Dix façons d’utiliser une bâche et pourquoi tout le monde en a besoin

Dix façons d’utiliser une bâche et pourquoi tout le monde en a besoin

Les bâches, abréviation de tarpaulin, sont de grandes feuilles de matériau solide, flexible, résistant à l’eau ou imperméable, souvent en tissu comme la toile ou le polyester enduit de polyuréthane, ou en plastique comme le polyéthylène. Les bâches modernes, peu coûteuses, sont fabriquées à partir de polyéthylène tissé ; ce matériau est tellement associé aux bâches qu’il est familièrement connu dans certains milieux sous le nom de polytarpe.

Fait amusant : le mot « bâche » est à l’origine un composé des mots « goudron » et « palling », en référence à une pale de toile goudronnée utilisée pour recouvrir des objets sur les navires.

Les bâches se présentent sous de nombreuses formes et tailles différentes et sont classées en fonction de nombreux facteurs différents, tels que le type de matériau (polyéthylène, toile, vinyle, etc.), l’épaisseur, qui est généralement mesurée en mils ou généralisée en catégories (telles que « regular duty », « heavy duty », « super heavy duty », etc.), et la résistance des oeillets (simple contre renforcé).

Depuis le milieu du XIXe siècle, les bâches ont été utilisées à de multiples fins, BEAUCOUP plus que les 10 que nous allons aborder aujourd’hui dans ce blog. Cependant, voici 10 façons d’utiliser une bâche, et pourquoi tout le monde devrait en avoir une. Après avoir lu cette liste, vous serez sûr d’en avoir une de cachée, au cas où !

1. Transport

Bien sûr, l’une des utilisations les plus courantes et les plus typiques d’une bâche est dans le secteur des transports. Ici, chez Hercules SLR, nous servons cette industrie essentielle de nombreuses façons, y compris la vente de bâches (contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus!). L’une des utilisations les plus courantes des bâches dans l’industrie du transport est celle des remorques à plateau. Les bâches de remorques à plateau protègent les cargaisons des dommages causés par les intempéries et de l’usure générale que peuvent causer les voyages sur autoroute.

Types de bâches pour remorques à plateau

  1. Bâches en bois – Les bâches en bois sont utilisées pour les chargements qui sont hauts et en forme de boîte. Elles comportent des rabats à chaque extrémité pour couvrir les extrémités du bois. Généralement, deux bâches en bois sont utilisées pour couvrir une charge à plat.
  2. Bâches en acier – Bâches en acier sur la bâche de remorque à plateau la plus couramment utilisée. Elles sont utilisées pour protéger les chargements plus courts et plus bas, et sont également utilisées en combinaison avec les bâches en bois.
  3. Bâches fumigènes – Les bâches fumigènes ne couvrent que la partie supérieure avant d’un chargement surbaissé. Elles empêchent les chargements d’être couverts par les gaz d’échappement et la saleté.
  4. Bâches pour machines – Les bâches pour machines sont conçues pour protéger les équipements de fabrication ou les machines des intempéries et des vibrations de la route.
  5. Bâches pour bobines – Les bâches pour bobines sont généralement utilisées pour protéger les bobines d’acier ou d’aluminium et les bobines de câble pendant le transport. Leur partie supérieure arrondie permet de recouvrir des charges de forme cylindrique. Les rabats latéraux sont de forme plus rectangulaire et fendus dans chaque coin pour permettre le passage de la chaîne de transport.

2. Abris et tentes

De nombreuses personnes considèrent que les bâches sont l’un des objets les plus pratiques à transporter dans leur sac de camping ou de survie. Un simple abri en toile peut vous garder la tête au sec, vous aider à conserver la chaleur et vous procurer un sentiment de confort et de sécurité. Il est facile de fabriquer un abri en toile et il existe des dizaines de façons et de modèles différents de construire un abri approprié avec une seule bâche.

Vous pouvez trouver de nombreuses façons de construire un abri sous bâche, mais l’abri à armature en A est probablement le plus courant. Il est fabriqué en enfilant un paracord entre deux arbres et en faisant passer la bâche par-dessus. Cet abri assure un bon écoulement de la pluie et de la neige et une bonne déviation du vent. L’inconvénient de l’abri à cadre A est qu’il n’y a pas de plancher, mais vous pouvez résoudre ce problème en installant, vous l’avez deviné, une autre bâche !

3. Capteur d’eau 

Une bâche peut également constituer un élément précieux de votre kit de préparation aux situations d’urgence, car elle peut être utilisée pour recueillir l’eau de pluie. Les personnes vivant hors réseau utilisent parfois des bâches pour mettre en place des systèmes très élaborés de collecte de l’eau de pluie – mais même l’amateur novice d’aventures en milieu sauvage peut faire l’expérience de vivre véritablement des ressources de la terre en camping en recueillant l’eau de pluie à l’aide d’une bâche. Pour ce faire, il suffit de fixer une bâche aux arbres et de laisser la bâche s’enfoncer au milieu. L’eau de pluie sera recueillie ici et pourra être consommée directement sans avoir à la faire bouillir ou à la purifier. La plupart des pluies sont parfaitement propres à la consommation et peut-être même plus propres que l’eau du réseau public d’approvisionnement en eau ! Cependant, la propreté de l’eau de pluie dépend de son récipient. Ainsi, si votre bâche n’est pas propre ou ne peut pas le rester pendant le processus de collecte, vous devrez la faire bouillir et la filtrer pour vous assurer qu’elle est propre à la consommation.

4. Plus de mauvaises herbes dans le jardin

Vous pouvez également mettre des bâches dans votre jardin ! Si le fait d’arracher les mauvaises herbes vous donne envie d’arracher vos cheveux, il existe une solution simple : une bâche ! L’agriculteur canadien Jean-Martin Fortier recommande, dans son livre « Le maraîcher » de 2014, de prévenir les mauvaises herbes en posant des bâches noires sur le morceau de terre que vous souhaitez faire dans le coude de votre jardin, avant de le planter. Il est important d’utiliser une bâche noire car sa couleur foncée absorbe la chaleur et réchauffe le sol. La bâche étouffera les mauvaises herbes avant de les planter et dissuadera également les futures pousses dans le lit. Non seulement cela vous permettra de commencer votre jardin sans mauvaises herbes et d’en limiter la quantité à l’avenir, mais cela améliorera également la qualité du sol et attirera les vers de terre qui creusent des tunnels jusqu’à la surface, et en fait, le labourera pour vous !

5. Traîner des objets lourds

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les bâches sont utilisées dans de nombreux domaines de l’aménagement paysager et du jardinage, notamment pour transporter des objets dans votre jardin ! Cette méthode est peut-être nouvelle pour vous, mais les bâches permettent de traîner très facilement des charges autrement lourdes et difficiles à déplacer d’une partie de votre jardin à l’autre. Vous avez besoin de déplacer un tas de terre ou de feuilles ? Chargez-le sur une bâche et faites-le simplement glisser jusqu’à votre prochain emplacement.

Conseil professionnel : nous vous suggérons d’utiliser une bâche spécifique pour ce type de travail ou même de retirer une vieille bâche pour cet usage, car vous risquez d’accrocher le matériau sur des rochers ou d’autres débris sur votre terrain, ce qui lui ferait perdre sa capacité à être utilisé d’une autre manière !

6. Couverture des zones endommagées

Vous avez peut-être déjà vu des bâches être utilisées auparavant, mais il s’agit de couvrir temporairement les zones endommagées. L’une des réparations les plus courantes que l’on peut faire avec une bâche est de réparer une fenêtre cassée. Au cours de l’accession à la propriété, vous serez forcément confronté à une fenêtre cassée à un moment donné. La réparation permanente d’une fenêtre cassée n’est pas toujours une option immédiate, mais une solution rapide permet de protéger les fenêtres des intempéries et des insectes jusqu’à ce que vous puissiez effectuer une réparation ou un remplacement plus permanent.

7. Garder les choses propres

Les bâches ne font pas qu’empêcher l’eau d’entrer, elles peuvent empêcher tout ce qui peut entrer, y compris la saleté, les poils d’animaux, les petits débris et bien d’autres choses encore ! Les bâches sont donc incroyablement utiles pour garder les choses propres. L’une des façons les plus courantes de les utiliser est dans la voiture ! Placez une bâche sur votre siège arrière et vous aurez soudain une zone totalement étanche et étanche à la saleté pour transporter des objets en désordre ! Chargez le chien à l’arrière après une journée à la plage, ou un tas de bois de chauffage en allant au chalet, puis retirez simplement la bâche et vous n’avez plus de saletés à nettoyer !

