Comment Fabriquer un ÉNORME Élingue en Câble Métallique à Hamilton, Ontario

COMMENT HERCULES SLR À HAMILTON, EN ONTARIO, FABRIQUE UNE GIGANTESQUE ÉLINGUE DE CÂBLE MÉTALLIQUE

Qu’est-ce que nous faisons à Hercules SLR à Hamilton, Ontario ? Nous faisons de grandes choses – une grosse élingue de câble métallique, en particulier.

Regardez ces photos de Bryan Jarret, superviseur de production, et d’Adam en train de fabriquer une élingue pour la grue. Il faut les deux pour la tenir !

Alors, comment les gréeurs de Hercules SLR font-ils une élingue aussi grande ? Nous allons vous montrer.

FABRICATION D’UNE ÉLINGUE EN CÂBLE MÉTALLIQUE – OBSERVEZ COMMENT CELA SE FAIT

Voici notre superviseur de production chez Hercules SLR à Hamilton, Ontario. Ici, il presse ces énormes longueurs de câble métallique pour former un œil de 2,5 mètres à chaque extrémité.

Cette grande élingue sera éventuellement utilisée sur une grue pour l’un de nos clients ici en Ontario.

TENIR UNE ÉCHARPE EST UN TRAVAIL POUR DEUX HOMMES 

Une écharpe de cette taille met environ une heure à se raccorder. Chaque pied pèse à lui seul environ 15 à 20 livres. Un technicien tient la sangle, tandis que l’autre épisse l’extrémité opposée.

FORMANT L’ŒIL D’ÉLINGAGE DU CÂBLE MÉTALLIQUE

Un câble métallique de cette taille a un poids de 76 000 livres. Si ces deux techniciens du gréeur se tenaient l’un sur l’autre, l’élingue serait encore plus grande que les deux !

LES GROS ÉLINGUES EN CÂBLE MÉTALLIQUE ONT BESOIN DE GROS MUSCLES

Ici, ils achèvent le processus de pressage/réponse de l’autre côté. Comme les torons du câble métallique deviennent plus serrés, les techniciens doivent se plier manuellement à l’œil, ce qui demande beaucoup de force de bras !

Voilà, les gars – voici comment nos monteurs fabriquent une élingue qui soulève de GRANDES choses.


HERCULES SLR RIGS IT RIGHT

BESOIN D’UN ASCENSEUR ? HERCULES SLR FOURNIT DES SERVICES D’INSPECTION ET DE RÉPARATION DE CÂBLES D’ACIER 

INFO@HERCULESSLR.COM  1 (905) 564-3387


POUR LA LECTURE D’ÉLINGUES EN CÂBLE MÉTALLIQUE,

VISITEZ NOTRE BLOG :

BIENVENUE À HAMILTON, ONTARIO : RENCONTRE AVEC LE GRÉEUR JIM CASE

CONSEILS DE DROIT : ÉVITER LES DOMMAGES COURANTS AUX CÂBLES MÉTALLIQUES

CÂBLAGE : UN PIONNIER DE L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE ET DU TRANSPORT


RESTEZ DANS LE COUP – SUIVEZ-NOUS

FACEBOOK LINKEDIN  TWITTER INSTAGRAM YOUTUBE


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules, avec des sites et des entreprises uniques d’un océan à l’autre. Nous fournissons des services d’arrimage, de levage et de gréement pour des secteurs au Canada et à l’étranger. Hercules SLR est au service des secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, de la fabrication, de la construction, de l’aérospatiale, des infrastructures, des services publics, de l’exploitation minière et de la marine.

Le groupe de sociétés Hercules est composé de : Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial et Wire Rope Atlantic.

Nous avons la capacité de fournir toute solution de levage dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876 ou envoyez un courriel à info@herculesslr.com 

Sécurité des Entrepôts : 8 Mesures à Prendre Après un Accident de Rayonnage

racking-accident-hercules-slr

Comme nous l’avons mentionné dans notre précédent blog sur la sécurité des entrepôts et des chariots élévateurs, les mois d’hiver sont une période de grande activité pour le personnel des entrepôts. Il y a la vente au détail, les stocks, et en ces temps modernes, l’agitation ne s’arrête pas au 25 décembre – il y a les ventes du lendemain de Noël, les événements du Nouvel An et bien d’autres choses encore pour occuper votre entrepôt. En ces temps de forte affluence, un accident de rayonnage est plus susceptible de se produire.

