Crosby Guest Blog: Shackle Inspection & Care

crosby shackles

CROSBY SHACKLES 

Crosby shackles are a popular option for lifting applications. Time-tested and work proven, Crosby has made their mark in rigging—they’ve produced the first wire rope clip, quench and temper fittings (this makes performance more reliable) and were the first to fatigue-rate products. Their shackles are particularly popular – read on to learn more about Crosby shackles and how to use them safely, a handy interactive inspection checklist and more tips for best use. 

CROSBY SHACKLES: 3 MAIN SHACKLE TYPES

Round pin shackles can be used for lifting applications and others like tie down, towing or suspension applications when the load’s strictly applied in-line.

Screw pin shackles are used for pick and place applications. Pick and place applications are when a load is moved to its desired location, and the screw pin is tightened before each pick.

Bolt-type shackles can be used in any applications that round pin or screw pin shackles are used. They’re also great for long-term or permanent installations where the load may slide on the pin, which causes it to rotate. The other way to secure a shackle includes using a nut and cotter, which eliminates the need for you to tighten the pin before each lift or movement. 

CROSBY SHACKLES: USE THEM SAFELY  

Before you put your Crosby shackle in service, make sure your shackle’s in good condition. To do so, look for these conditions:

  • The shackle’s pin works freely and fits correctly. 
  • The pins are undamaged, have no considerable wear and fit properly from the opposite side of the shackle. 
  • The load line and jaw opening are aligned.
  • The pin is always seated and is ‘matched’ to the body.
  • The shackle is the right material, size and type for the proposed lift.
  • Shackles are stored in a dry, cool place. 

CROSBY SHACKLES: INSPECTION 

It’s important to inspect your rigging equipment frequently. Ideally, this happens before use, during (check for points of stress or tension during use) and after use. Inspection is important to prevent equipment failure, which can lead to damaging the load entirely, or worse—injure or kill workers’. 

Check your shackle before use. If any of these conditions are present, remove your shackle from service and have it inspected, repaired or replaced. 

  • The shackle’s jaws or pins are distorted.
  • The shackle isn’t stamped with is safe-working load (SWL).
  • The shackle is home-made (never use homemade shackles).
  • The shackle’s pin does not work freely, or fit correctly in the shackle’s opening. 
  • The pins’ threads are damaged, worn down or don’t easily screw in from the opposite side of the shackle. 
  • The unthreaded hole is enlarged – a hole too big places unnecessary strain on the loaded shackle. 
  • The shackle has wear that’s reduced its diameter by more than 8% of its original diameter. To test for cracks that may be hidden, tap them with a hammer. A shackle in good-condition should ‘ring’ clearly.
  • The shackle’s pin has been replaced, especially if it’s been replaced with anything but a pin. 

CROSBY SHACKLES: USE THEM SAFELY OR NOT AT ALL 

There are a few things to keep in mind when using shackles for securing and lifting applications. 

  • When you use shackles in conjunction with multi-leg slings, you must give consideration to the angle between the legs of the sling. 
  • As the angle increases, so does the load in the sling leg, and as a consequence, any shackle attached to the leg. 
  • Try to avoid erratic loading of the shackle – to do this, place a loose spacer on either end of the shackle’s pin, or use a shackle with a smaller jaw. 
  • If using a shackle to secure the top block of a rope block set, the load on the shackle is increased by the value of the hoisting effort. 
  • Take care to make sure the shackle and assembly above the hook is the right capacity. 
  • It’s important that on shackles fitted with a nut and bolt pin, the length of the bolt’s plain portion will cause the nut to jam on the inner end of the thread, and not on the shackle’s eye. This leaves the bolt free to rotate.
  • Be sure the bolt and nut are cross-drilled for the fitting of a split cotter pin. 

FOR MORE INFORMATION ON CROSBY PRODUCTS,

CHECK OUT OUR BLOGS:

CROSBY QUIZ: CAN YOU PASS THIS HOOK INSPECTION QUIZ?

GUEST BLOG: CROSBY TALKS FORGED WIRE ROPE CLIPS VS MALLEABLE CAST IRON CLIPS

RIGGING HARDWARE WE LOVE: CROSBY® 4-50 CLIP APPLICATIONS


STAY IN THE LOOP—FOLLOW US

: FACEBOOK  : LINKEDIN : TWITTER         : INSTAGRAM


Have questions about Crosby products? Hercules SLR will lift you to the answers.

Click here to learn more about Crosby at Hercules SLR. 