8. Bloquer le vent et créer de la vie privée 

While a tarp may not always make the most attractive wall, it can make a pretty effective one in the short term or in a pinch. Tie a tarp up to one side of a deck, to some trees around a campsite, or anywhere else where you’d like to block out the wind and create a temporary privacy barrier.

Consultez l’article qui vous explique comment poser un mur de toile temporaire n’importe où, à l’aide d’un cadre de support à monter soi-même : Comment utiliser une bâche pour un écran de protection de la vie privée

9. WATERSLIDE

Les bâches ne sont pas seulement utiles, elles peuvent être amusantes ! Regardez cette vidéo où la chaîne YouTube « I Like to Make Stuff » a réalisé une vidéo où il a fait un Slip N Slide de 100 pieds en utilisant une bâche. Bien que vous n’ayez pas besoin d’entreprendre un projet de cette envergure, un peu d’eau sur une bâche dans le jardin peut vous apporter des heures de plaisir.

How to Make a Giant (100ft) Slip N Slide | I Like To Make Stuff

Conseil pratique : amusez-vous bien, mais soyez prudent ! Ne courez jamais sur ou autour d’une bâche mouillée et examinez toujours la zone pour détecter des rochers ou d’autres débris avant de glisser.

10. Garder le tout au sec

Et, bien sûr, vous pouvez utiliser une bâche pour garder à peu près tout au sec. Beaucoup de gens découvrent à leurs dépens l’ampleur des dégâts causés par l’eau, et le fait d’avoir une bâche à portée de main peut les arrêter en un instant. Vous ne savez jamais quand vous devrez protéger quelque chose contre l’eau et/ou la pluie – alors gardez une bâche de secours au cas où ! Utilisez-la comme bâche de voiture ou de VTT, couvrez une charge à l’arrière de votre pick-up, couvrez une fuite temporaire sur le toit de la remise, protégez vos plantes contre un orage et BIEN PLUS encore !


BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

| 1 (877) 461-4876[/su_butto

5 conseils essentiels | Utiliser les sangles à cliquet correctement et en toute sécurité

5 conseils essentiels | Utiliser les sangles à cliquet correctement et en toute sécurité

L’une des méthodes les plus populaires pour sécuriser les cargaisons, en particulier lorsqu’il s’agit de transport maritime, consiste à utiliser des sangles à cliquet – également appelées sangles d’arrimage ou arrimages. Les sangles à cliquet sont le marteau de la boîte à outils des transporteurs – avec des applications allant de l’usage professionnel à l’usage commun quotidien. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais ces simples sangles sont un élément important de la manutention.

Comme pour tout équipement de manutention, il est important que vous l’utilisiez correctement et que vous en preniez bien soin. C’est votre équipement qui assure la sécurité de votre chargement, de vous-même et de vos employés – c’est donc à vous de veiller à ce qu’il soit bien réglé pour réussir ! Dans ce blog, nous allons partager nos 5 meilleurs conseils de sécurité pour vous assurer que vos sangles à cliquet sont utilisées au maximum et avec la plus grande compacité !

1. Les utiliser correctement

Lorsqu’elles ne sont pas utilisées correctement, les courroies à cliquet peuvent s’abîmer très rapidement et causer des risques routiers. La bonne façon d’utiliser une sangle à cliquet est :

Comment utiliser une sangle à cliquet

  • Étape 1 : Insérer l’extrémité libre de la sangle dans le mandrin du cliquet
    Étape 2 : Tirer la sangle à travers la fente du mandrin
    Étape 3 : Tirez sur le mou de la sangle pour la resserrer
    étape 4 : manivelle pour obtenir le serrage souhaité
    Étape 5 : Veillez à ce que la sangle reste alignée avec les autres pour éviter les enchevêtrements et les blocages
    Étape 6 : Verrouiller la poignée après l’avoir serrée

Comment libérer une sangle à cliquet

  • Etape 1 : Tirer sur la gâchette vers la poignée arrière
    Étape 2 : Ouvrir le cliquet à fond
    Étape 3 : Les sangles doivent libérer
    Etape 4 : Extraire la sangle du mandrin
    Étape 5 : Appuyez sur la gâchette pour déverrouiller
    Étape 6 : Fermer le cliquet

2. les méthodes de stockage

La durée de vie de votre équipement n’est pas seulement affectée par la façon dont vous l’utilisez – un mauvais stockage est l’une des principales causes de dommages. Il y a trois choses à éviter lorsque vous stockez des sangles à cliquet :

  1. L’humidité – Le stockage des sangles à cliquet est un endroit où elles sont exposées à l’humidité qui peut provoquer des moisissures. La moisissure peut affaiblir considérablement la résistance des sangles et le polyester peut même être détruit, même dans le cas de sangles très résistantes. C’est un problème que beaucoup de gens rencontrent lorsqu’ils choisissent de ranger leurs sangles à cliquet à l’arrière de leur camion. Il faut également en tenir compte lorsque l’on utilise les sangles sous la pluie – assurez-vous toujours qu’elles puissent sécher avant de les ranger.
  2. Lumière directe du soleil – Les sangles à cliquet doivent toujours être stockées dans un endroit sombre et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Lorsqu’ils sont exposés à des rayons UV nocifs, ils peuvent être endommagés par le soleil – vous le remarquerez en voyant la couleur de la sangle s’estomper.
  3. Friction et chaleur – L’exposition à la chaleur, comme le soleil, le feu ou d’autres sources de chaleur, peut entraîner des problèmes d’affaiblissement. Cela peut également se produire si les sangles frottent contre un bord tranchant ou d’autres objets lors de leur utilisation. Si vous remarquez des brûlures sur vos sangles, elles doivent être immédiatement mises hors service.

3. Choisir la bonne sangle à cliquet

Vous devrez tenir compte des éléments suivants lors du choix des sangles d’arrimage :

  • Capacité de poids (WLL – limite de charge utile)
    Longueur des sangles
  • Type de crochet : Crochets en S, doubles crochets en J, crochets plats et systèmes de voie E
  • Si vous avez besoin d’une sécurité supplémentaire offerte par des sangles d’arrimage qui se verrouillent ou se bloquent
  • Si vous souhaitez une protection supplémentaire pour votre cargaison, votre véhicule et vos sangles

Capacité de poids des sangles à cliquet

L’une des choses les plus importantes à prendre en compte lors du choix des sangles à cliquet est leur capacité de poids. Pour obtenir les bonnes sangles à cliquet, vous devez connaître le poids de votre cargaison et le nombre total de sangles que vous utiliserez pour l’attacher.

La capacité de poids d’une sangle à cliquet est désignée par sa limite de charge de travail sûre (WLL), qui est une mesure du poids maximum que la sangle peut supporter en toute sécurité. Pour sécuriser un chargement, le poids total des sangles à cliquet utilisées doit être supérieur au poids de la cargaison sécurisée. Par exemple, si votre cargaison pèse 1 000 livres et que vous utilisez 2 sangles à cliquet pour l’attacher, chaque sangle doit avoir une WLL de 500 livres ou plus. Il est recommandé de toujours utiliser des sangles à cliquet par paire.

Les sangles à cliquet sont également classées en fonction de leur charge maximale (ou résistance à la rupture), qui est la quantité de poids qui provoquera la rupture de la sangle à cliquet. La force de rupture est généralement 3 fois supérieure à la WLL. Vous devez toujours utiliser le WLL pour déterminer quelles sont les sangles à cliquet qui conviennent le mieux à votre demande.

Longueur de la sangle à cliquet

Les sangles à cliquet doivent être suffisamment longues pour aller d’un point d’arrimage à un autre ou de votre cargaison à un point d’arrimage de votre remorque ou de votre camion. Si les sangles à cliquet sont trop courtes, elles ne fonctionneront pas du tout. S’ils sont beaucoup plus longs que nécessaire, vous aurez de longues et pénibles difficultés qui pourraient vous barrer la route. Même si vous utilisez des sangles à cliquet de la longueur idéale, il y aura toujours une partie de la sangle qui devra être fixée pour qu’elle ne batte pas au vent. Et comme les mêmes sangles à cliquet sont souvent utilisées pour de multiples applications, il est presque impossible de ne pas avoir de longues extrémités de la sangle à traiter à un moment donné.