De nombreux entrepôts utilisent un système de rayonnage – un système de stockage de manutention destiné à stocker des matériaux sur des palettes, communément appelées « skids ». Les accidents de rayonnage ont l’air désastreux et peuvent causer des blessures. Il faut également du temps, de l’argent et des ressources pour les réparer (et ce, avant le coût de remplacement des matériaux endommagés).

Les accidents de rayonnage ont tendance à se produire plus d’une fois, généralement en l’absence d’enquête et de rapport d’incident appropriés – ces accidents continueront à se produire. La gestion efficace d’un accident de rayonnage améliorera en fin de compte le plan de gestion des risques de votre entreprise dans son ensemble.

Pour éviter que d’autres accidents ne se produisent, un rapport d’incident approprié est absolument nécessaire. Selon Norm Kramer, consultant des services de sécurité et de prévention sur le lieu de travail en Ontario, les incidents ne sont souvent pas signalés, et ce pour deux raisons :

Un système de signalement inefficace : Il peut être courant de dire qu’un accident ou un dommage de rayonnage n’est pas grave sur le lieu de travail, et/ou que le processus de déclaration est trop compliqué et « ne vaut pas la peine d’être traité ».
Les employés craignent les conséquences : les travailleurs peuvent craindre la discipline ou le licenciement après avoir signalé un accident ou un quasi-accident.

Voici 8 mesures à prendre après un accident de rayonnage dans votre entrepôt :

racking-accident-warehouse-safety-hercules-slr
Les accidents, ça arrive !
Accident de rayonnage : Soyez proactif

Avoir une équipe d’enquête déjà en place. Cette équipe doit comprendre des personnes qui connaissent les techniques d’enquête sur les accidents et leurs causes, et qui sont également familières avec les rôles et les routines du lieu de travail spécifique. Ces membres de l’équipe peuvent être par exemple des superviseurs immédiats, des employés externes, des représentants syndicaux (si nécessaire), des membres du comité de sécurité ou des employés connaissant bien leur rôle.

Créez un plan d’intervention de base à suivre après un accident/une urgence, et affichez-le dans une zone commune où tous les employés peuvent le voir.

1. Accident de rayonnage : Consulter les travailleurs et l’équipement

Examinez la blessure/incident qui a eu lieu et ne prenez pas de la situation en main. N’oubliez pas d’inclure les éléments de base – qui, quoi, quand, où et comment. Si nécessaire, n’oubliez pas de vous faire soigner. Inspectez le rack et déterminez le type et l’importance des dégâts.

2. Accident de rayonnage : Contrôle de la zone

Protéger la sécurité des travailleurs et sécuriser la zone si nécessaire. Vous devrez peut-être limiter les dégâts ou décharger la structure de rayonnage si cela peut se faire en toute sécurité.

3. Accident de rayonnage : Communiquer les risques

Informer les travailleurs des dangers présents sur le sol de l’entrepôt, et de tout autre obstacle dont les travailleurs doivent être conscients.

4. Accident de rayonnage : Trouver la source

Identifier la cause de l’accident/du danger. La cause peut être une incompatibilité entre les fourches et les palettes, une mauvaise visibilité dans l’entrepôt ou un espace insuffisant entre les rayonnages et le chariot élévateur pour tourner correctement.

5. Accident de rayonnage : Mettre en place des contrôles

Contrôler la source de l’accident/incident pour y remédier. Les contrôles peuvent aller d’une formation supplémentaire, d’un aménagement différent de l’entrepôt ou d’inspections / réparations de l’équipement.

6. Accident de rayonnage : Garder la communication ouverte

Gardez la communication ouverte avec la direction, les ressources humaines et toute autre direction ou employé concerné par l’accident. Veillez à partager avec eux les formulaires, documents et autres matériels nécessaires.

7. Accident de rayonnage : Réparation et inspection

Veillez à faire inspecter et/ou réparer votre matériel de rayonnage par un professionnel qualifié. Selon la province dans laquelle vous vous trouvez, ces réglementations peuvent varier. Parmi les facteurs à prendre en compte, citons : la réglementation en matière de construction, les codes de prévention des incendies et les responsabilités de l’employeur en matière de sécurité.