Hercules SLR is part of the Hercules Group of Companies which offers a unique portfolio of businesses nationally with locations from coast to coast. Our companies provide an extensive coverage of products and services that support the success of a wide range of business sectors across Canada including the energy, oil & gas, manufacturing, construction, aerospace, infrastructure, utilities, oil and gas, mining and marine industries.

Hercules Group of Companies is comprised of: Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial Sales and Wire Rope Atlantic.

We have the ability to provide any solution your business or project will need. Call us today for more information. 1-877-461-4876. Don’t forget to follow us on FacebookTwitter and LinkedIn for more news and upcoming events.

Crane & Hoisting System: the dangers of side pulling

hoisting-system-cm-hercules-slr

Crane & Hoisting System Safety: guest post from CM Canada

Overhead lifting operations, like a hoisting system or cranes, are necessary in workplaces around the globe. The ability to lift and move material safely is critical to the success of many businesses. Failure to follow safe lifting practices can lead to serious personal injury and cause damage to equipment and facilities.hoisting-system

While there are many aspects to safe lifting procedures, one critical issue to discuss is “side pulling” and how to avoid it. Today, Hercules SLR welcomes guest blogger CM Canada to discuss the dangers of side pulling when using a crane or hoist.

Crane & Hoisting System Safety: overhead hoists are designed to raise loads vertically

Accordingly, the load being lifted must be centered under the hoist (Figure 1). Side pulling (Figure 2) occurs when you attempt to lift any load that is not located directly under the hoist. Another form of side pulling occurs when a crane operator attempts to use the trolley drives or bridge to apply force to move an object horizontally when the load isn’t first fully suspended on the hoist – it should be clear of the floor or other support. Regardless of how a side pull is applied, unintended, damaging and potentially dangerous results can occur. Side pulling a hoist or crane, in most cases, results in a violation of OSHA regulations, and numerous industry standards – check your provincial regulations for specific standards.

hoisting-system-cm-bandit
CM Bandit Hoist

ASME B30.16, a safety standard for overhead hoists (underhung) states that:

Hoists shall not be operated unless the hoist unit is centered over the load, except when authorized by a qualified person who has determined that the components of the hoist and its mounting will    not be overstressed. Should it be necessary to pick a load that is not centered under the hoist unit, precautions should be taken to control the swing of the load when it is picked clear of its support.

Crane & Hoisting System Safety: what are the dangers of side pulling?

  • As the load is lifted free of the floor or other support it will attempt to center itself under the hoist, causing the load to rapidly swing in a horizontal arc (Figure 3). This pendulum effect can cause serious injury to personnel or damage to other equipment in the area.hoisting-system
  • The wire rope or load chain can be forced out of the grooving or pockets on the hoist drum or lift wheel. This can damage the chain/rope, and may also cause damage to drums, sheaves, and other components. In the best case scenario, this can lead to costly repairs and downtime. More importantly, it could cause the chain or wire rope to break and the load to drop, putting equipment, facilities, and personnel at serious risk.

– Side pulling at an angle that is not in line with the length of the bridge or monorail (Figure 4) could cause the trolley hoist to tip, making the trolley inoperable. In the worst case, the trolley hoist could actually be pulled off of the beam. This side pull condition also puts stresses on the beam itself and could cause the beam to skew (Figure 5).

  • Side pulling is not considered “normal operation” of the hoist and therefore may void the manufacturer’s warranty.
  • Attempting to lift a load that is located beyond the end of a bridge beam or monorail (Figure 6) could damage the safety stops at the end of the beam. In rare cases, this has caused the trolley hoist to fall off the end of the beam.

hoisting-system

 

 

 

 

 

The number of inquiries professional riggers receive regarding side pulling amaze me. These are sometimes phrased like “what is the maximum angle of side pull that is permissible with your hoist?” Customers may also make a statement such as “The distance from my bridge beam to the floor is only 20’ but I need a few feet of additional wire rope on the hoist so I can pull materials out of the adjoining bay.”

These are the GOOD situations, where at least the potential for side loading has been made known and it can be properly addressed. What worries me are the situations where these circumstances may exist but are not made known to the hoist/crane manufacturer or crane service provider.

Fact: Side pulling is one of the most common and most dangerous mistakes with overhead cranes. 

