’accès.

Lorsqu’il s’agit d’envisager l’équipement pour un sauvetage, commencez par comprendre l’ABC de l’espace confiné :

  • Les systèmes d’ancrage tels que les bossoirs, les treuils, les trépieds
  • Support corporel, c’est-à-dire harnais complet et, dans certains cas, chaise de maître d’équipage (bosun)
  • Connexion de dispositifs tels que les lignes de vie à rétraction automatique et les récupérations
  • Détection pour la surveillance de l’air des gaz, vapeurs, particules, fumées et autres substances dangereuses
  • Des cours de formation qui aident à enseigner les techniques appropriées
  • Couverture complète du corps des employés qui doivent être protégés de la tête aux pieds en fonction des risques identifiés dans l’évaluation des risques, y compris les casques de protection, les lunettes de sécurité, les protections auditives, les appareils de communication avancés, les protections respiratoires, les vêtements qui protègent le corps contre les produits chimiques, les incendies et d’autres risques tels que les combinaisons, ainsi que les gants et les chaussures de sécurité qui protègent les mains et les pieds

ÊTES-VOUS PRÊT SI UN SAUVETAGE OU UNE RÉCUPÉRATION DEVIENT NÉCESSAIRE ?

Il est essentiel d’identifier de manière proactive un plan de sauvetage adéquat, de rechercher une formation appropriée et d’identifier le bon équipement bien avant toute tentative de sauvetage. Vous devez être préparé de sorte que si vous devez sauver quelqu’un qui est coincé, qui s’est effondré ou qui a cessé de réagir de l’intérieur d’un espace confiné, vous êtes prêt à faire face à la situation.

3M sait qu’il y a beaucoup à prendre en compte lorsqu’il s’agit de planifier, de travailler et de sauver quelqu’un dans un espace confiné. Explorez les ressources disponibles sur 3m.com/confinedspace.


ARTICLE ORIGINAL REPRODUIT AVEC AUTORISATION VIA 3M


confined space rescue 3m from hercules slr

Les incidents qui empêchent les travailleurs de s’auto-sauveter peuvent se produire dans des espaces confinés en raison de tentatives mal conçues de sauvetage et de récupération d’autres personnes, mais la planification d’un sauvetage peut aider à prévenir des résultats tragiques.

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment le transport, l’énergie, le pétrole et le gaz, la fabrication, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, les mines et les industries maritimes.

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.


  1. https://www.bls.gov/iif/oshwc/cfoi/cfch0015.pdf

Coincé dans un Endroit Étroit ? Que Faut-il Savoir dans un Espace Confiné

confined space, hercules slr, how to work in confined spaces

La plupart des travailleurs devront travailler dans un espace confiné à un moment donné de leur carrière. Bien que cela soit courant, de nombreux travailleurs et employeurs ne planifient pas ou ne tiennent pas compte des dangers courants qu’ils rencontrent.

Lisez ce qui suit pour découvrir les dangers courants dans les espaces clos et comment s’y préparer.

QU’EST-CE QU’UN ESPACE CLOS ? 

Un espace confiné est un espace qui :

  • Est suffisamment grand pour permettre d’y entrer et d’y travailler ;
  • A des entrées et des sorties limitées ;
  • N’est pas destiné à une occupation humaine à long terme.
  • Exemples : Silos, tunnels, égouts, puits, voûtes souterraines de services publics, une remorque de camion-citerne vide

QU’EST-CE QU’UN ESPACE CONFINÉ SOUMIS À AUTORISATION (PRCS) ?