Vérifiez auprès du ministère du travail de votre province les règles et règlements relatifs au stockage et à la manutention, aux entrepôts et autres équipements techniques. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail recommande de suivre les normes A344.1 et A344.2 de l’Association canadienne de normalisation (CSA) pour les unités de stockage et les rayonnages en acier.

Sécurité des chariots élévateurs à fourche chez Hercules SLR

racking-accident-warehouse-safety-forklift

Chez Hercules SLR, nous proposons des formations pratiques axées sur la sécurité – nous vous fournissons des connaissances durables que vous et vos employés pouvez appliquer de manière pratique. Vous trouverez ici de plus amples informations sur notre formation à la sécurité des chariots élévateurs (à couloir étroit ou à contrepoids).

Pour plus d’informations sur les services d’inspection Hercules SLR, cliquez ici, afin que vos chariots élévateurs restent en parfait état. Découvrez les avantages de notre outil de gestion des actifs CertTracker® pour vos chariots élévateurs à fourche et autres machines et équipements lourds.


Références :

  • http://www.wsps.ca/Information-Resources/Articles/9-steps-to-take-after-a-racking-incident.aspx
  • https://www.safeopedia.com/2/1210/prevention-and-control-of-hazards/injury-prevention/10-critical-steps-you-must-take-when-investigating-and-reporting-accidents
  • https://www.hni.com/blog/bid/92062/workplace-incident-report-7-immediate-steps-to-take-after-an-injury
  • http://www.iamaw.ca/new-csa-standard-for-steel-storage-rack-safety/

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Sécurité des Entrepôts : Votre Chariot Élévateur Est-il Prêt Pour les Fêtes de Fin D’Année ?

warehouse-safety-forklift-training

Sécurité des entrepôts : Chariots élévateurs à fourche et chariots élévateurs

La sécurité des entrepôts : pourquoi est-elle importante ? Le travail dans un entrepôt présente divers problèmes de santé et de sécurité à court et à long terme, allant des blessures musculo-squelettiques dues à des positions de flexion et de levage difficiles, aux risques chimiques et biologiques dus à des produits chimiques et à des facteurs naturels comme l’humidité ou la moisissure.

Les entrepôts sont également des lieux très fréquentés – nous vivons à une époque où tout le monde veut des choses « maintenant » – mais pendant la période des fêtes, les entrepôts ont tendance à être encore plus bondés. Les employés, les équipements et machines lourds et les colis au sol sont autant d’obstacles pour les caristes et les conducteurs de chariots élévateurs. Il est facile de négliger la sécurité dans les entrepôts pendant les périodes de pointe, surtout lorsque les employés se précipitent pour respecter les délais et remplir les commandes.

Les périodes d’affluence renforcent la nécessité d’assurer la sécurité des entrepôts, car c’est à ce moment-là que les risques sont les plus susceptibles de se transformer en blessures ou en accidents mortels. Nous savons que la sécurité des entrepôts peut sembler être une nuisance, mais nous vous assurons qu’elle ne l’est jamais.

Dans cet article sur la sécurité des entrepôts, nous nous intéressons à la sécurité des chariots élévateurs à fourche et des chariots élévateurs au sol. Les chariots élévateurs à fourche sont parfaits pour soulever et déplacer presque n’importe quoi, et sont devenus essentiels à toute opération d’entreposage. Cependant, chaque année, on dénombre près de 500 000 blessures graves dues à des accidents de chariot élévateur et 85 décès.

Vous trouverez ci-dessous les dangers courants d’un chariot élévateur à fourche trouvé dans un entrepôt, ainsi que nos conseils pour que votre chariot élévateur fonctionne en toute sécurité et sans problème.

Chariots élévateurs : Incidents courants dans les entrepôts

Comme nous l’avons déjà mentionné, les chariots élévateurs à fourche sont très présents dans la plupart des industries et se retrouvent dans la majorité des entrepôts. En raison de leur présence dans de nombreux endroits, l’un des plus grands dangers que présentent les chariots élévateurs à fourche est la supposition qu’ils ne sont pas dangereux. Souvent, les travailleurs s’habituent à utiliser un chariot élévateur et oublient de suivre certaines procédures de fonctionnement, ce qui peut entraîner des accidents.