Crane & Hoisting System Safety: 5 steps to help avoid side pulling hazards hoisting-system

  • Make sure that all new crane and monorail systems are designed and installed by qualified material handling professionals.
  • Have existing overhead lifting equipment and lifting applications reviewed by a qualified person to ensure these systems are properly located to provide full hook coverage (without side pulling) for all locations where materials to be lifted are located.
  • Arrange for hoist and crane operator safety training of all personnel within your organization who may use overhead lifting equipment as well as all managers or supervisors who may direct others to use that equipment.
  • Ask your overhead lifting equipment provider about the availability and functionality of devices such as overlay limit switches, rope guides and others equipment used to detect, prevent or reduce the damaging effects of unintended side pulling.
  • Consider using an adjustable lifting beam and counterweight to allow an off-center load to be lifted without creating side-pull on the hoist.

Reproduced with Permission from Columbus McKinnon. Original article here: http://blog.cmworks.com/crane-hoist-safety-dangers-side-pulling/

———————————————————————————————————————————————————

Hercules SLR is part of the Hercules Group of Companies which offers a unique portfolio of businesses nationally with locations from coast to coast. Our companies provide an extensive coverage of products and services that support the success of a wide range of business sectors across Canada including the energy, oil & gas, manufacturing, construction, aerospace, infrastructure, utilities, oil and gas, mining and marine industries.

Hercules Group of Companies is comprised of: Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial Sales and Wire Rope Atlantic.

Chariot élévateur : 10 conseils de sécurité

chariot élévateur

Le chariot élévateur à fourche est un équipement incroyablement utile, utilisé dans de nombreuses industries pour améliorer la productivité, accélérer les processus et protéger la santé et la sécurité des employés. Mais ils peuvent aussi être extrêmement dangereux, avec des milliers d’accidents de chariots élévateurs à fourche chaque année, entraînant parfois des blessures graves, et généralement causées par une utilisation inappropriée et dangereuse ou un manque de formation pour les opérateurs.

Voici quelques conseils qui vous aideront à assurer la sécurité de votre lieu de travail et à tirer le maximum de votre équipement et de vos employés.

1.   Connaître les statistiques

Il est important de connaître les dangers liés à l’utilisation des chariots élévateurs à fourche sur les quais de chargement et dans les entrepôts. Gardez ces statistiques à l’esprit lors de la formation des travailleurs et de la conduite sécuritaire des chariots élévateurs à fourche.

  • Les chariots élévateurs renversés sont la principale cause de décès liés aux chariots élévateurs à fourche ; ils représentent 22 % de tous les décès liés aux chariots élévateurs à fourche.
  • Les travailleurs à pied frappés par des chariots élévateurs à fourche représentent 20 % de tous les décès liés aux chariots élévateurs à fourche.
  • Les victimes écrasées par les chariots élévateurs à fourche représentent 16 % de tous les décès et les chutes de chariots élévateurs à fourche 9 % de tous les décès par chariot élévateur à fourche. 

2. Connaître les classes

Il s’agit de classifications de six types de chariots élévateurs à fourche d’usage courant, reconnus par l’OSHA, ainsi que de différents types de camions propres à chaque classe.

  • Camions électriques à moteur électrique (comme les chariots élévateurs à fourche à contrepoids de type cavalier et les chariots électriques à trois roues assis et assis)
  • Chariots à moteur électrique pour allées étroites (comme les chariots cavaliers à grande levée et les chargeurs latéraux à plate-forme)
  • Chariots élévateurs électriques ou chariots élévateurs à main ou chariots élévateurs (comme les transpalettes à fourche et les chariots chevauchants à levée surbaissée)
  • Camions à moteur à combustion interne avec pneus pleins ou à coussin (comme les chariots élévateurs à fourche à contrepoids avec pneus à coussin)
  • Camions à moteur à combustion interne avec pneus pneumatiques (comme les chariots élévateurs à fourches à contrepoids avec pneus pneumatiques)
  • Tracteurs à moteur électrique et à combustion interne (comme les motoculteurs assis)
  • Chariots élévateurs tout terrain (tels que chariots élévateurs verticaux à mât, chariots élévateurs à fourche à portée variable et chariots montés sur remorque)

classes of forklifts

3.   Connaître les dangers courants

Voici un bref aperçu de quelques dangers courants associés aux chariots élévateurs à fourche.

  • Les charges non arrimées peuvent tomber et écraser les piétons ou les conducteur;
  • Les chariots élévateurs peuvent basculer en raison d’une vitesse excessive ou de charges déséquilibrées;
  • Les travailleurs peuvent tomber s’ils se tiennent debout sur les fourches;
  • Les conducteurs peuvent ne pas voir les piétons, ce qui entraîne des collisions et des accidents mortels;
  • Un marquage au sol incorrect ou manquant peut entraîner des accidents entre les chariots élévateurs et les piétons.