4. Utiliser le bon montant

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, la norme du secteur est d’utiliser des sangles à cliquet par paires. Selon le type de fret que vous transportez, il peut y avoir des réglementations spécifiques quant au nombre de sangles à cliquet à utiliser. Par exemple, si vous transportez des marchandises sur des palettes, des boîtes ou des palettes fixes, vous aurez besoin d’au moins une sangle par rangée. Ou, si vous transportez des grumes dans un camion équipé d’une tête de lit, vous devez utiliser au moins une sangle par travée pour les grumes d’une longueur maximale de 3,3 mètres, l’écorce étant toujours présente. Il est important que vous examiniez les réglementations spécifiques à votre région, à votre industrie et à votre type de fret !

5. Inspections quotidiennes pour vérifier les dommages

Les sangles à cliquet doivent être régulièrement inspectées pour s’assurer qu’elles ne sont pas endommagées. Même des dommages « mineurs » peuvent réduire considérablement la capacité de la sangle et augmenter le risque de défaillance pendant l’utilisation.

L’ensemble de la sangle à cliquet doit être inspecté avant chaque utilisation et mis hors service si l’un des éléments suivants est détecté :

  • Si la marque d’identification est manquante ou illisible
  • Trous, déchirures, coupures, accrocs ou matériaux encastrés
  • Points de suture cassés ou usés dans les épissures porteuses
  • Nœuds dans n’importe quelle partie de la sangle
  • Brûlures acides ou alcalines
  • Fusion, carbonisation ou éclaboussures de soudure sur une partie quelconque de la sangle
  • Usure excessive par abrasion ou écrasement des sangles
  • Signes de dégradation de la lumière ultraviolette (UV)
  • Distorsion, piqûres excessives, corrosion ou autres dommages aux boucles ou aux embouts
  • Toute condition qui suscite un doute quant à la résistance de la sangle à cliquet

Hercules SLR peut concevoir et fabriquer des assemblages à cliquet lourds ou légers qui résistent aux intempéries et à l’usure et qui sécurisent votre chargement de manière appropriée et sûre.

Toutes nos sangles d’arrimage et nos ensembles à cliquet sont fabriqués à partir de sangles de la plus haute qualité testées et éprouvées. Ils peuvent être fournis avec l’un des nombreux embouts standard ou sur mesure pour garantir que votre chargement est correctement et sûrement arrimé. Les plus grands ensembles à cliquet sont disponibles en version standard ou à long manche.

Hercules SLR est là pour vous et pour tous vos besoins en matière de transport ! Attaches de charge, sangles à cliquet, attaches, bâches, chaînes, cordes, élingues, quincaillerie et autres. Nous restons ouverts, tout en respectant les mesures d’urgence mises en place par nos gouvernements provinciaux et les conseils en matière de santé.

Nous avons mis en place des points de dépôt et de ramassage spécifiques en magasin et vous pouvez nous appeler à l’avance pour vous assurer que tout est prêt avant votre arrivée. Votre sécurité est notre priorité et lorsque vous avez besoin de nous, nous sommes là pour vous. Appelez-nous : 1 800 461-4876 ou visitez-nous en ligne ici pour trouver la succursale la plus proche : https://buff.ly/2FFkXMu

BESOIN D’UN DEVIS ? VOUS AVEZ UNE QUESTION ? APPELEZ-NOUS – NOUS CONNAISSONS LES CÂBLES ET TOUT CE QUI CONCERNE LE GRÉEMENT.

Conseils de Sécurité Pour les Chariots élévateurs en Hiver

Conseils de Sécurité Pour les Chariots élévateurs en Hiver

Avec un peu de chance, votre voiture est entièrement préparée pour l’hiver – Et votre chariot élévateur ?

L’hiver au Canada peut être une belle chose, des couches fraîches de neige blanche étincelante recouvrant les arbres et une couche brillante de givre sur l’herbe… Mais en tant que Canadiens, nous savons que ce n’est pas toujours aussi glamour. Les hivers canadiens exigent beaucoup de planification et de préparation – Cela signifie qu’il est temps de sortir les pelles du fond de la remise, de s’assurer que les pneus d’hiver montent sur la voiture à temps et de sortir le manteau d’hiver du fond de la garde-robe.

Même si les Canadiens en sont venus à se préparer pour l’hiver, il y a encore des choses qui peuvent passer entre les mailles du filet. Vous ne vous rendez peut-être pas compte des précautions supplémentaires qu’il faut prendre lorsqu’on conduit un chariot élévateur à fourche en hiver.

Poursuivez votre lecture pour apprendre comment être en sécurité lorsque vous utiliserez un chariot élévateur à fourche cet hiver!

Prepare Your Forklift for Winter

Les conducteurs de chariots élévateurs à fourche devraient procéder à une inspection détaillée de leur chariot afin de réduire au minimum les risques de panne et de se retrouver coincés au milieu d’une tempête hivernale agressive. Il est toujours recommandé de faire une mise au point avant l’hiver. Et bien sûr, comme toujours, assurez-vous d’être à jour pour toutes vos visites de service et inspections prévues. Les choses à faire pour être en pleine forme avant de braver les mois d’hiver le sont :

  • Les pneus: Vérifiez la bonne pression des pneus (pour les pneumatiques) et assurez-vous que la profondeur de vos bandes de roulement est suffisante (nécessaire pour les pneus pleins et les pneus gonflés). Pour les chariots élévateurs à fourche fonctionnant dans la neige ou la glace, des chaînes spécialisées peuvent être installées pour fournir une adhérence supplémentaire
  • Les lumières: L’hiver n’apporte pas seulement le froid, il signifie aussi des jours plus sombres – Il est donc particulièrement important de s’assurer que vos lumières sont en bon état de fonctionnement. Conseil – Si votre chariot élévateur à fourche utilise un éclairage halogène, c’est peut-être le bon moment pour envisager de passer à un éclairage à LED, qui dure plus longtemps, brille plus fort et n’est pas affecté par les températures de gel ou les vibrations créées par votre chariot élévateur à fourche pendant son fonctionnement !
  • Hydraulique: Les températures hivernales froides peuvent provoquer un raidissement des articulations, alors assurez-vous que toutes vos pièces mobiles sont bien lubrifiées.
  • Cabines: Si votre chariot élévateur a une cabine et un pare-brise fermés (recommandé pour les conditions hivernales), assurez-vous que le chauffage et les essuie-glaces fonctionnent correctement et que tous les loquets sont lubrifiés.
  • Système de refroidissement: Il est important de s’assurer que la quantité d’antigel utilisée dans le système de refroidissement est correcte. L’antigel empêche le moteur de geler et de bloquer le circuit de refroidissement, ce qui peut entraîner un certain nombre de problèmes, notamment une surchauffe dangereuse.

Il est également important de ne pas oublier de laisser votre chariot élévateur se réchauffer avant de l’utiliser. Tout le monde sait que vous êtes censé laisser votre voiture se réchauffer par temps froid, un chariot élévateur n’est pas différent ! Le fait de le laisser se réchauffer réduit les risques de problèmes de combustion et de transmission.

S’assurer que les opérateurs de chariot élévateur sont habillés de façon appropriée

La planification pré-hivernale ne se limite pas à l’équipement lui-même, surtout pour les travaux qui se déroulent à l’extérieur. Il est important de s’assurer que les opérateurs sont équipés pour effectuer le travail dans des conditions plus difficiles. Les vêtements doivent pouvoir protéger les opérateurs contre la neige, la glace, les conditions humides et glissantes, le froid ou les vents forts et la visibilité limitée.

Pour protéger les parties du corps les plus vulnérables contre les engelures (c.-à-d. les oreilles, le nez, les doigts et les orteils), les conducteurs doivent porter des vêtements de protection appropriés, notamment un chapeau chaud, des gants, un masque facial et des bottes imperméables, lorsqu’ils conduisent un chariot élévateur à fourche (ou pendant la plupart des travaux, d’ailleurs !). Les couches sont la clé ici, alors le meilleur moyen d’affronter les conditions froides et humides que l’on retrouve tout au long des mois d’hiver est de jumeler ces articles avec des vêtements d’extérieur à l’épreuve du vent, de l’eau et de la visibilité.

Gardez toujours à l’esprit l’EPI habituel tout au long de l’année, comme les lunettes de protection, les casques de protection, les bottes à embout d’acier ou les gants de sécurité, et assurez-vous que le fait de les empaqueter ne vous empêche pas de porter ces articles. Vous devrez peut-être acheter de l’ÉPI spécialisé pour vous garder au chaud et en sécurité en même temps, comme des gants NORTH OF 49°.