Selon l’Association pour la santé et la sécurité dans les infrastructures (IHSA), les blessures et les accidents de chariot élévateur les plus fréquents concernent les travailleurs :

  1. Des chariots élévateurs sont conduits hors des quais de chargement ;
  2. Chute entre un quai et une remorque non sécurisée ;
  3. Un travailleur est heurté par un chariot élévateur à fourche alors qu’il est en marche arrière et que l’opérateur ne peut pas le voir ;
  4. Un chariot élévateur à fourche basculant et écrasant un opérateur ou un travailleur ;
  5. La charge d’un chariot élévateur n’est pas arrimée ou chargée correctement et tombe des fourches ;

L’opérateur ne garde pas ses bras et ses jambes à l’intérieur de la cabine, ce qui les fait glisser/chuter lorsqu’il sort de la cabine.

Il s’agit toujours d’une machine lourde qui peut provoquer des incidents de plus en plus fréquents, comme nous l’avons vu dans certaines vidéos virales. C’est pourquoi il est important de former les nouveaux employés et les employés actuels, afin de s’assurer qu’ils sont au courant des procédures d’exploitation et des normes de sécurité en vigueur. Parmi les autres accidents de chariot élévateur courants, on peut citer les rayonnages et les dommages matériels, qui peuvent aller des dommages à d’autres équipements ou au bâtiment lui-même. Selon l’IHSA, ces accidents sont causés par trois facteurs principaux :

  1. Une formation insuffisante
  2. Peu d’application des règles de sécurité
  3. Absence de procédures d’exploitation sûres

Sécurité des entrepôts : Inspectez votre chariot élévateur

warehouse-safety-forklift
Les mains en l’air ? Vérifié. EPI ? Vérifié. Pour l’avenir ? Cochez.

Lorsque l’on utilise un chariot élévateur à fourche dans des conditions normales, le CCHST recommande d’inspecter les chariots élévateurs à fourche tous les jours et tous les six mois. Une inspection visuelle quotidienne devrait inclure la recherche de tout défaut ou fissure visible, tandis qu’une inspection semestrielle devrait être effectuée par un technicien d’inspection certifié.

Pour inspecter votre chariot élévateur, cherchez :
  • Fils exposés provenant de n’importe quel câble ;
    Connexions des prises de batterie usées, lâches ou sales ;
  • Bouchons de ventilation bouchés ;
  • Fuites dans le système hydraulique ;
  • Des roues endommagées ;
  • Usure, pliage ou fissures des fourches ;
  • Dents de chariot cassées ou ébréchées ;
  • Axes d’ancrage de chaîne usés, desserrés ou tordus ;
  • Des points humides/sèches qui indiqueraient une fuite ;
  • Peinture écaillée ou autres marques indiquant un dommage (même s’il semble mineur, c’est essentiel pour la protection en cas de renversement) ;
  • Tuyaux solidement maintenus qui ne sont ni sertis ni usés.
Avant d’utiliser votre chariot élévateur, vérifiez bien :
  • La pression d’air est bonne dans les pneus ;
  • Les loquets de positionnement sont en bon état de fonctionnement ;
  • Les niveaux d’huile moteur, de carburant et d’eau du radiateur sont bons ;
  • La batterie est complètement chargée et fixée en place.
 Liste de contrôle de l’inspection opérationnelle – pour s’en assurer :
  • Le klaxon fonctionne suffisamment fort pour être clairement entendu dans l’environnement de travail ;
  • Le frein au sol et la pédale fonctionnent – vérifiez la course de la pédale ;
  • Le frein de stationnement résiste à une légère accélération ;
  • Le frein du siège de l’homme mort résiste à une légère accélération ;
  • L’embrayage et le changement de vitesse se font en douceur et sans à-coups ;
  • Les feux et les jauges fonctionnent sur le tableau de bord ;
  • La direction n’est pas « collante » et fonctionne sans à-coups ;
  • Le mécanisme de levage fonctionne sans à-coups (pour vérifier, soulever les fourches à la hauteur maximale et les abaisser complètement) ;
  • Le mécanisme d’inclinaison se déplace en douceur et tient (pour vérifier, incliner le mât à fond vers l’avant et vers l’arrière) ;
  • Le mât et le chariot n’ont pas de boulons perdus ou manquants, de tension de chaîne ou de dommages ;
  • Les vérins et les tuyaux ne fuient pas ;
  • Votre ceinture de sécurité est attachée ;
  • Le chariot élévateur ne fait pas de bruits inhabituels.