4.   Connaître les exigences

Avant qu’un employé ne prenne le contrôle d’un chariot élévateur, assurez-vous qu’il a reçu une formation conforme aux exigences du CCOHS.

  • Les employeurs doivent avoir un programme de formation qui intègre les principes généraux de la sécurité d’utilisation, les types de véhicules utilisés, les dangers créés par l’utilisation de chariots élévateurs à fourche et de chariots de manutention motorisés et les exigences générales de sécurité du CCOHS.
  • Les conducteurs de chariots élévateurs formés doivent savoir comment faire leur travail en toute sécurité, comme le démontre une évaluation en milieu de travail.
  • Les employeurs doivent offrir une formation formelle et pratique. Il peut s’agir d’une combinaison de cours magistraux, de vidéos, de formation sur les logiciels, de matériel écrit, de démonstrations et d’exercices pratiques.
  • Les employeurs doivent certifier que les opérateurs ont reçu toute la formation nécessaire et évaluer chaque opérateur au moins une fois tous les trois ans.
  • L’employeur doit évaluer le rendement de l’opérateur et juger que l’employé est compétent pour conduire un chariot de manutention motorisé avant d’utiliser le chariot.

5.   Sachez ce qu’il faut surveiller

Les employés et les employeurs devraient travailler ensemble pour s’assurer qu’un chariot élévateur à fourche peut être utilisé en toute sécurité avant de prendre le volant. Suivez ces étapes avant d’utiliser un chariot élévateur.

  • Effectuer une inspection quotidienne de tous les chariots élévateurs à fourche en service;
  • Examiner les pneus et les niveaux d’huile;
  • Vérifiez s’il y a des fuites d’eau, d’huile ou de radiateur;
  • s’assurer que les fourches sont droites et non fissures;
  • Tester les freins, les feux, le klaxon et le Volant;
  • Recherchez les obstacles, les surfaces inégales, les obstacles aériens et autres dangers potentiels. 

inspections

6.   Soyez en sécurité lorsque vous utilisez un chariot élévateur à fourche

Les travailleurs doivent faire ce qui suit lorsqu’ils sont au volant pour se protéger et protéger leurs collègues :

  • S’assurer que la charge est équilibrée et entièrement sécurisée pour éviter qu’un chariot élévateur ne bascule;
  • S’assurer que les deux fourches sont aussi loin que possible sous la charge avant de soulever la charge;
  • Conduisez avec la charge aussi bas que possible en toute sécurité;
  • Prêtez attention aux limites de vitesse et aux panneaux d’avertissement affichés;
  • Regardez toujours dans la direction dans laquelle vous vous déplacez ; si une charge bloque la vue vers l’avant, faites marche arrière;
  • Évitez les endroits où les chariots élévateurs à fourche sont interdits ou restreints;
  • Surveillez les panneaux, les marquages au sol et autres avertissements pour les piétons et les chariots élévateurs à fourche;
  • Utilisez le klaxon aux intersections et dans les endroits où des piétons peuvent être présents.

Voyager sur une pente

Gardez les fourches pointées vers le bas sans charge, et pointées vers le haut avec une charge. N’essayez pas de faire tourner le chariot élévateur avant qu’il ne soit sur un sol plat.

Pilotage

Soutenez la charge par les roues avant et tournez avec les roues arrière. Ne tournez pas brusquement le volant lorsque vous roulez vite. Si le chariot élévateur est surchargé, la direction sera difficile. Ne dépassez pas les limites de charge et n’ajoutez pas de contrepoids pour tenter d’améliorer la direction.

7.   Gardez l’œil ouvert autour de votre établissement

Même si vous n’utilisez pas de chariot élévateur à fourche, vous pouvez prendre des mesures pour assurer la sécurité des travailleurs. Voici quelques conseils à garder à l’esprit :

  • Afficher les panneaux de sécurité des chariots élévateurs à fourche, les marqueurs d’allées et les étiquettes de procédure des chariots élévateurs à fourche – en utilisant des panneaux préfabriqués, des étiquettes personnalisées ou une combinaison de ces deux éléments;
  • Mettre en place un système de marquage au sol dans votre établissement;
  • S’assurer que les panneaux de sécurité se trouvent à toutes les intersections où les piétons et les véhicules se croisent;
  • tiliser des housses de volant et des cadenas si necessaire;
  • Utiliser l’équipement de cadenassage/déconnexion approprié pour empêcher les chariots élévateurs à fourche de démarrer par inadvertence.