Formation et éducation des opérateurs

En plus de fournir l’équipement approprié à vos employés, il est essentiel de former vos opérateurs avec les connaissances fondamentales et les compétences pratiques de la conduite d’un chariot élévateur. L’Académie de formation Hercules SLR peut dispenser cette formation (et plus encore !) à l’Académie de formation Hercules ou elle peut également être dispensée sur site. Le contenu couvre :

  • Réglementation
  • Évaluation des risques
  • Inspections avant utilisation
  • Stabilité de l’équipement
  • Principes de fonctionnement
  • Ravitaillement en carburant
  • Entretien de la batterie

Lorsqu’il s’agit de gérer les défis supplémentaires posés par les conditions météorologiques hivernales, ces étapes peuvent vous aider à vous orienter dans votre quart de travail en vous assurant de garder à l’esprit les éléments les plus importants:

Avant votre quart de travail

  • Effectuer une inspection de pré-opération correcte du chariot élévateur. Consigner et signaler tout problème.
  • Vérifier les conditions météorologiques à l’extérieur et s’assurer d’adapter les habitudes de conduite aux conditions météorologiques actuelles.
  • Installez et vérifiez tous les articles d’hiver – y compris l’EPI résistant aux intempéries et les articles comme les chaînes de pneus, au besoin, sur votre chariot élévateur.
  • Évitez les démarrages à froid en laissant le chariot élévateur se réchauffer correctement avant de le faire fonctionner.

Pendant votre quart de travail

  • Ne roulez que si les conditions météorologiques le permettent – Ralentissez si nécessaire et conduisez prudemment.
  • Enlevez toute accumulation de neige sur les pare-brise, les phares, etc. pour maintenir une bonne visibilité.
  • Assurez-vous d’arrêter de travailler si les conditions se détériorent telles que : conduite glissante (ne vous laissez pas faire !), visibilité réduite, etc. – La sécurité avant tout !
  • Essayez d’éviter les temps de fonctionnement courts (moins de 30 minutes) car les moteurs de chariots élévateurs ont tendance à fonctionner avec un mélange de carburant plus riche pendant les 20 premières minutes de fonctionnement. Cela signifie qu’il est possible que de la vapeur d’eau s’accumule dans l’huile moteur et le système d’échappement au froid, car l’évaporation n’est pas possible. Essayez de planifier votre journée de façon à pouvoir effectuer plusieurs tâches de chariot élévateur à fourche à la fois au lieu de vous éparpiller dans la journée.

Après votre quart de travail

  • Nettoyer le chariot élévateur – Enlever toute la neige, la saleté et le sel afin de prévenir la rouille et la corrosion.
  • Assurez-vous de brancher le bloc du chariot élévateur et/ou le réchauffeur de batterie pour éviter des problèmes au début du prochain quart de travail.
  • Garez le chariot élévateur dans un endroit chaud et sec entre les utilisations pour éviter les problèmes liés à la formation de glace.

Click here to view the Forklift Safety Training course overview.

Grâce à notre Académie de formation Hercules, nous offrons une gamme complète de cours de formation et de certification de haute qualité en matière de sécurité. Des salles de classe flambant neuves et des équipements de formation spécialisés nous permettent d’offrir une qualité de service encore plus élevée que jamais en matière de formation à la sécurité.

Que vous soyez à la recherche d’une formation initiale ou d’un recyclage, nous offrons des cours pratiques et pratiques conçus pour dépasser les exigences minimales en matière de sécurité.

Nos cours peuvent être personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques de votre milieu de travail. Nous sommes toujours prêts à concevoir un cours (ou plusieurs cours) spécifiquement pour vous !

Si vous êtes intéressé à élaborer un programme de formation personnalisé, veuillez communiquer avec nous. Un de nos représentants en formation se fera un plaisir de vous aider à démarrer. training@herculesslr.com.


VOUS CHERCHEZ À AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DE VOTRE LIEU DE TRAVAIL ? APPELEZ-NOUS – HERCULES SLR OFFRE UNE VASTE GAMME DE COURS DE FORMATION ET DE CERTIFICATION DE HAUTE QUALITÉ EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ.

L’ISO et Les Véhicules Routiers

VÉHICULES ISO ET ROUTIERS 

LE SAVIEZ-VOUS ? Quiconque a déjà conduit un véhicule routier de n’importe quelle marque, presque partout dans le monde, aura directement bénéficié de la norme ISO 2575, qui spécifie les symboles familiers des commandes et indicateurs que nous sommes habitués à voir sur le tableau de bord.

Qui bénéficie des normes ISO pour les véhicules routiers ? 

Nous avons discuté de l’ISO et de l’énergie, de la construction, de la chaîne d’approvisionnement et nous avons démystifié certains mythes – Mais qu’en est-il de l’ISO et des véhicules routiers ? Lisez ce qui suit pour savoir pourquoi l’ISO et votre véhicule sont si importants.

Consommateurs 

Les normes rendent la conduite d’un véhicule plus simple et plus sûre, tout en protégeant les passagers (en particulier les enfants) et les piétons, et réduisent le coût d’achat des véhicules.

Régulateurs

Les normes ISO constituent la base technique d’une législation régulièrement révisée et améliorée dans des domaines tels que la sécurité et la pollution.

Fabricants 

Les normes ISO donnent des spécifications en matière de sécurité, de qualité, de performance et d’impact environnemental. Elles définissent des exigences harmonisées qui permettent l’externalisation, une concurrence équitable, la participation de fournisseurs de pays en développement et réduisent les coûts en facilitant les appels d’offres.

Que couvrent les normes ISO pour les véhicules routiers ?

Une grande partie des travaux dans ces domaines est l’objet du comité technique de l’ISO, appelé ISO/TC 22, Véhicules routiers, qui a élaboré plus de 820 normes et mises à jour dans le monde entier. Ce comité est composé de 75 organismes nationaux de normalisation différents, participants et observateurs, ainsi que d’associations du secteur automobile et d’organismes internationaux tels que l’Organisation mondiale de la santé.

Ces normes visent à : 

  • Améliorer la compatibilité, l’interchangeabilité et la sécurité
  • Préciser les exigences relatives aux procédures de test harmonisées pour évaluer les performances.

Pourquoi avons-nous besoin de normes ISO pour les véhicules routiers ?

Véhicules électriques 

L’ISO/TC 22 Véhicules routiers a également élaboré une série de normes spécifiques pour les véhicules routiers électriques, hybrides et à pile à combustible. Un certain nombre de ces normes fournissent des exigences en matière de sécurité fonctionnelle, de méthodes d’essai, de systèmes de stockage d’énergie embarqués et de mesure de la consommation de carburant.

ISO 17409 Véhicules routiers à propulsion électrique – Connexion à une source d’alimentation électrique externe – Exigences de sécurité

ISO 23474-1, Mesures des émissions de gaz d’échappement et de la consommation de carburant des véhicules routiers hybrides électriques – Partie 1 : Véhicules non chargés extérieurement.

Systèmes de Transport Intelligents 

De plus en plus, les véhicules routiers sont équipés de systèmes et de réseaux basés sur les technologies de l’information et de la communication destinés à améliorer la sécurité, le contrôle du trafic, la navigation, la perception des redevances et l’identification. Les capacités de communication actuelles permettent aux véhicules d’anticiper et d’éviter les collisions, de transmettre leur position aux services d’urgence en cas d’accident, de suivre l’itinéraire le plus rapide jusqu’à leur destination, de profiter des informations routières les plus récentes, d’identifier la place de stationnement disponible la plus proche, de réduire au minimum leurs émissions de carbone et de fournir des services multimédias les communications.

L’ISO/TC 204, Systèmes de transport intelligents, se concentre principalement sur ce domaine et a élaboré plus de 220 normes*.

*Il s’agit notamment de la série ISO 15638 sur les applications télématiques pour les véhicules commerciaux de fret réglementés (TARV) et de la norme ISO 11067, qui donne les exigences de performance et les procédures d’essai pour les systèmes d’alerte de vitesse en courbe (CSWS).

Pneus et Autres Composants 

ISO/TX 3, Pneus, jantes et valves, a élaboré 78 normes, dont la série ISO 4000 sur les pneus et jantes de voitures particulières et la série ISO 4249 sur les pneus et jantes de motos.