Votre inspection quotidienne doit porter non seulement sur le chariot élévateur, mais aussi sur le sol de l’entrepôt lui-même. Sur le sol de l’entrepôt, cherchez :

  • Des objets mal placés sur le sol qui créeront un obstacle ;
  • Obstructions aériennes ;
  • Un extincteur enregistré qui peut être utilisé.

Sécurité des entrepôts : utilisation et contrôle de votre chariot élévateur

warehouse-safety-forklift
Ne soyez pas idiot – ne surchargez pas vos fourches !

Lorsque vous soulevez une charge, veillez à ne pas déplacer ou ajuster une partie de la charge lorsqu’elle est sur les fourches.

Pour le chargement des palettes, le CCHST suggère de s’assurer que les fourches le sont :
  • Niveau ;
  • Assez haut pour empiler la palette ;
  • Largeur appropriée pour répartir le poids de manière uniforme (sinon, elles deviennent instables) ;
  • Sous la charge complètement et atteignant les deux tiers de la longueur de la charge.
Conduire avec un chargement 101

Soutenez la charge avec les roues avant du chariot élévateur, et assurez-vous de tourner avec les roues arrière du chariot élévateur. Veillez à ne jamais surcharger vos fourches, car cela rend difficile le contrôle du chariot élévateur – n’ajoutez pas de contrepoids pour y remédier !

Lorsque vous vous déplacez sur une pente, gardez les fourches pointées vers le bas lorsque vous vous déplacez sans charge et vers le haut lorsque vous vous déplacez avec une charge. Ne tournez pas avant d’être sur un sol plat.

Conseils pour garder le contrôle avec les palettes :
  • Transporter une charge avec des roues avant ;
  • Tourner avec les roues arrière ;
  • Ne prenez pas de virages serrés à grande vitesse ;
  • Ne pas surcharger ni ajouter de poids supplémentaire.

Évitez les arrêts brusques et regardez toujours dans la direction où vous allez, que ce soit en marche avant ou en marche arrière. En marche arrière, avancez lentement, klaxonnez avant de continuer et arrêtez-vous si la vision est limitée ou bloquée. Klaxonnez et procédez avec prudence.

En conduisant le chariot élévateur, respectez les panneaux de signalisation, gardez les fourches aussi basses que possible et inclinées vers l’arrière, réduisez votre vitesse dans les virages et klaxonnez. N’oubliez pas, lorsqu’il s’agit d’utiliser votre klaxon, qu’il vaut mieux faire trop de bruit que pas assez.

Pendant que vous regardez par terre, n’oubliez pas de chercher :
  • Taches de pétrole
  • Points humides
  • Objets en vrac
  • Trous
  • Surfaces rugueuses
  • Personnes/véhicules sur le sol ou sur la chaussée

Sécurité des chariots élévateurs à fourche chez Hercules SLR

warehouse-safety-forklift

Chez Hercules SLR, nous proposons des formations pratiques axées sur la sécurité – nous vous fournissons des connaissances durables que vous et vos employés pouvez appliquer de manière pratique. Vous trouverez ici de plus amples informations sur notre formation à la sécurité des chariots élévateurs (à couloir étroit ou à contrepoids).

Pour plus d’informations sur les services d’inspection Hercules SLR, cliquez ici, afin que vos chariots élévateurs restent en parfait état. Découvrez les avantages de notre outil de gestion des actifs CertTracker® pour vos chariots élévateurs à fourche et autres machines et équipements lourds.

Références :- https://www.ihsa.ca/pdfs/magazine/volume_11_Issue_4/safety_talk_lift_trucks_warehouse.pdf- https://www.ccohs.ca/oshanswers/safety_haz/forklift/control.html
- https://www.ccohs.ca/headlines/text16.html

———————————————————————————————————————————————————

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.