Oui, il s’agit d’un espace confiné pour lequel vous devez obtenir une autorisation d’entrée, mais aussi d’un espace confiné soumis à autorisation :

  • Contient ou a le potentiel de contenir de graves dangers pour la sécurité ou la santé, comme
    Engagement

    • Atmosphère toxique
    • Configuration de l’énigme
    • Stress dû à la chaleur ou au froid
    • Risques de glissade
    • Atmosphère inflammable
    • Déficience en oxygène

LE RISQUE D’ESPACE CONFINÉ : 2 FACTEURS QUI CRÉENT DES DANGERS

  1. Ne pas voir et contrôler les dangers liés à l’espace confiné
    • Dangers atmosphériques
    • Risques physiques
  1. Mauvais plan ou temps de réponse en cas d’urgence
    • De nombreuses blessures ou décès dans les espaces confinés surviennent lorsque d’autres travailleurs tentent de sauver des collègues blessés dans un espace confiné
    • Près de 60 % des décès de travailleurs surviennent en tentant de sauver quelqu’un d’autre d’un danger dans un espace confiné

Près de 60 % des décès dans les espaces confinés arrivent au sauveteur potentiel

ESPACE CONFINÉ : CONNAÎTRE LES DANGERS

Danger n°1 : Carence en Oxygène

L’air normal a une teneur en oxygène de 20,8 à 0,9 % – lorsqu’il y en a moins de 19,5 %, vous êtes dans un espace pauvre en oxygène. Lorsque ce taux diminue, même de 1 à 2 %, les effets se font sentir immédiatement. Lorsque vous travaillez dans un espace avec ce niveau, n’oubliez pas de porter un appareil respiratoire autonome (ARA).

Qu’est-ce qui entraîne un manque d’oxygène ? Une ventilation inadéquate, une mauvaise qualité de l’air, l’oxygène consommé lors du soudage, la décomposition, la rouille sont quelques-uns des facteurs qui font baisser le niveau d’oxygène.

Niveaux de déficit en oxygène

  • Minimum pour une entrée sûre : 19.5%
  • Altération du jugement et de la respiration, accélération du rythme cardiaque : 16
  • Un jugement erroné et une fatigue rapide : 14%
  • Nausées, vomissements, incapacité d’effectuer des tâches simples, perte de conscience : 6 à 10%.
  • Perte de conscience rapide, mort en quelques minutes : Moins de 6
Risque n° 2 : Déplacement D’oxygène

Le déplacement de l’oxygène se produit lorsqu’il y a un gaz inerte (il convient de noter que le gaz inerte est différent du gaz noble – un gaz inerte ne réagit pas chimiquement, et un gaz noble réagit chimiquement dans certaines conditions. Tous les gaz nobles sont inertes, mais tous les gaz inertes ne sont pas nobles).

Lorsqu’un gaz inerte se trouve en quantité suffisante dans un espace confiné, il déplace l’oxygène, ce qui rend la respiration difficile, voire impossible. Par exemple, l’azote est non toxique, incolore et inodore, mais il déplace l’oxygène dans une pièce.

Danger n°3 : Incendie et Atmosphère Inflammable

Les atmosphères inflammables sont causées par des liquides, des gaz et des poussières combustibles qui, s’ils sont allumés, peuvent provoquer une explosion ou un incendie. L’inflammation ne doit pas nécessairement être une flamme, mais peut être quelque chose d’aussi simple que de l’électricité statique ou une petite étincelle.

Danger n°4 : Physique

Vous pouvez être englouti après avoir été piégé ou enveloppé par des matériaux. L’électrocution peut se produire lorsque l’équipement électrique est activé, et l’énergie mécanique peut s’activer et causer des blessures physiques.

D’autres risques physiques, bien que faibles, peuvent également causer des blessures, comme un éclairage insuffisant, le bruit, les vibrations et les radiations. La circulation à proximité, les véhicules et autres machines lourdes peuvent également constituer un danger. Les objets et les zones glissantes présentent des risques de chute, et les températures extrêmes, chaudes ou froides, constituent également une menace. Des températures extrêmement élevées peuvent provoquer un stress thermique sur votre corps.

Symptômes de Stress dû à la Chaleur

Dans un espace confiné (et dans d’autres zones), votre corps peut ne pas être capable de se refroidir, ce qui peut provoquer un épuisement ou un coup de chaleur.