Sécurité Routière

La norme ISO 39001, Systèmes de management de la sécurité de la circulation routière (SMR) – Exigences et lignes directrices pour son utilisation, développée par l’ISO/TC 241, Management de la sécurité de la circulation routière, est largement considérée comme une contribution majeure à la Décennie d’action des Nations Unies pour la sécurité routière 2011-2020.

La future norme ISO 39002, Bonnes pratiques pour la mise en œuvre du management de la sécurité des déplacements domicile-travail, vise à réduire le nombre de décès et la gravité des blessures causés par les accidents de la route, en fournissant des solutions et en recommandant des mesures que les organisations peuvent utiliser pour protéger leur personnel.

Des normes relatives à la sécurité routière sont également élaborées par d’autres comités techniques de l’ISO, par exemple pour rendre la traversée de la rue plus sûre pour les personnes handicapées.

Sécurité des Véhicules

Les derniers progrès technologiques nous apportant tout ce qu’il faut, des systèmes de navigation avancés aux voitures sans conducteur, il est plus important que jamais de mettre en place des mesures permettant de repérer les risques potentiels sur toute la durée de vie du véhicule.

La norme ISO 26262 (série), Véhicules routiers – Sécurité fonctionnelle, décrit une approche basée sur les risques spécifiques à l’automobile pour aider à éviter toute défaillance potentielle des systèmes.

Regard Vers L’avenir

Cyber Sécurité 

Un rapide coup d’œil à votre tableau de bord vous donnera une idée du degré de connexion des véhicules – et il ne fait que s’accroître. De votre GPS à d’autres jauges et capteurs vous indiquant quand la pression de vos pneus est basse, il y a une interaction constante entre les systèmes embarqués dans le véhicule qui communiquent sans fil. Cette interconnectivité s’accroît, tout comme le risque de cyber-attaques, qui menacent non seulement notre sécurité mais aussi nos informations personnelles. Des travaux ont récemment commencé sur des normes visant à traiter ces questions en fournissant des recommandations et des solutions pour intégrer la cybersécurité dans les véhicules

Stations de Véhicules à Hydrogène

Si les véhicules à pile à combustible, électriques et à carburant alternatif sont l’avenir, il faut prévoir des stations de ravitaillement adéquates.

Une nouvelle spécification technique, la norme ISO/TX 19880-1, intitulée « Stations de ravitaillement en hydrogène gazeux – Partie 1 : Exigences générales », contribuera à la prolifération des stations de ravitaillement en hydrogène en fournissant des lignes directrices importantes sur leur sécurité et leurs performances. Elle couvre tout, de la production et de la distribution de l’hydrogène à la compression, au stockage et au ravitaillement d’un véhicule à hydrogène, et constitue un tremplin utile vers une norme internationale dans ce domaine, qui devrait être publiée en 2017.

Cet article est publié à l’origine sur iso.org.


CONSULTEZ NOS BLOGS POUR DES LECTURES CONNEXES :

COINCÉ DANS UN ENDROIT ÉTROIT ? CE QU’IL FAUT SAVOIR DANS UN ESPACE CONFINÉE

SEMAINE NATIONALE DE PRÉPARATION AUX URGENCES | CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIRNATIONAL EMERGENCY PREPAREDNESS WEEK | WHAT YOU NEED TO KNOW


HERCULES SLR ASSURE LA RÉPARATION, L’INSPECTION ET L’ENTRETIEN DES ÉQUIPEMENTS DE GRÉAGE

INFO@HERCULESSLR.COM 1 (877) 461-4876


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules, avec des sites et des entreprises uniques d’un océan à l’autre. Nous fournissons des services d’arrimage, de levage et de gréement pour des secteurs au Canada et à l’étranger. Hercules SLR est au service des secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, de la fabrication, de la construction, de l’aérospatiale, des infrastructures, des services publics, de l’exploitation minière et de la marine.

Le groupe de sociétés Hercules est composé de : Hercules SLRHercules Machining & Millwright ServicesSpartan Industrial MarineStellar Industrial et Wire Rope Atlantic.

Nous avons la capacité de fournir toute solution de levage dont votre entreprise ou votre projet aura besoin. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus d’informations. 1-877-461-4876 ou envoyez un courriel à info@herculesslr.com 

Lever des Charges Lourdes Avec le Hercules SLR | Comment Nous Levons Plus d’un Million

Vous avez peut-être entendu parler du splitter vessel qui a récemment quitté Edmonton en provenance de Fort Saskatchewan et qui a constitué le plus gros chargement jamais transporté dans les rues et sur les routes provinciales de l’Alberta.

Le navire, appelé Splitter, sera installé au complexe pétrochimique de Heartland – il est utilisé pour produire du plastique de polypropylène. Le Splitter est vraiment énorme, il pèse 820 tonnes et mesure 96 mètres de long. Il est aussi long qu’un terrain de football de la CFL et aussi lourd que la Statue de la Liberté. Après avoir été assemblée sur le site, elle pesait 1 200 tonnes, soit 24 000 000 livres. Oui, 24 millions de livres.

Le voyage lui-même a duré 4 jours, un trajet qui ne prend normalement que 45 minutes en véhicule. Le navire a traversé ce que l’on appelle le « couloir à forte charge de l’Alberta » et a utilisé des véhicules de guidage, du personnel de sécurité, des remorques et des pneus qui répartissent uniformément le poids de la charge. La ville d’Edmonton a travaillé avec la province pendant plus d’un an pour planifier le grand déménagement.

HERCULES SLR & THE SPLITTER VESSEL | CE QUE NOUS AVONS FAIT

C’est à la fin du voyage du navire que le Hercules SLR intervient.

Hercules SLR a installé les lignes de forage pour le navire Splitter. Les lignes de forage sont des câbles métalliques à plusieurs fils ou enroulés en général en 6 à 12 parties. Ils se déplacent entre le bloc et la couronne afin que les lignes de forage puissent descendre et remonter d’un puits de forage.

Avant le levage, Hercules SLR a re-certifié toutes ses élingues de câble métallique. Comme ce levage était si énorme, le risque a été amplifié. Il est considéré comme un levage critique. Cela signifie qu’il est ultra important de prendre des mesures d’évaluation des risques appropriées pour planifier et garantir que le risque est réduit au minimum. Les normes ASME vous suggèrent d’inspecter votre équipement et votre matériel de levage au moins une fois par an.

Hercules SLR a effectué une inspection rigoureuse et a calculé le levage en fonction de tous les facteurs de risque. Comme le gréement retient et fixe la charge à la grue, c’est une étape extrêmement importante que le gréeur d’Hercules SLR prend pour s’assurer que la charge sera déplacée sans endommager l’équipement, sans heurter d’obstacles ou sans blesser les personnes environnantes.

Regardez les photos de cet énorme navire et de son gréement ci-dessous.

820lb splitter vessel drill line installation alberta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

 

Le Câble Métallique : Un Pionnier de la Fabrication et du Transport

Wire-Rope-Pioneer

La petite enfance

Andrew Smith Hallidie est né Andrew Smith, adoptant plus tard le nom Hallidie en l’honneur de son oncle, Sir Andrew Hallidie. Son lieu de naissance est cité à plusieurs reprises comme étant Londres au Royaume-Uni. Son père, Andrew Smith (un inventeur prolifique à part entière, responsable de l’invention du premier sommier à ressorts, d’une crampe de sol et détenteur d’un brevet précoce pour un câble métallique) était né à Fleming, Dumfrieshire, en Écosse, en 1798, et sa mère, Julia Johnstone Smith, était originaire de Lockerbie, Dumfriesshire.

Andrew_Smith_Hallidie
Andrew Smith Hallidie

Le jeune Smith a d’abord été apprenti dans un atelier d’usinage et un bureau de dessin. En 1852, il s’embarque avec son père pour la Californie, où le senior M. Smith s’intéresse à quelques mines d’or dans le comté de Mariposa. Ces mines se révélèrent décevantes, et il retourna en Angleterre en 1853. Andrew Smith Junior, cependant, resta en Californie et devint mineur d’or tout en travaillant comme forgeron, arpenteur et constructeur de ponts.