Lift Truck Forklift Operator

8.    Chargement sûr

Il est important de connaître la limite de charge recommandée du chariot élévateur (indiquée sur la plaque signalétique) et la capacité de la fourche, et de ne jamais dépasser ces limites.

Positionnez la charge en fonction du centre de charge recommandé. N’ajoutez pas de poids supplémentaire pour compenser une surcharge. Gardez la charge près des roues avant pour que le chariot élévateur reste stable.

Lors de l’insertion de la fourche, maintenir le mât du chariot élévateur en position verticale avant d’insérer la fourche dans une palette. Mettez la fourche à niveau avant de l’insérer.

Lavage de la Charge

Ne pas lever ou abaisser la fourche à moins que le chariot élévateur ne soit arrêté et freiné. Évitez de soulever une charge qui s’étend au-dessus du dossier de la charge s’il y a un risque que la charge, ou une partie de celle-ci, glisse vers l’opérateur. Avant de soulever une charge, vérifiez que la hauteur libre est suffisante et maintenez une distance de travail sûre par rapport aux lignes électriques aériennes. Soulevez la charge vers le haut, puis inclinez légèrement vers l’arrière. Veillez à ce que la charge ne s’accroche pas aux charges ou obstacles adjacents. Ne recule pas jusqu’à ce que les fourches soient libres.

Lorsqu’une charge est soulevée, le chariot élévateur est moins stable. L’opérateur doit rester sur le chariot élévateur lorsque la charge est en position relevée. Ne laissez personne se tenir debout ou marcher sous la partie surélevée du chariot élévateur, qu’il soit chargé ou déchargé.

Palettes de manutention

S’assurer que les fourches sont de niveau et assez hautes pour entrer dans la palette, et qu’elles vont jusqu’en dessous de la charge. Les fourches doivent avoir la bonne largeur pour assurer une répartition uniforme du poids.

Évitez d’essayer de déplacer ou d’ajuster toute partie de la charge, du chariot élévateur ou de l’environnement lorsque vous êtes sur le chariot élévateur. Ne pas utiliser les palettes surélevées par les chariots élévateurs comme plate-forme de travail improvisée. 

9.   Développer un système de communication visuelle

Voici quelques conseils pour une communication visuelle réussie, qui peut alerter les opérateurs et les piétons des dangers causés par les chariots élévateurs à fourche :

  • Utilisez des panneaux d’arrêt, des panneaux de limitation de vitesse et d’autres dispositifs de contrôle de la circulation;
  • Mettre en place un système de guidage pour améliorer la fluidité de la circulation, éloigner les piétons des trajets des chariots élévateurs à fourche et diriger les chariots élévateurs à fourche le long d’itinéraires sûrs;
  • Indiquez les quais de chargement, les étagères pour l’inventaire et les autres endroits importants d’un entrepôt;
  • Installer des panneaux aux carrefours pour avertir les piétons et les conducteurs de chariots élévateurs à fourche de s’arrêter et de rechercher les dangers;
  • Afficher les listes de contrôle et les exigences d’inspection où les chariots élévateurs à fourche sont entreposés. 

10.   À la fin d’un quart de travail

Une fois la tâche terminée ou le quart de travail de l’opérateur terminé, le chariot élévateur doit être retourné à l’endroit désigné et garé en toute sécurité dans l’espace autorisé.

Les opérateurs ne doivent jamais changer de poste de travail au milieu de l’équipe ou dans une zone non autorisée sans que le nouvel opérateur n’ait eu le temps de vérifier le véhicule et d’ajuster les commandes, le siège et les rétroviseurs à sa convenance, dans un endroit sûr et désigné.

Forklift


Hercules SLR fait partie du groupe de sociétés Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des emplacements d’un océan à l’autre. Nos sociétés offrent une vaste gamme de produits et de services qui contribuent au succès d’un large éventail de secteurs d’activité partout au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, la fabrication, la construction, l’aérospatiale, l’infrastructure, les services publics, le pétrole et le gaz, les industries minière et maritime.

Hercules Group of Companies est composé de : Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial Sales et Wire Rope Atlantic.

Nous avons la capacité de fournir toute solution dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876. N’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et LinkedIn pour d’autres nouvelles et événements à venir.