Les symptômes de l’épuisement par la chaleur sont les suivants :

  • Maux de tête
  • Étourdissements
  • Faiblesse
  • Confusion
  • Vomissements
  • Évanouissement
  • Peau pâle et moite

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez vous déplacer dans un endroit frais, lever les jambes, enlever tout vêtement lourd, boire de l’eau et appliquer un chiffon humide sur votre peau.

Les symptômes du coup de chaleur sont les suivants :

  • Peau sèche et pâle – sans sueur
  • Une peau rouge et chaude qui ressemble à un coup de soleil
  • Incapacité de penser clairement, convulsions, perte de conscience

Lorsque cela se produit :

  • Appelez le 911
  • Déplacer la victime dans un endroit frais
  • Desserrer ou enlever les vêtements lourds
  • Placez des blocs de glace à l’aisselle et à l’aine

Pour vous protéger :

  • Essayez de travailler ou d’accomplir des tâches physiques pendant les moments les plus frais de la journée
  • Utiliser une ventilation ponctuelle
  • Utiliser le système de jumelage
  • Buvez de l’eau froide – essayez de boire toutes les 15 minutes environ et faites des pauses fréquentes
  • Évitez l’alcool et la caféine en cas de températures élevées, et faites attention aux médicaments car cela peut augmenter votre risque de coup de chaleur.
Hercules SLR | Les 4 principaux dangers du travail en espace confiné | Hercules SLR

Avant de commencer à travailler dans un espace confiné, il est essentiel de suivre une procédure pour contrôler et/ou minimiser les risques de sécurité et rester en sécurité au travail. Suivez cette procédure avant de travailler dans un espace confiné :

Procédez à une évaluation avant l’entrée (comme une discussion avec tous ceux qui travailleront sur le site) ;
Identifier et éliminer les dangers potentiels qui peuvent pénétrer dans l’espace, tant atmosphériques que physiques ;
Utilisez une ventilation à air forcé et verrouillez/éteignez l’espace si nécessaire ;
Remplir un permis d’entrée – Affecter un entrant, un accompagnateur et un superviseur et toute autre personne compétente dont on a besoin sur le site.

Le participant autorisé devra :

  • Connaître les dangers auxquels les travailleurs seront confrontés lors de leur entrée sur le site ;
    porter un EPI approprié ;
  • Maintenir la communication avec le préposé ;
  • Connaître les signes de surexposition, de stress thermique et d’accident vasculaire cérébral ;
  • Evacuer l’espace confiné lorsqu’il en reçoit l’ordre ou lorsqu’il est surexposé à un ou plusieurs dangers.

Le préposé autorisé le fera :

  • Garder sa position à l’extérieur de l’entrée à tout moment ;
  • Connaître les signes et les symptômes de la surexposition ;
  • Empêcher les personnes non autorisées d’entrer dans l’espace ;
  • Maintenir la communication avec les personnes entrant dans l’espace ;
  • Lancer le plan d’intervention d’urgence/sauvetage si nécessaire ;
  • Effectuer une évaluation de l’entrée avant de commencer à travailler ;
  • S’assurer que le personnel connaît les dangers ;
  • Mettre en œuvre toutes les mesures de contrôle nécessaires, par exemple – la ventilation ;
  • Remplir tous les permis nécessaires pour entrer dans l’espace ;
  • Effectuer tous les tests nécessaires pour entrer dans l’espace confiné en toute sécurité.

L’une des parties les plus importantes du début du travail dans un espace confiné est de s’assurer que vous disposez de l’équipement de récupération nécessaire pour les entrées, les sorties et les situations de secours d’urgence.

Comme nous l’avons mentionné, près de 60 % des décès en espace clos surviennent lorsque quelqu’un tente de sauver un collègue – Il est naturel de vouloir sauver une vie, mais il est important que vous ne fassiez pas partie du décompte des décès – Cela rend la planification de l’espace clos essentielle pour effectuer un travail à la fois efficace et sûr.