Inventions

En 1855, la jeune Hallidie a construit un pont suspendu en fil de fer et un aqueduc de 220 pieds de long au Horse Shoe Bar sur la fourchette moyenne de l’American River. En 1856, alors qu’elle travaillait à la construction d’un canal d’amenée dans une mine d’American Bar, l’actuelle Andrew Smith Hallidie fut consultée sur la rapidité de l’usure des cordes utilisées pour faire descendre les wagons de roche de la mine au moulin. Ces cordes s’usaient en 75 jours. Insatisfaite, Hallidie fabriqua pour le projet une corde composée de trois pièces épissurées d’un huitième de pouce d’épaisseur et de 1 200 pieds de long. Celles-ci ont duré deux ans, ce qui représente une amélioration considérable par rapport à la norme précédente de 75 jours.

Hallide a inventé le « Hallidie Ropeway », une forme de tramway aérien utilisé pour le transport de minerai et d’autres matériaux à travers les districts montagneux de l’ouest, qu’il a installé avec succès dans un certain nombre d’endroits, et a ensuite breveté. Après quelques années passées à dériver de camp en camp, à éviter de justesse les catastrophes naturelles et humaines, et à gérer brièvement un restaurant à Michigan Bluff dans le Mother Lode, il abandonne l’exploitation minière en 1857 et retourne à San Francisco. Sous le nom de A. S. Hallidie & Co, il commence à fabriquer des câbles métalliques dans un bâtiment de Mason Street et Chestnut Street, en utilisant les machines de l’American Bar.

En plus des tramways aériens, son câble a été utilisé pour construire des ponts suspendus à travers les ruisseaux et les rivières de toute la Californie du Nord. Il s’absente souvent de la ville pour ses projets de ponts jusqu’à ce qu’en 1865, il revienne à San Francisco et se consacre entièrement à la fabrication et au perfectionnement des câbles métalliques. La découverte des mines d’argent de Comstock Lode dans le Nevada a augmenté la demande de câbles d’acier.

La ville devient un centre industriel majeur pour les opérations minières dans les années 1860 et Hallidie prospère, devenant un entrepreneur de premier plan, citoyen américain, époux de Martha Elizabeth Woods, et en 1868 président du prestigieux Mechanic’s Institute.

Le « câble métallique sans fin » d’Hallidie, précurseur des téléphériques

C’est à peu près à cette époque qu’Hallidie a commencé à mettre en œuvre un projet de transport urbain qu’il envisageait depuis un certain temps, basé sur l’utilisation de câbles métalliques pour les tramways aériens. Il travailla à l’amélioration de la résistance à la traction et de la flexibilité de son câble pour développer un câble métallique « sans fin » qui pourrait être enroulé autour de grandes poulies, ce qui pourrait alors fournir une propulsion souterraine continue pour une voiture qui pourrait être attachée ou libéré à volonté du câble.

Endless Wire Rope PatentHallide a déposé un brevet
pour ce « câble métallique sans fin » et pendant des années, il a dominé la construction de tramways dans les mines de l’Ouest. Cependant, c’est la mise en œuvre de son « Endless Wire Ropeway » pour le déplacement des tramways à San Francisco qui lui a valu une renommée durable et une place dans les livres d’histoire.

Les récits diffèrent ici quant à l’implication exacte d’Hallidie dans la création du premier téléphérique de la Clay Street Hill Railway. Selon une version, il a pris en charge la promotion de la ligne lorsque le promoteur initial, Benjamin Brooks, n’a pas réussi à réunir les capitaux nécessaires.

Dans une autre version, Hallidie en est l’instigateur, inspiré par le désir de réduire les souffrances des chevaux qui tiraient les tramways de Jackson Street, de Kearny à Stockton Street.

Il y a également des doutes quant à la date exacte du premier passage du téléphérique. La franchise exigeait que la première course ait lieu au plus tard le 1er août 1873. Cependant, au moins une source rapporte que la course a eu lieu avec un jour de retard, le 2 août, mais que la ville a choisi de ne pas annuler la franchise. Selon certains témoignages, le premier gripman engagé par Hallidie a regardé la colline escarpée depuis Jones et a refusé de faire fonctionner la voiture. Hallidie a donc pris la relève et a fait rouler la voiture en bas de la colline et en haut sans aucun problème.

L’ingénieur nommé de la ligne de Clay Street était William Eppelsheimer. Étant donné l’expérience antérieure d’Hallidie en matière de câbles et de systèmes de transport de câbles, il semble probable qu’il ait contribué à la conception du système.

wire rope cable car

La ligne de la rue Clay a commencé son service régulier le 1er septembre 1873 et a été un succès financier. En outre, les brevets d’Hallidie sur la conception du téléphérique ont été strictement appliqués aux promoteurs de téléphériques du monde entier et ont fait de lui un homme riche.

A. S. Hallidie & Co. devient la California Wire Works en 1883 avec Hallidie comme président. En 1895, elle fut vendue à Washburn and Moen Co. les plus anciens fabricants de fil des États-Unis (fondés en 1831).

Hallidie meurt le 24 avril 1900 à l’âge de 65 ans d’une maladie cardiaque dans sa résidence de San Francisco, mais son nom est toujours vivant. À San Francisco, Hallidie Plaza (près de la plaque tournante du téléphérique de Powell et Market Street) et le Hallidie Building (un immeuble de bureaux dans le quartier financier de la ville) portent son nom.

———————————————————————————————————————————————————

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Nouvelle Législation en Matière de Sécurité pour le Secteur Agricole de l’Alberta

Safety System

Une nouvelle législation obligera bientôt les agriculteurs albertains à veiller à ce que leurs exploitations soient dotées de plans de sécurité adéquats. L’intervention d’urgence, la protection contre les chutes et l’évaluation des risques ne sont que quelques-uns des plans qui seront mis en œuvre pour assurer la sécurité des travailleurs dans les exploitations agricoles de l’Alberta. Le secteur agricole de l’Alberta va maintenant commencer à utiliser des listes de contrôle pour aider à maintenir ces programmes de sécurité.

Les fermes et les ranchs albertains ayant des employés rémunérés devront bientôt suivre une série de nouvelles règles de sécurité, dont certaines concernent le port de la ceinture de sécurité, l’utilisation d’équipements anciens et la conduite d’inspections.

La province a annoncé ces changements dans le but de trouver un équilibre entre la sécurité des travailleurs agricoles et le respect pratique de ces règles par les exploitants. Elles ne s’appliquent pas aux membres de la famille ou aux voisins qui aident à la ferme.

Agriculture

À partir du 1er décembre, le port de la ceinture de sécurité sera obligatoire, dans la mesure du possible, pour tous les équipements de plus de 700 kilogrammes. S’il n’est pas possible de les installer, les règles stipulent que les agriculteurs doivent utiliser des méthodes raisonnablement pratiques, comme la conduite au ralenti.

De plus, les agriculteurs pourront continuer à utiliser ou à vendre les équipements existants même s’ils ne sont pas conformes au dernier code du fabricant. Ainsi, les agriculteurs n’auront pas besoin d’ingénieurs pour rédiger des manuels de sécurité pour les vieux équipements.

En outre, ces règles relatives aux équipements anciens n’affecteront pas les concessionnaires, car tout nouvel équipement est considéré comme conforme au code.

Les règles relatives aux ceintures de sécurité et aux anciens équipements ont été parmi les principaux points de friction entre les producteurs l’automne dernier, date à laquelle les groupes de travail techniques agricoles ont présenté des recommandations pour révision.

« Il n’était pas logique que nous nous penchions sur les équipements anciens », a déclaré le ministre de l’agriculture, Oneil Carlier.

En fait, les règles litigieuses ont été élaborées pendant des années. Suite aux protestations massives en 2015, le gouvernement a mené des consultations approfondies avec des groupes comme l’AgCoalition, qui a été créée pour fournir des conseils sur la sécurité agricole, afin de proposer des changements qui, espérait-il, apaiseraient les inquiétudes.

De même, AgSafe Alberta, un groupe dirigé par des producteurs, a été créé pour aider les exploitations agricoles à se tenir au courant des changements à venir.

D’autres règles stipulent que les agriculteurs pourront lever ou abaisser les travailleurs dans des godets de chargement dans les rares cas où il n’est pas raisonnable ou pratique d’utiliser une machine à cette fin.

De plus, les producteurs qui utilisent des équipements de plus de 700 kg devront procéder à une évaluation des risques de renversement et utiliser une structure de protection contre le renversement ou appliquer d’autres procédures de travail sûres.

Les règles stipulant que les équipements de protection contre les chutes peuvent ne pas être pratiques ou possibles, des procédures de travail sûres peuvent donc être mises en œuvre à la place.
grain-elevator

Les travailleurs peuvent également être transportés sur des chargements dans des conditions contrôlées. Leur accès aux zones de travail doit être sûr, et les structures doivent être suffisamment solides pour les soutenir.

La province fournit 6 millions de dollars sur trois ans afin d’aider les producteurs ayant des employés salariés à adopter les nouvelles règles. Elle fournira jusqu’à 10 000 dollars par personne. De plus amples informations sur ce programme seront annoncées plus tard dans l’année. En ce qui concerne les inspections relatives aux risques, les agriculteurs peuvent procéder à des inspections chaque fois qu’ils le jugent nécessaire. Des inspections visuelles avant l’utilisation de l’équipement suffisent.

Les exploitations agricoles qui emploient 20 travailleurs ou plus pendant 90 jours ou plus doivent mettre en place un comité de santé et de sécurité. Ce comité doit tenir un registre des réunions sur la sécurité et faire des recommandations à l’employeur sur la manière d’améliorer la sécurité.

Les exploitations agricoles comptant moins de 20 travailleurs employés pendant 90 jours ou plus devront désigner un représentant en matière de santé et de sécurité. Le représentant sera chargé de traiter les plaintes et de procéder à des inspections régulières pour atténuer les risques potentiels.

Les agents de santé et de sécurité au travail peuvent être appelés à enquêter sur une exploitation agricole si une plainte est déposée ou si l’exploitation a signalé une blessure grave ou un décès.

À long terme, les visites SST se concentreront sur les exploitations où l’incidence des blessures et des incidents est la plus élevée. Elles se concentreront sur l’aide à la conformité et feront la promotion des ressources d’AgSafe Alberta.

Gardez vos travailleurs en sécurité, surtout lorsqu’il s’agit de travailler en hauteur. Hercules SLR propose une large gamme de systèmes de protection contre les chutes de fabricants de premier plan, allant des kits de toiture aux systèmes d’échelles, harnais et longes. Nous pouvons également vous fournir des formations et des solutions personnalisées pour répondre à tous vos besoins. Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, veuillez nous contacter au numéro gratuit suivant : (877) 461 4876.

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Oh, des Cerfs ! Éviter la Faune sur la Route.

wildlife-on-highway

Conseils de conduite importants à l’approche de la haute saison

L’automne apporte de belles couleurs et davantage d’animaux sauvages sur les routes de l’Ontario – et une nécessité pour les conducteurs d’être particulièrement vigilants.

Le nombre de grèves d’animaux sur les routes de l’Ontario est passé de 8 964 en 1999 à 13 152 en 2014, dont deux morts et 410 blessés, selon le rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario. Cela représente une augmentation de 45 % sur une période de 15 ans.

Les accidents impliquant des animaux – principalement des orignaux et des cerfs – sont un problème croissant. D’octobre à janvier est la période de pointe pour les collisions de véhicules avec des animaux sauvages, et l’automne est la période la plus dangereuse. Les collisions avec des animaux sauvages peuvent entraîner de graves dommages aux véhicules, des blessures corporelles, voire la mort.

Chaque année, en Ontario, environ 13 000 collisions sur les autoroutes impliquent des animaux sauvages, pour un coût estimé à plus d’un milliard de dollars, et ce nombre ne cesse de croître. Dans le nord-est de l’Ontario, les collisions avec des animaux sauvages sont encore plus fréquentes et peuvent représenter jusqu’à 50 % du nombre total de collisions sur certaines autoroutes. Les risques pour les conducteurs sont particulièrement élevés dans les régions éloignées de la province, où la probabilité de rencontrer un gros animal sur la route est plus élevée.

Employés à haut risque

Coyote

Pour les travailleurs de l’Ontario, les incidents impliquant des véhicules motorisés représentent plus de 38 % de tous les décès traumatisants de travailleurs, y compris les collisions avec des animaux sauvages. La conduite automobile est l’une des activités les plus risquées qu’un employé puisse entreprendre. Contrairement à un lieu de travail, les employeurs ne peuvent pas contrôler les types de conducteurs et de véhicules qui partagent la route avec leurs employés.

Si les employeurs ont des travailleurs qui se déplacent d’un site à l’autre, qui se rendent à une réunion ou même qui vont

en train de boire un café, la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail les considère comme des conducteurs professionnels. Entre 2006 et 2010, la commission a enregistré plus de 7 000 demandes d’indemnisation pour blessures avec perte de temps et 149 décès liés à la conduite professionnelle.

Le saviez-vous ?

  • En moyenne, il y a une collision entre un véhicule à moteur et un animal sauvage toutes les 38 minutes
  • Une collision de véhicule à moteur sur 17 implique un animal sauvage
  • Les collisions entre véhicules à moteur et animaux sauvages augmentent chaque année. En 2014, 13 152 collisions ont été signalées, mais beaucoup d’autres ne sont pas signalées.
  • 89 % des collisions se produisent sur des routes à deux voies en dehors des zones urbaines
  • 86 % se produisent par beau temps
  • Les animaux sauvages sont toujours imprévisibles, mais il y a deux périodes de pointe où le risque de collision est le plus élevé : Mai et juin et d’octobre à janvier.

Si vous pouviez parler aux animaux
Questions fréquemment posées sur le comportement des animaux

Que doivent savoir les conducteurs sur le comportement des animaux sauvages afin d’anticiper les dangers ? 

Le comportement des animaux est lié à la « réaction de combat ou de fuite ». Il existe un certain espace dans lequel un animal se sent en sécurité ; mais une fois cette limite franchie, la réaction de l’animal est imprévisible. Même si un animal vous voit, il peut toujours sauter devant votre véhicule. Certains animaux voyagent ensemble, par exemple les cerfs, les ours et les couples mère-enfant. Si un animal traverse la route, d’autres peuvent le suivre. Si un animal a traversé la route, il peut tourner et traverser à nouveau. Les animaux qui se tiennent calmement au bord de la route peuvent s’enfuir à l’improviste.

Pourquoi les cerfs font-ils une embardée devant le véhicule ?
deer-on-highway

Afin d’éviter les prédateurs, les cerfs courent en se tortillant ou en esquivant. C’est pourquoi les cerfs peuvent faire une embardée soudaine juste devant un véhicule – c’est ainsi qu’ils sont « programmés » pour répondre à une menace.

La faune est-elle attirée par la route ?

Les humains savent que la route peut être un endroit dangereux, mais les animaux sauvages peuvent en fait être attirés par ses grands espaces. Le fourrage et le sel de déneigement en bordure de route attirent la faune. En hiver, les routes labourées permettent de se déplacer plus facilement. En été, l’augmentation du vent soulage les insectes piqueurs.

Pont de la faune

Pour réduire le risque de collision, l’Ontario a mis au point le premier passage supérieur pour la faune de la province. Cette structure a été construite dans le cadre de l’élargissement de l’autoroute 69 entre Parry Sound et Sudbury, dans une zone où les collisions avec de gros animaux, notamment les cerfs de Virginie, les orignaux, les wapitis et les ours noirs, sont fréquentes. Des clôtures le long de la route guident les animaux vers le viaduc. Pour des raisons de rentabilité, les concepteurs ont tiré parti des éléments paysagers existants. Des passages supérieurs similaires ont été construits dans le parc national de Banff, aux États-Unis et en Europe. Il est également prévu d’installer des passages pour la faune sous la route 69. 

Système de détection des animaux sauvages

En 2010, un système de détection de la faune « break the beam » a été installé sur l’autoroute 17 près de Sault Ste. Lorsqu’un animal passe devant le faisceau, un feu clignotant sur le panneau de signalisation de la faune est activé, signalant aux automobilistes que des animaux sont à proximité. Lorsque les feux clignotent, les conducteurs réduisent leur vitesse et deviennent plus attentifs aux mouvements de chaque côté de la chaussée. Les résultats préliminaires de cette nouvelle technologie sont très prometteurs : au cours des cinq années précédant l’installation du système, 11 collisions avec des animaux sauvages ont été signalées ; cependant, au cours des deux premières années d’installation du système, une seule collision a été signalée.