Il est essentiel de choisir et de disposer de l’EPI approprié pour le travail à effectuer afin de rester en sécurité face aux dangers dans un espace confiné. Il peut s’agir de lignes de vie auto-rétractables, d’ancrages ou de harnais corporels » – cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus sur les services de protection contre les chutes de Hercules SLR.

Consultez nos blogs pour en savoir plus sur la protection contre les chutes et la sécurité en hauteur :

Sources : Centre canadien d'hygiène du travail - https://www.ccohs.ca/oshanswers/hsprograms/confinedspace_intro.html 

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, VOTRE PARTENAIRE EN SÉCURITÉ

NOUVELLES : La Planification est Essentielle Dans les Espaces Confinés

confined space training by hercules slr

Espaces confinés – nous avons déjà discuté sur notre blog des dangers du travail en espace confiné, de la formation en espace confiné et de l’importance de choisir le bon équipement de protection contre les chutes.

Le mardi 20 novembre en Uruguay, deux dockers sont morts et deux autres ont été hospitalisés après avoir été exposés à un fumigant. Actuellement, la marine uruguayenne ne sait pas quel produit chimique a causé les décès et les blessures, mais on pense qu’il s’agit de la phosphine de traitement, un gaz de fumigation utilisé pour lutter contre les parasites dans les cargaisons de produits agricoles et de bois. La phosphine est plus dense que l’air et peut se déposer dans des poches de faible altitude, rapporte l’exécutif maritime.

Les enquêteurs affirment que deux dockers d’une société indépendante sont entrés dans un cargo en provenance du Panama lorsqu’ils ont perdu connaissance et se sont effondrés – un membre de l’équipage affirme que les dockers ont lutté et sont entrés dans l’espace en portant un masque facial, mais qu’ils l’ont retiré en essayant de sauver les travailleurs. Il s’est également effondré et se trouve à l’hôpital dans un coma artificiel. Un troisième membre de l’entreprise est également à l’hôpital avec des blessures, rapporte l’exécutif maritime.

Selon le président du syndicat des transports uruguayen, Cesar Bernal, les dockers ne savaient pas que la moitié de la cargaison du navire était traitée avec un fumigant. Ils ont suivi la procédure normale d’entrée dans l’espace du cargo, et ont été immédiatement affectés par les fumées.

Les métiers industriels bénéficieront d’une meilleure communication concernant les fumées dangereuses, et d’une formation plus efficace concernant l’arrêt des chutes et la formation à l’entrée et à la sortie des espaces confinés. Une sorte de SRL (ligne de vie auto-rétractable) peut être utile dans une situation comme celle-ci, où un travailleur peut facilement se soulever d’un espace dangereux. L’Institut national pour la santé et la sécurité au travail rapporte que 60 % des décès en espace confiné dans les accidents côtiers sont des sauveteurs.

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) recommande aux employeurs d’élaborer un programme d’évaluation et de contrôle des risques liés aux espaces clos, d’autant plus que la plupart des travailleurs des métiers industriels travailleront dans un espace clos au moins une fois au cours de leur carrière. Ce programme doit être spécifique au travail effectué, et les employeurs peuvent avoir besoin de mettre en œuvre plus d’un programme.

confined-space-training
A technician working offshore.