Continuez à lire ici

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Les Pays-Bas Construisent la Première route Faite à 100% de Plastique

Plastic-Road

Trois géants de l’industrie s’associent pour faire de la PlasticRoad, une route faite de plastique 100% recyclé provenant de l’océan, une réalité. KWS, en collaboration avec Wavin et Total, a combiné ses connaissances, son expérience et ses ressources pour construire la première route faite de plastique 100% recyclé

La « piste cyclable » vers la route du plastique

Le premier projet pilote sera une piste cyclable de 30 mètres de long composée d’éléments creux préfabriqués permettant l’évacuation de l’eau et la pose de câbles et de tuyaux. Les partenaires de PlasticRoad, KWS, Wavin et Total, ont beaucoup travaillé au développement et à l’essai du concept pour valider et optimiser les performances telles que la capacité de charge des éléments modulaires, les mélanges appropriés de plastique recyclé et la conception tridimensionnelle de la route elle-même. En outre, des recherches axées sur la réduction de l’impact environnemental ont été menées. Les résultats positifs obtenus jusqu’à présent permettent d’aller de l’avant pour concrétiser le premier projet pilote.

Après une longue période de conception, de tests et de développement, nous sommes ravis que le PlasticRoad devienne une réalité. Avec la municipalité de Zwolle et la province d’Overijssel, nous, les partenaires de PlasticRoad, prenons des mesures pour un monde plus durable avec cette première piste cyclable PlasticRoad.
Anne Koudstaal et Simon Jorritsma , inventeurs de PlasticRoad et employés de KWS
La Création

Le concept PlasticRoad a été conçu par l’entreprise de VolkerWessels, KWS, la plus grande société de construction routière des Pays-Bas. Après avoir observé les problèmes liés à la construction et à l’entretien du réseau routier auxquels sont confrontées les zones urbaines, l’idée d’une route fabriquée à partir de déchets plastiques 100% recyclés provenant de l’océan a

Plastic Road 2

sens complet. Pour réaliser cet exploit durable et développer un prototype de PlasticRoad, trois géants de l’industrie (KWS, Wavin et Total) ont uni leurs forces. Wavin, qui est un leader mondial des systèmes de canalisations en plastique recyclé, ainsi que la compagnie pétrolière et gazière Total, offrent la combinaison parfaite de connaissances, d’expertise et d’expérience pour s’aligner sur KWS dans cette entreprise révolutionnaire.
Pourquoi le PlasticRoad ?

Quelques faits….

  • Environ 8 millions de tonnes métriques finissent dans les océans chaque année
  • 54% du plastique est encore incinéré ou mis en décharge aujourd’hui
  • seulement 14% des déchets plastiques sont actuellement recyclés

(Fondation Ellen MacArthur : La nouvelle économie des plastiques : Repenser l’avenir des plastiques)

Avec le PlasticRoad, nous allons ramener les déchets plastiques dans la chaîne, réduisant ainsi les impacts environnementaux de la construction et de l’entretien d’une route. Le concept de PlasticRoad est totalement en phase avec les initiatives environnementales telles que Cradle to Cradle (C2C) et The Ocean Cleanup. Le plastique de l’océan est recyclé et transformé en pièces de route préfabriquées qui peuvent être installées en une seule pièce – ce qui rend l’installation facile, rapide et légère. Cela permet également de réduire les problèmes permanents liés à l’asphalte et aux routes pavées : érosion, mauvaises herbes, nids de poule, inondations de surface, chauffage de surface, bruit.

Le PlasticRoad est :

  • préfabriqué avec un espace creux pour les tuyaux de drainage, le câblage et l’atténuation des eaux de crue
  • 70 % plus rapide à installer que les revêtements routiers traditionnels
  • devrait durer 3 fois plus longtemps que les routes pavées traditionnelles
  • la moitié du coût de construction

On estime à 40 millions de kilomètres le nombre de kilomètres de routes dans le monde (Progrès de la science : production, utilisation et devenir de tous les plastiques jamais fabriqués). Le potentiel du recyclage et de la réutilisation du plastique dans les routes est énorme.

C’est une façon vraiment solide de réutiliser le plastique.

Katinka Von Der Lippe , membre du jury du prix INDEX et conceptrice et directrice stratégique chez Eker Design Hydrolift

Prochaines étapes pour le PlasticRoad

Wavin est ravi de faire partie intégrante de ce projet et de travailler aux côtés de KWS et de Total. Nous vous tiendrons certainement informés des résultats de l’installation.

Au Royaume-Uni, nous menons le débat sur ce que pourrait être l’avenir du drainage, car nous savons que l’on peut faire plus pour résoudre les problèmes de drainage urbain et d’inondation. Wavin a récemment développé trois concepts avec une équipe d’ingénieurs diplômés. Regardez les concepts qu’ils ont mis au point :

À un avenir plus vert pour la technologie routière et la gestion du drainage urbain !

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.

Un Investissement Place Belfast au Coeur de l’Industrie Charbonnière de Haute Technologie

Coal-BelfastHarbour

Des investissements d’un montant total de 30 millions de livres sterling réalisés par le groupe LCC basé en Irlande du Nord et le port de Belfast ont placé la ville au centre de la chaîne d’approvisionnement mondiale en charbon de haute technologie.

Depuis son ouverture l’année dernière, l’installation de 12 millions de livres sterling de LCC a traité près de 500 000 tonnes de charbon traité qui sont exportées directement dans le monde entier vers des destinations telles que l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Scandinavie, l’Europe continentale et l’Afrique du Nord.  Les possibilités d’investissement et d’exportation de LCC s’appuient sur un investissement d’environ 20 millions de livres sterling réalisé par le port de Belfast ces dernières années pour améliorer sa capacité d’exploitation en eau profonde et de grutage.

L’installation de LCC, la plus sophistiquée de ce type au monde, permet d’éliminer les impuretés du charbon. Le charbon peut ensuite être utilisé pour produire des métaux de ferro-alliage et de silice qui sont utilisés dans la fabrication de produits haut de gamme tels que les panneaux solaires et les équipements médicaux.  LCC importe de Colombie du charbon à Belfast pour le transformer avant de l’exporter.

Belfast Port and coal

Plus de 130 emplois directs et indirects sont soutenus par l’opération, notamment des ingénieurs, des techniciens de laboratoire et des services de soutien portuaire.

Michael Loughran du groupe LCC, a déclaré :

« Cet investissement de 12 millions de livres sterling signifie que LCC exploite l’une des installations de traitement du charbon les plus écologiques et les plus modernes au monde.  En plus de créer 30 nouveaux emplois et jusqu’à 100 emplois indirects dans les secteurs de soutien, l’installation a placé Belfast au cœur de l’industrie mondiale du charbon de haute technologie.

« En travaillant en partenariat avec le port de Belfast et en s’appuyant sur ses investissements dans les infrastructures portuaires, LCC est désormais à l’avant-garde du secteur émergent du charbon à technologie propre. L’installation est conçue pour répondre aux normes environnementales les plus strictes du XXIe siècle et utilise les technologies les plus modernes pour lutter contre la pollution potentielle de l’air et de l’eau ».

Michael Robinson, directeur commercial du port de Belfast, a ajouté :

« Ces dernières années, le port de Belfast a investi environ 20 millions de livres sterling dans un nouveau quai en eau profonde et dans de nouvelles grues plus grandes pour améliorer ses opérations de transport de marchandises en vrac en prévision des besoins futurs de nos clients.  Cela a permis au port de traiter des navires de plus en plus grands et d’accueillir les nouvelles installations de LCC à côté de son principal quai de manutention de vrac à Stormont Wharf.

« Pour la première fois de son histoire, le port de Belfast traite désormais des expéditions d’exportation directe vers l’Arabie saoudite et a récemment exporté des marchandises en vrac vers l’Australie pour la première fois de mémoire d’homme. Ce nouveau commerce soutient également l’emploi dans un large éventail de services portuaires, notamment les débardeurs et les transporteurs ».

Cette semaine, le port de Belfast a traité une cargaison de 20 000 tonnes de charbon traité destinée à l’Arabie Saoudite.

Article du printemps 2018 – Lire l’article original ici

Hercules SLR fait partie du groupe d’entreprises Hercules qui offre un portefeuille unique d’entreprises à l’échelle nationale avec des sites d’un océan à l’autre. Nos entreprises offrent une couverture étendue de produits et de services qui soutiennent le succès d’un large éventail de secteurs d’activité au Canada, notamment l’énergie, le pétrole et le gaz, l’industrie manufacturière, la construction, l’aérospatiale, les infrastructures, les services publics, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et la marine.

HERCULES SLR, TOUT VOTRE MATÉRIEL DE GRÉAGE SOUS UN MÊME TOIT.