Le CCHST recommande que votre plan comprenne les éléments suivants :

  • Description des rôles et responsabilités de chaque personne ou partie (p. ex. employeur, superviseur, travailleurs, préposés et équipe d’intervention d’urgence) ;
  • Des conseils sur la façon d’identifier les espaces clos ;
  • Identification et évaluation de tous les dangers potentiels qui peuvent exister au début du travail ainsi que ceux qui peuvent se développer en raison des activités de travail ;
  • Un plan pour éliminer ou contrôler tous les dangers identifiés ;
  • Des procédures de travail écrites ;
  • Un programme de formation sur les espaces clos pour tous les travailleurs qui entreront dans les espaces clos ;
  • Un système de permis d’entrée pour chaque entrée dans un espace confiné ;
    L’élaboration d’un plan d’urgence avec formation et équipement en cas de situation imprévue ;
  • Un système d’intervention d’urgence ;
  • Signaler et enquêter sur les incidents liés au travail dans les espaces clos ;
  • Contrôle des dossiers et de la documentation ;
  • Examen du programme à chaque changement de circonstances ou au moins une fois par an, afin d’identifier les faiblesses du programme et d’y apporter les modifications nécessaires.

Formation sur les espaces clos

Malheureusement, il est facile d’éviter de nombreuses blessures et de nombreux décès si des mesures et des plans de sécurité appropriés sont mis en place. Donnez à vos employés et à vous-même les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour être en sécurité dans des espaces confinés. Vous trouverez ici des informations sur nos cours sur l’entrée et la surveillance des espaces confinés, ainsi que d’autres cours sur la sécurité.

Références ici : 
- https://maritime-executive.com/article/two-uruguayan-dockers-dead-in-confined-space-accident
- https://www.ccohs.ca/oshanswers/hsprograms/confinedspace_program.html

———————————————————————————————————————————————————

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Espaces Confinés : Les Conseils de Sécurité d’Hercules

confined spaces safety training from hercules slr

Qu’est-ce qu’un espace confiné ?

Les espaces confinés sont présents dans presque tous les métiers industriels, et la plupart des travailleurs rencontreront au moins un espace confiné au cours de leur carrière.

Selon l’OSHA, près de 90 décès surviennent chaque année dans les industries impliquant des espaces confinés. Près des deux tiers de ces décès sont causés par une tentative de sauvetage dans un espace clos. Il est essentiel de disposer d’un plan de récupération efficace et bien établi pour prévenir les décès et les blessures.

Un espace confiné est défini comme un espace entièrement ou considérablement fermé, où des conditions dangereuses sont présentes en raison du manque d’oxygène ou de substances dangereuses.

Qu’est-ce qui constitue également un espace clos ? Un espace qui est suffisamment grand pour qu’une personne puisse y entrer ou en sortir, dont les sorties sont limitées ou restreintes et qui n’est pas conçu pour une occupation humaine prolongée. Un espace confiné peut avoir plus d’une ouverture, mais si un travailleur doit grimper à travers divers obstacles pour accéder à l’ouverture, il peut être considéré comme un espace confiné également.

Les espaces confinés peuvent également apparaître temporairement sur un chantier par le biais d’une construction, d’une fabrication ou d’une modification. Les tunnels, les trous d’homme et les silos sont tous des exemples d’espaces confinés.

Qu’est-ce qu’un espace clos soumis à autorisation ?

Non seulement les espaces confinés soumis à autorisation sont difficiles d’accès, mais ils présentent de graves dangers comme une ventilation insuffisante ou un air nocif. Il s’agit notamment de

  • Atmosphère dangereuse ou possibilité d’en créer une ;
  • Matière, comme le grain qui pourrait engloutir un individu ;
  • Des murs convergeant vers l’intérieur ou des sols en pente descendante et se rétrécissant en une zone plus petite qui pourrait emprisonner ou asphyxier un individu ;
  • Tout autre danger reconnu, comme des machines non surveillées, un stress thermique ou un risque de chute.

Ces espaces confinés présentent une grande menace car ils sont plus susceptibles de causer des décès – une sortie rapide et simple, ou un sauvetage, doit être possible pour les travailleurs dans les espaces confinés. Les stratégies de sauvetage les plus sûres impliquent qu’aucun employé supplémentaire ne pénètre dans l’équipement de récupération de l’espace – l’équipement doit être utilisé à moins qu’il ne soit pas sûr de le faire.

Confined Space Training

Qu’est-ce qui rend les espaces clos dangereux ?

Non seulement les espaces confinés sont difficiles à pénétrer, à sortir et à naviguer, mais ils présentent une série d’autres menaces dangereuses que de nombreux travailleurs peuvent négliger. Les dangers se présentent généralement lors de travaux de soudure, de peinture, de découpage à la flamme ou d’utilisation de produits chimiques dans un espace confiné. Parmi les autres risques, on peut citer :

  • Manque d’oxygène ;
  • Gaz, fumées ou vapeurs toxiques ;
  • Liquides et solides remplissant soudainement l’espace confiné, gaz se dégageant dans l’espace lorsqu’ils sont dérangés ;
  • Incendie et explosions ;
  • Résidus laissés sur place qui dégagent des gaz, des fumées ou des vapeurs ;
  • Conditions de travail à chaud ;
  • Chute d’objets ;
  • Les pièces mobiles d’équipements ou de machines ;
  • Chocs électriques résultant de rallonges, de câbles de soudage, etc. défectueux ;
    mauvaise visibilité ;
  • Matériaux se déplaçant dans des conduites comme les gaz, les substances chaudes ou l’eau.

La formation à la prévention des chutes est essentielle pour la sécurité dans les espaces clos

Comme mentionné précédemment, il est essentiel de disposer d’un plan de sauvetage établi et efficace pour les travailleurs dans les espaces confinés. La protection contre les chutes, ou la formation à la prévention, est une autre étape non seulement importante, mais essentielle pour garantir la sécurité.

Il y a cinq étapes principales à prendre en compte lors de la sauvegarde d’un espace confiné :

  1. Gardez l’entrée : Un garde-corps, une barrière ou une autre couverture temporaire doit être mis en place pour empêcher l’entrée (c’est-à-dire une chute accidentelle) dans l’espace.
  2. Portez un équipement de protection contre les chutes : Tous les travailleurs, même ceux qui ne travaillent pas dans l’espace, devraient porter un équipement de protection contre les chutes. Des facteurs dangereux peuvent affecter les travailleurs à proximité, comme les fumées. Les équipements tels que les cordons de retenue qui s’arrêtent à une distance appropriée de l’espace confiné doivent être utilisés par les autres travailleurs.
  3. Assurez-vous que l’accès vertical est sûr : Généralement, une échelle ou un bras de bossoir avec un mécanisme de treuil est utilisé pour accéder en toute sécurité à l’espace confiné.
  4. Utilisez des équipements d’arrêt des chutes : Les principaux éléments de la protection contre les chutes dans un espace confiné sont un ancrage, un support de corps et un connecteur. Les travailleurs doivent disposer d’un dispositif de secours pour leur principale source d’entrée et de sortie. Si le travailleur utilise une échelle par exemple, il doit également disposer d’une ligne de vie rétractable et d’un mécanisme de treuillage, ou peut avoir un harnais de sécurité avec un mécanisme de treuillage rétractable pour descendre et remonter les travailleurs dans l’espace confiné. L’équipement dépendra d’une entrée verticale ou horizontale.
  5. Formation : Si un travailleur ne connaît pas l’équipement de protection contre les chutes, le terme lui-même ou n’a pas de cas enregistrés de formation en matière de protection ou de prévention des chutes, il doit être formé à l’inspection et à l’utilisation de l’équipement de protection contre les chutes et connaître les informations générales concernant la protection contre les chutes.

Trouvez du matériel antichute et d’autres solutions de sécurité pour travailler dans des espaces confinés chez Hercules SLR. Cliquez ici pour en savoir plus sur la façon de sélectionner le meilleur équipement de protection contre les chutes pour les espaces clos.

Article original : http://www.capitalsafety.com/en-us/Documents/New-OSHA-Rescue-Requirements-for-Confined-Space-Retrieval-Firl-Argudin-OHS-November-2015.pdf

———————————————————————————————————————————————————

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.